L1 - Rennes : La saison de Giovanni Sio enfin lancée ?

le
0
L1 - Rennes : La saison de Giovanni Sio enfin lancée ?
L1 - Rennes : La saison de Giovanni Sio enfin lancée ?

En marquant contre Angers samedi dernier, Giovanni Sio a mis fin à une longue disette de deux mois. De nouveau en confiance, l’Ivoirien entend capitaliser sur le soutien retrouvé du public rennais pour enfin enchaîner les bonnes performances. En commençant dès ce vendredi soir contre Toulouse (20h30, 14eme journée de Ligue 1).

Resté deux mois sans marquer, Giovanni Sio aurait pu douter. Tout comme son entraîneur, Christian Gourcuff, aurait pu à son tour douter de lui. Pourtant, de son dernier but contre Marseille en septembre dernier à la réception d’Angers samedi dernier, l’Ivoirien n’a manqué qu’un seul match : à Dijon, où il avait dû déclarer forfait. Sinon, l’ancien Sochalien et Bastiais a débuté tous les matchs du Stade Rennais cette saison. C’est dire la confiance que lui accorde son nouvel entraîneur, ou le manque de solutions de rechange dont dispose l’ancien sélectionneur de l’Algérie diront les plus sceptiques. Car malgré la confiance de Christian Gourcuff, Giovanni Sio n’est pas toujours en odeur de sainteté avec le public rennais. Trois buts seulement depuis le début de la saison, et une maladresse dans le dernier geste qui agace régulièrement dans les travées du Roazhon Park. Alors ce but inscrit contre Angers le week-end dernier (1-1, 13eme journée de Ligue 1) a fait du bien au numéro 13 rennais. D’autant plus qu’il est venu couronner une prestation très réussie, au contraire de son équipe.

Sio : « Marquer m’a fait du bien »

« À titre personnel, marquer m’a fait du bien », a reconnu Giovanni Sio en conférence de presse cette semaine avant de recevoir Toulouse ce vendredi soir (20h30, 14eme journée de Ligue 1). « Je me rappelle être sorti sous les applaudissements. Ça m’a fait du bien, j’avais besoin de ça. Quand vous savez que vous avez une partie du public à dos c’est frustrant. Aujourd’hui, je suis très content de pouvoir renouer avec les supporters. » Alors qu’il fondait pas mal d’espoirs sur son association avec Yoann Gourcuff en début de saison, le public des Rouge et Noir a été déçu. Pourtant, l’international ivoirien ne ménage pas ses efforts et court beaucoup pour proposer des solutions à ses coéquipiers. Car le Stade Rennais veut le ballon, veut la maîtrise, et veut s’avancer vers la surface adverse en construisant ses attaques.

Sio : « Je reviens doucement à mon meilleur niveau »

« À Nantes, je me sentais bien aussi, rappelle Sio. Au fur et à mesure, je commence à prendre confiance en moi, à trouver des solutions avec mes coéquipiers et avec Yoann (Gourcuff). Il y a eu des moments difficiles. Quand j’étais moins bien, mes coéquipiers me conseillaient de ne pas lâcher. Je me suis battu. Aujourd’hui, je reviens doucement à mon meilleur niveau. » Son meilleur niveau, quel est-il réellement ? Arrivé en milieu de saison à Sochaux et à Bastia, le joueur formé à Nantes y a à chaque fois joué un rôle prépondérant dans la quête du maintien. Quatre buts en treize matchs à Sochaux, et cinq en treize journées à Bastia. La saison dernière, l’Ivoirien a marqué à sept reprises en 34 apparitions. L’objectif de faire tomber ce « record » semble réalisable. A condition d’enchaîner. Ce que l’intéressé espère faire dès ce vendredi face au TFC. « Toulouse n’est pas au mieux en ce moment. Je pense que cette équipe est meilleure techniquement qu’Angers. Elle va nous poser des problèmes. On est invaincu au Roazhon Park, on a envie que cette série dure le plus longtemps possible. Il faudra prendre ce match avec beaucoup de sérieux. » Un discours policé. Mais Giovanni Sio jure d’être moins sentimental devant Alban Lafont.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant