L1 - Quelles solutions tactiques pour Marseille ?

le
0
L1 - Quelles solutions tactiques pour Marseille ?
L1 - Quelles solutions tactiques pour Marseille ?

Avec les arrivées de William Vainqueur, de Clinton Njie et de Rod Fanni, Franck Passi, le coach de Marseille, va désormais disposer de plusieurs options tactiques pour composer son onze. Voici quelques possibilités pour les Phocéens.

4-4-2 : Njie pour épauler B.Gomis

Avec ce schéma, Franck Passi va pouvoir associer la vitesse de Clinton Njie (ou Aaron Leya Iseka) avec la puissance de Bafé Gomis. Une solution qui doit permettre de mieux épauler l’ancien avant-centre de Saint-Etienne et de Lyon, mais qui implique aussi de décaler Rémy Cabella sur le côté gauche, voire de le mettre carrément sur le banc compte tenu de la concurrence de Romain Alessandrini et de Bouna Sarr. Il pourrait s’agir de l’option privilégiée par El Local, afin notamment de se réconcilier avec le public marseillais qui attend que son équipe produise enfin du jeu et du spectacle.  

4-2-3-1 : Les clés du jeu pour Cabella 

Cette solution doit permettre de placer dans les meilleures conditions Rémy Cabella qui a émis le souhait de s’imposer comme l’un des cadres de l’équipe. Buteur lors de la victoire contre Lorient (2-0, 3eme journée de Ligue 1), vendredi dernier, l’ancien joueur de Montpellier est au final le plus gros transfert de l’intersaison marseillaise et il va falloir assumer ce nouveau statut. Ce dispositif ne fait pas forcément les affaires de Bafé Gomis, mais doit permettre une meilleure animation. A condition que les protégés de Franck Passi apprennent à jouer ensemble.  

4-3-3 : Une place pour Machach ou Diaby

Un tel dispositif doit permettre de densifier le milieu de terrain de l’OM. Franck Passi va pouvoir trouver une place pour Zinédine Machach ou pour Abou Diaby, William Vainqueur ayant visiblement été recruté pour être titulaire. Alors que le premier reste irrégulier, le second demeure une énigme au niveau physique. Il est difficile de voir les Phocéens opter sur la durée pour cette organisation, mais ce schéma offre tout de même certaines garanties au niveau défensif. Du moins sur le papier… Idéal pour évoluer en contre et la vitesse d’Aaron Leya Iseka ou Clinton Njie pourrait d’ailleurs être préférée à Bafé Gomis.  

3-5-2 : Un schéma pour les latéraux de Marseille

Depuis le début de la saison, on a clairement compris que le Japonais Hiroki Sakai est loin d’être le meilleur défenseur du monde, mais ce dispositif peut permettre de tirer le meilleur de l’ancien joueur de Hanovre. Idem concernant Henri Bedimo qui n’offre pas non plus un maximum de garanties au niveau défensif. Franck Passi n’a pas encore essayé ce schéma, mais cela peut être une solution ponctuelle pour les prochains mois, même si cette solution implique que les pistons soient dans une condition physique impeccable afin de multiplier les aller-retours. Compliqué à mettre en place, mais pas inintéressant. [sondage_sc sondage_id="4505"]
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant