L1 - PSG / Thomas Meunier : « La France va voir le vrai visage du PSG »

le , mis à jour à 15:45
0
L1 - PSG / Thomas Meunier : « La France va voir le vrai visage du PSG »
L1 - PSG / Thomas Meunier : « La France va voir le vrai visage du PSG »

Thomas Meunier, le nouveau latéral droit du Paris Saint-Germain, était en conférence de presse ce jeudi, un jour avant d’affronter Saint-Etienne. Pour le Belge, la France va voir « le vrai visage du PSG » dans les semaines qui viennent.

Thomas Meunier, vous n’avez pas eu beaucoup de temps de jeu pour le moment avec le PSG. Est-ce que cela vous a fait du bien de pouvoir jouer avec votre équipe nationale ? Ça m’a fait plaisir de pouvoir remonter sur le terrain. C’est la chance d’être international. Quand on ne joue pas en club, on peut avoir du temps de jeu en équipe nationale. Je me souviens que c’était le cas pour Eden Hazard et Marouane Fellaini l’an dernier. Vendredi, vous devriez être titulaire face à l’AS Saint-Etienne, comment abordez-vous cette rencontre et le match suivant contre Arsenal ? Il y a plus de chances que je joue demain en Ligue 1 qu’en Ligue des Champions. Je ne suis pas certain d’être titulaire, je ne vais pas m’avancer. Mais je suis ambitieux. Mon envie, c’est d’être sur le terrain, demain (vendredi) ou contre Arsenal ou alors dans trois mois. A Paris, la concurrence est élevée, je prends mon mal en patience. Je sais que si je suis sur le terrain, je vais faire les choses bien.

Meunier : « Saint-Etienne viendra ici pour prendre un point »

Quel regard portez-vous sur l’ASSE ? Je ne suis pas un grand connaisseur de la Ligue 1. Je regarde davantage la Bundesliga, ou la Premier League. L’AS Saint-Etienne a une bonne réputation, Kevin Mirallas m’en a parlé un peu en équipe nationale. C’est une équipe qui fait des résultats, on s’attend à un match assez difficile. Même si on joue à domicile, ce ne sera pas facile. De ce que je connais, de la réputation que le club a, je pense que Saint-Etienne viendra ici pour prendre un point. Quel est l’état d’esprit après la défaite face à Monaco (3-1) ? Ressentez-vous de la pression ? Nous n’avons aucune pression. C’est encore un peu tôt pour tirer des conclusions. Même si on venait à faire un mauvais résultat face à l’ASSE, il ne faut pas oublier que ce n’est que le début de saison. On va voir comment ça va se passer. L’état d’esprit est positif, l’entraîneur essaie de nous inculquer de la volonté, du professionnalisme. Il y a un bon retour de la part du groupe. Nous sommes concernés. Après sa défaite face à Monaco, comment le PSG doit se relancer ? On perdra d’autres matchs. C’est la première mais pas la dernière défaite. On connaît l’équipe, on sait que l’on a les capacités pour réussir. L’AS Monaco nous avait attendus, on était tombé dans le piège.  Pour moi, c’est juste un faux pas. Dans les semaines qui viennent, la France va voir le vrai visage du PSG !

Meunier : « Je ne compte pas sur la chance pour jouer »

Le PSG est aussi attendu face à Arsenal, en Ligue des Champions... Face à Arsenal, si on fait bon résultat, on pourra dire que l’on peut jouer première place de notre groupe. On va jouer à domicile, ce sera un match intéressant. Psychologiquement, on pourrait prendre un avantage, en cas de victoire. Le départ de David Luiz vers Chelsea est-il un signe indirect de la confiance que vous témoigne Unai Emery vu que Serge Aurier, votre concurrent à droite, pourrait aussi évoluer dans l’axe ? Je ne sais pas comment le transfert de David Luiz à Chelsea s’est passé. Je ne sais pas comment le club a réagi. Lorsque j’ai signé avec le Paris Saint-Germain, je ne comptais pas sur la chance pour pouvoir jouer. Ça ne change rien pour moi qu’il soit parti. Serge Aurier est polyvalent, il peut jouer partout, à droite, à gauche, dans l’axe ; il sera tout le temps sur le terrain. Vous pouvez nous dire ce qu’Emery attend des joueurs dans le jeu ? A Bruges, l’entraîneur avait un peu les mêmes méthodes. Pas mal de travail tactique, beaucoup d’engagement. Il n’aimait pas les joueurs qui levaient le pied. Ici, c’est la même chose. L’entraîneur attend beaucoup du groupe, des joueurs. Moi, j’adore cette méthode de travail, pendant les 2 heures d’entraînement, tout le monde est concerné. Tout le monde a cerné le projet du coach.

Meunier : « Kimpembe est exceptionnel »

Thiago Silva est sur le retour, comment le jugez-vous ? Depuis le début, je n’ai pas eu occasion de m’entrainer avec lui à cause de sa blessure. C’est le premier arrivé, le dernier parti, il n’a pas fait une aussi grande carrière par hasard. Il travaille toujours, communique beaucoup, il te replace, il te dit quoi faire. Il peut nous faire partager son vécu, son expérience, son savoir-faire. Pour une équipe assez jeune, c’est intéressant. Que pensez-vous de Presnel Kimpembe ? Il est exceptionnel, j’adore son style de jeu. Je le compare un peu à Vincent Kompany, quand il était jeune. Il a fait l’unanimité. Les grands clubs se sont intéressés à lui directement. Il a cette facilité, cette élégance. C’est un joueur moderne. Il essaie de construire de derrière. Quand je vois autres jeunes du PSG, je me dis que la formation ici est bonne. Je n’en connais pas un qui ne pourrait pas s’en sortir dans un autre club ! Vous êtes ouvert, vous aimez le dessin, la peinture. Avez-eu le temps de découvrir Paris depuis votre arrivée ? Oui bien sûr, mais ce n’est pas la première fois que je viens à Paris. J’étais dans une école d’art. Je suis déjà venu à Paris, j’ai visité le Louvre, le musée d’Orsay. Je suis resté un mois à l’hôtel, le temps de trouver une habitation. C’était dur de profiter de mon temps libre. Désormais, je vais avoir pas mal de temps devant moi pour me faire plaisir. Propos recueillis par N.B.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant