L1 - PSG : Qui après Jean-Christophe Bahebeck ?

le , mis à jour à 07:07
0
L1 - PSG : Qui après Jean-Christophe Bahebeck ?
L1 - PSG : Qui après Jean-Christophe Bahebeck ?

Après le départ de Jean-Christophe Bahebeck, le Paris Saint-Germain doit gérer les cas de Blaise Matuidi, Benjamin Stambouli et Salvatore Sirigu avant la fin du Mercato d'été.

Dans la foulée du départ de Jean-Christophe Bahebeck, qui a été prêté avec option d’achat à Pescara (3 M€), le Paris Saint-Germain pourrait enregistrer de nouvelles sorties avant la clôture du marché des transferts. Parmi les candidats au départ, il y a évidemment Salvatore Sirigu (29 ans). Désormais barré par Kevin Trapp et par Alphonse Areola, l’ancien Palermitain est dans le viseur de certaines écuries de Serie A, dont la Fiorentina (qui lorgne aussi le Rennais Benoît Costil). Mais son avenir semble davantage se dessiner du côté de la Liga et plus précisément du FC Séville. Le triple tenant du titre de la Ligue Europa privilégie la solution du prêt sec avec le club de la Capitale continuant à prendre en charge la majeure partie du salaire de l’international italien. Compliqué mais plus que jamais dans les tuyaux.

Schalke chaud sur Stambouli

De son côté, Benjamin Stambouli, 26 ans, figure notamment sur la liste de Galatasaray (en cas d'échec des négociations pour Lassana Diarra), le Betis Séville ayant renoncé face aux émoluments de l’ex-joueur de Montpellier et de Tottenham, dont le contrat expire en juin 2020. Mais c'est Schalke 04 qui tient la corde pour un transfert compris entre huit et dix millions d'euros. Le Milan€ n’a pas dit son mot dernier mot, mais les Rossoneri se sont positionnés pour un « simple » prêt avec option d’achat.

La Juve accélère pour Matuidi

Reste le cas de Blaise Matuidi (29 ans). Remplaçant dimanche soir contre Metz (3-0 2eme journée de Ligue 1), le Tricolore reste la priorité de la Juventus Turin. Après avoir lancé les pourparlers aux alentours de vingt-deux millions d’euros, plus des bonus (5), la Vieille Dame pourrait atteindre le cap des trente millions d’euros (sans les incentives). Officiellement, le club du président Nasser Al-Khelaïfi a fixé la barre à 40 M€, mais le dialogue va se poursuivre entre les différents acteurs du dossier. Un bail de quatre ans attend le numéro 14 du PSG qui pourrait percevoir un salaire annuel de plus de six millions d'euros et qui se retrouve donc à la croisée des chemins. Mais ce n'est pas le seul...
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant