L1 - PSG : Les Ultras stoppent déjà leurs activités en tribunes

le
0
L1 - PSG : Les Ultras stoppent déjà leurs activités en tribunes
L1 - PSG : Les Ultras stoppent déjà leurs activités en tribunes

Le Collectif Ultras Paris a publié mercredi un communiqué pour annoncer la « cessation de [ses] activités en tribunes » à partir du déplacement à Nancy samedi. Une décision qui fait suite à la réunion tenue ce mardi en compagnie de Jean-Claude Blanc, directeur général du PSG.

Un pas en avant, deux pas en arrière. Le retour des Ultras au Parc des Princes et dans les parcages visiteurs lors des déplacements du PSG a connu un coup d’arrêt ce mercredi. Le Collectif Ultras Paris a publié mercredi un communiqué pour faire part de son intention de ne pas animer les travées lors des prochains matchs du club de la Capitale. « Aujourd’hui, toutes les volontés ne semblent pas réunies pour faire évoluer les choses positivement et répondre à la volonté du président du PSG, explique le CUP. Que ce soit du côté de la préfecture de police, ou au sein même du club par le biais de son directeur de la sécurité. C’est pourquoi nous annonçons une cessation de nos activités en tribunes jusqu’à ce que le dossier du « retour des ultras » soit pris au sérieux, et cela dès le déplacement à Nancy ce samedi. »

« Nous avons eu la confirmation que ce système d’exclusion perdurerait »

Ce rétropédalage fait suite à la réunion qui s’est tenue mardi en compagnie de Jean-Claude Blanc, directeur général du PSG. Ce dernier aurait confirmé à ses interlocuteurs que le club maintiendrait des listes noires, comme celle qui avait empêché l’entrée de membres du Collectif d’entrer au Parc pour la réception de Bordeaux le 1er octobre, dans un match « test » pour le retour des Ultras. « Une liste d’une quinzaine de noms avait alors été fournie, mais à notre grand étonnement, six d’entre eux se sont vu refuser illégalement l’accès au stade. Nous avons eu la confirmation que ce système d’exclusion perdurerait et que nous risquerons de voir d’autres membres subir le même sort sur de futures listes. »

« Nous allons prochainement transmettre au club des propositions claires »

Une situation intolérable pour le CUP. « Nous ne pouvons concevoir les mises à l'écart arbitraires et infondées de nos membres qui ne seraient pas interdits de stade. ». Le rôle de Jean-Philippe d’Hallivillée, responsable de la sécurité du PSG, est directement pointé du doigt. Mais le CUP ne baisse pas les bras et reviendra prochainement vers le club avec de nouvelles propositions. « Nous continuons à travailler à mettre en place un cadre et nous avons la volonté de dialoguer pour trouver des solutions acceptables et respectueuses du droit. Nous allons prochainement transmettre au club des propositions claires et espérons qu’elles seront entendues. » Histoire que le retour de flamme entrevu contre Bordeaux ne reste pas sans lendemain. A voir aussi : >>> L'actualité du PSG >>> L'actualité de la L1
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant