L1 - PSG : Les ultras chargent la LFP

le
0
L1 - PSG : Les ultras chargent la LFP
L1 - PSG : Les ultras chargent la LFP

Les supporters du Paris Saint-Germain ne digèrent pas les interdictions de déplacements à Angers et Metz décidées par la LFP suite aux incidents en tribunes au Parc OL, lors de la finale de la coupe de la Ligue. Selon James, porte-parole de l'ADAJIS (association de défense et d'assistance juridique des intérêts des supporters), la Ligue n'assume pas ses responsabilités dans les dégradations.

Après la direction du Paris Saint-Germain, c'est au tour des représentants des ultras de vivement critiquer la LFP qui a interdit les supporters parisiens de déplacement à Angers et Metz (14 et 18 avril). "Comment on peut avoir des mesures aussi fortes aujourd'hui, avec une vraie interdiction collective, pas seulement des fauteurs de troubles identifiés, alors même qu'on n'a pas tous les éléments ?", demande James, porte-parole de l'ADAJIS, au micro de RMC Sport.

La LFP responsable aussi des débordements ?

Comme l'ont souligné Jean-Claude Blanc (Directeur général délégué) et Philippe Boindrieux (Directeur général adjoint Administration et finances) lors de leur passage au siège de la LFP, le représentant rappelle que l'instance est elle-même responsable des débordements car organisatrice de la soirée. "La facilité, c'est de se cacher derrière les actes inacceptables des supporters pour ne pas faire son autocritique", juge-t-il. Pour rappel, le jugement rendu par la Ligue n'est que partiel puisque le dossier a été placé en instruction.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant