L1 - PSG : Kimpembe, l'irrésistible ascension

le
0
L1 - PSG : Kimpembe, l'irrésistible ascension
L1 - PSG : Kimpembe, l'irrésistible ascension

Pur produit de la formation parisienne, Presnel Kimpembe n’était pas destiné à connaître les sommets avec son club du PSG. Titulaire depuis la prise de fonction d’Unai Emery cet été, le jeune homme a considérablement grandi en l’espace de deux ans, à force de patience et de persévérance.

Chaque année, c’est le même rituel. Une phase de préparation estivale sans les internationaux partis en vacances et le PSG en profite pour lancer ses jeunes. Souvent, ce sont les attaquants qui parviennent à tirer leur épingle du jeu et se faire remarquer. Mais cette saison, plus que les autres, quelque chose a changé. Car c’est un défenseur qui a tout gagné. En l’absence de Thiago Silva, blessé, et Marquinhos, parti aux Jeux Olympiques, Presnel Kimpembe s’est envolé. Le jeune défenseur parisien, a pris sa chance et obtenu, à force de persévérance, la confiance de son nouvel entraîneur Unai Emery, si bien qu’aujourd’hui, il a disputé l’intégralité des rencontres officielles du PSG en tant que titulaire. Une récompense à la hauteur des sacrifices consentis. Car ce destin, même dans ses rêves les plus fous, Kimpembe ne l’avait jamais envisagé. « J’ai galéré quand même. En préfo (pré-formation) je ne jouais pas beaucoup, confie-t-il à nos confrères de l’Equipe, ce mardi. Ma génération était surclassée avec les 94, mais moi je jouais avec des plus petits : quand les autres partaient en tournoi, j’allais m’entraîner avec les 97-98. Alors que tout le monde signait pro, moi, j’ai dû attendre la dernière année. J’ai vraiment eu du mal à décoller. »

Avec Emery, Kimpembe se sent valorisé

Un physique frêle (1,57m seulement lorsqu'il était plus jeune, 1,83m désormais), des blessures à répétition, un club qui ne lui fait pas de cadeaux, Presnel Kimpembe a longtemps cherché la lumière. Soutenu par ses proches et sa famille, l’international Espoirs a finalement connu le déclic lorsqu’il a pris les choses en main. Transformé physiquement en l’espace de quelques mois, il intègre l’effectif pro et décide soudainement de ne plus baisser les bras, bien qu’il fût tenté d'abandonner à plusieurs reprises. Le déclic tant attendu est finalement arrivé. « J’ai toujours cru en moi. Avec le club, ç’a été compliqué mais je me suis accroché.Toutes ces épreuves-là m’ont fait grandir et me donnent la rage aujourd’hui. Les gens n’imaginent pas la difficulté pour y arriver. » Son nouvel entraîneur en a sans doute une petite idée. Unai Emery ne s’y est pas trompé, le technicien espagnol a décelé cette rage de vaincre qui anime son jeune joueur. Kimpembe le reconnaît, avec Emery il se sent « valorisé ». L'alignement des planètes étant ce qu'il est, avec le départ David Luiz, la présence de trois défenseurs centraux de métier dans l’effectif et l’enchaînement des compétitions, son avenir s’inscrit plus que jamais au PSG.

« Ce serait comme un rêve de prolonger ici »

Et pourtant un départ du club de la capitale était un temps annoncé, le joueur refusant de prolonger un contrat qui le lie actuellement à son club jusqu’en 2018. Ses récentes performances et la confiance que lui a accordée le staff l’ont visiblement fait changer d’avis. Désormais un départ n’est plus à l’ordre du jour. Mieux Kimpembe entend bien prolonger et poursuivre son irrésistible ascension. « J’ai toujours voulu rester. Le club me respecte et moi aussi je me suis fixé un objectif entre vingt et vingt-cinq matches, on fera le bilan en fin de saison. Ce serait comme un rêve de prolonger ici. »
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant