L1 - PSG : Kimpembe et le club ont fini par tomber d'accord

le
0
L1 - PSG : Kimpembe et le club ont fini par tomber d'accord
L1 - PSG : Kimpembe et le club ont fini par tomber d'accord

Après des négociations tendues, le PSG et Presnel Kimpembe ont trouvé un accord pour prolonger le contrat du défenseur parisien jusqu’en 2021. Le quadruple champion de France a officialisé lundi la signature du nouveau bail.

C’est la fin d’un feuilleton entre le PSG et Presnel Kimpembe. Le quadruple champion de France en titre a annoncé lundi la prolongation du contrat du défenseur international Espoirs (21 ans, 9 sélections), désormais lié à son club formateur jusqu’en 2021. Il a ainsi rempilé pour trois saisons supplémentaires, au bout de négociations tendues avec les dirigeants parisiens. Convoqué en équipe de France A lors du rassemblement d’octobre après une hécatombe dans le secteur défensif, Kimpembe et son entourage réclamaient un salaire proche de celui que touchaient Lucas Digne à son arrivée au PSG ou Adrien Rabiot suite à sa dernière revalorisation salariale.

Des clubs anglais le surveillaient

Le natif de Beaumont-sur-Oise, qui émargeait à 8 000 euros mensuels, n’a certainement pas obtenu gain de cause pour être aligné sur les 250 000 euros de ses coéquipiers, anciens ou actuels. Si aucun chiffre n’a filtré, les deux parties ont probablement trouvé un terrain d’entente se situant entre les revendications du clan Kimpembe et la proposition du PSG, qui se situait autour de 100 000 euros. L’imbroglio autour du cas du numéro 3 parisien avait aiguisé l’appétit de clubs prestigieux. Le Parisien révélait à la mi-octobre que Liverpool, Chelsea ou encore Manchester United était attentif à sa situation pour profiter de l’aubaine en cas d’échec des pourparlers pour une prolongation.

Déjà plus de minutes cette saison que dans toute sa carrière

Ce blocage a surtout ralenti la progression sportive de Kimpembe, écarté de l’effectif après un début de saison probant en l’absence de Thiago Silva. Aux côtés de David Luiz et de Marquinhos, il s’est imposé comme une valeur sûre de la défense, validant l’option prise par le PSG de le faire grimper à la troisième place dans la hiérarchie des défenseurs centraux. Il a disputé huit matchs toutes compétitions confondues cette saison avec le groupe professionnel et affiche déjà plus de minutes au compteur avec l’équipe première que dans l’ensemble de sa carrière. Il n’y a désormais plus rien qui puisse l’empêcher de reprendre le fil de son évolution express. A voir aussi : >>> Sortir des pépites ne suffit pas, il faut maintenant leur faire une place
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant