L1 - PSG : Emery a mis en garde Ben Arfa

le
0
L1 - PSG : Emery a mis en garde Ben Arfa
L1 - PSG : Emery a mis en garde Ben Arfa

Interrogé ce mardi par RMC, Unai Emery, l’entraîneur du Paris Saint-Germain, a affirmé qu’il avait mis en gare Hatem Ben Arfa pour essayer de le remobiliser.

Hatem Ben Arfa est arrivé au Paris Saint-Germain lors du Mercato estival. L’international français, qui sortait d’une excellente saison avec l’OGC Nice (17 buts en Ligue 1), était très attendu. Lors des premières rencontres avec sa nouvelle équipe, l’ancien joueur de l’Olympique Lyonnais a parfois évolué au poste d’avant-centre, pour pallier les blessures et les absences. Dans cette position, qui était nouvelle pour lui, le joueur âgé de 29 ans a eu du mal à trouver ses repères ; il n’a pas été convainquant, même dans le jeu. On pouvait penser que c’était passager et qu’il retrouverait une place au poste d’ailier, ou en numéro 10, en l’absence de Javier Pastore. Mais il n’en est rien. Hatem Ben Arfa est pour le moment relégué sur le banc des remplaçants du Paris Saint-Germain. Unai Emery lui préfère Lucas à droite, et même Marco Verratti au poste de numéro 10, lorsque Javier Pastore n’est pas disponible.

« Travaille pour progresser »

L’entraîneur du Paris Saint-Germain, qui attend, tout de même, beaucoup de sa recrue, a essayé de le remobiliser. Quitte à le secouer un peu, comme il l’a affirmé à RMC, ce mardi. « Je lui ai dit : Travaille pour progresser. Parce que, depuis le début de ta carrière, il y a beaucoup d'attentes autour de toi, mais ensuite, tu es allé en Angleterre et ça a été moyen. Tu sors d'une bonne saison à Nice, mais maintenant, ici, tu dois t'améliorer », a déclaré Unai Emery, qui loue néanmoins la « bonne mentalité » de son joueur.

Il soutient Cavani

Durant la même interview, l’ancien technicien du FC Séville a réaffirmé son soutien à Edinson Cavani, vivement critiqué après ses multiples ratés depuis le début de la saison. Pour Emery, l’Uruguayen, qui vient d’inscrire un doublé avec son pays, est « l’un des dix meilleurs attaquants du monde ». « Ce n'est pas un risque de ne pas avoir recruté d'avant-centre supplémentaire, c'est de la confiance. Le plus important, c'est qu'il crée des occasions. Ensuite, il va marquer, je suis tranquille. », a-t-il précisé.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant