L1 - OM : Ces Marseillais victimes de violences

le
0
L1 - OM : Ces Marseillais victimes de violences
L1 - OM : Ces Marseillais victimes de violences

Florian Thauvin n’est pas le premier joueur de Marseille à être victime de violence. Entre braquages et cambriolages, retour sur les agressions subies par des Olympiens, aussi bien footballeurs que dirigeants.

[gallery ids="2804884,2804881,2804863,2804890,2804872,2804866,2804869,2804878,2804875,2804887"] 1/ Gunter Jacob Entre juillet et octobre 2016, Gunter Jacob a officié en tant que directeur sportif à l’Olympique de Marseille. Durant cette courte période, le Belge a dû passer un certain temps au commissariat, victime de plusieurs délits. En effet, ce dernier a été victime de deux cambriolages durant le mois d’août, dont une fois alors qu’il dormait sur le lieu des faits. Comme si cela ne suffisait pas, sa voiture lui a également été dérobée. Elle sera retrouvée quelques jours plus tard, avec à son bord 2,4 kilos de cocaïne. Séjour mouvementé du côté de la Canebière. 2/ Vitorino Hilton  En famille dans son domicile, Vitorino Hilton voit débarquer de force chez lui plusieurs hommes masqués et armés. Après avoir cassé une vitre à coups de pied, les malfaiteurs enferment les enfants du défenseur central dans différentes pièces de la maison. Le Brésilien est alors frappé d’un coup de crosse dans la tête. Les individus repartiront finalement avec 100 000 euros de butin. Ils seront tout de même retrouvés grâce à une paire de lunettes de soleil oubliée dans le jardin du joueur. 3/ Les frères Ayew Victime d’un cambriolage en novembre 2010, André et Jordan Ayew sont une nouvelle fois victimes d’un home-jacking lors de leur déplacement à Caen, en mai 2011. Cependant, bien que cette fois-ci leur domicile soit occupé, les agresseurs ne se posent pas de questions, pénètrent à l’intérieur de la maison et séquestrent les membres proches des frères Ayew. Les hommes repartiront avec des bijoux, des cartes de crédits, des vêtements, une somme d’argent mais aussi avec une voiture qui appartenait au club. Suite à cette affaire, André Ayew s’est demandé s’il n’était pas mieux pour lui de quitter l’OM : « (Cette situation) m'amène à réfléchir sur mon avenir à Marseille ». 4/ Lucho Gonzalez Durant son sommeil, El Commandante est réveillé par quatre jeunes masqués et armés. L’Argentin ne résiste nullement et donne à ses ravisseurs les codes de ses cartes de crédit, divers bijoux et de l’argent. C’est au volant de la Bentley du joueur que les agresseurs repartiront. Choqué par ce qu’il a vécu, Lucho Gonzalez a quitté l’OM quelques mois plus tard. 5/ Jean-Claude Dassier Alors que le match entre Marseille et Manchester United, comptant pour les huitièmes de finale de Ligue des Champions, est sur le point de commencer, Jean-Claude Dassier, alors président du club, est informé de la présence d’individus suspects chez lui. Passés par une gouttière puis par sa terrasse, les voleurs pénètrent dans le domicile du dirigeant phocéen. Malgré l’ampleur du délit, Dassier déclare à la presse que « rien de bien méchant n’a été volé » et « qu’il n’y avait aucun objet de valeurs chez lui ». 6/ Habib Beye Après un match, Habib Beye rentre chez lui à bord de son véhicule lorsqu’il est contraint de s’arrêter à cause de poubelles posées délibérément sur la route. Lorsqu’il sort de son véhicule, il est menacé par un homme armé qui lui dérobe ses clés et la carte SIM de son téléphone. Avant de partir, le braqueur se serait, selon le joueur, moqué de la situation en le félicitant pour le match qu’il venait de faire. 7/ Djibril Cissé Même Djibril Cissé fait partie de la liste des joueurs de l’OM victimes de cambriolages. En 2006, sa villa basée à Cassis avait été dévalisée lors d’un déplacement du joueur avec son club. Entrée en cassant une fenêtre, les voleurs seraient repartis avec en leur possession un certains nombres d’objets de valeur. En 2008, l’ancien attaquant de Liverpool et du Panathinaïkos avait décidé de porter plainte pour « tentative d’extorsion de fonds » après avoir été victime de chantage par téléphone. 8/ André-Pierre Gignac En déplacement avec l’OM pour affronter le PSG en mars 2014, André-Pierre Gignac apprend que de nombreux véhicules, garés dans son domicile, lui ont été volés. Les cambrioleurs seraient ainsi repartis avec des voitures appartenant à l’attaquant mais aussi des quads et des buggys. La compagne de l’international aux 36 sélections chez les Bleus aurait été réveillée par le déclenchement maladroit des rideaux mécaniques de la maison. 9/ Lassana Diarra Absent de son domicile pour cause de rassemblement en équipe de France, Lassana Diarra rejoint, en avril 2016, la longue liste des joueurs de l’OM victimes de cambriolages. En apprenant la nouvelle, l’ancien de Chelsea a préféré répondre avec humour sur son compte Twitter : « Ça y est, dépucelé : j'ai eu droit à mon cambriolage ! On a dit pas avec la famille les gars ! » 10/ Mario Lemina Aujourd’hui à la Juventus Turin, Mario Lemina se souviendra de son passage à Marseille. Bien qu’habitant proche de la Commanderie, aujourd’hui Centre d’entraînement Robert Louis-Dreyfus, le joueur aurait été braqué par plusieurs malfaiteurs munis d’armes de poing. Ces derniers seraient pénétrés dans le domicile de Lemina par le jardin. Repartis avec de l’argent et des cartes de crédits, les individus en ont d’ailleurs profité pour faire quelques achats.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant