L1 - OL : Jean-Michel Aulas défend sa politique de recrutement

le
0
L1 - OL : Jean-Michel Aulas défend sa politique de recrutement
L1 - OL : Jean-Michel Aulas défend sa politique de recrutement

Interrogé par L’Equipe sur la politique de recrutement de l’Olympique Lyonnais, Jean-Michel Aulas s’est longuement défendu. « On est le club qui se trompe le moins », a-t-il notamment déclaré.

Depuis plusieurs saisons, l’Olympique Lyonnais s’appuie davantage sur ses joueurs issus de son centre de formation que ses recrues. Très peu de joueurs ont réussi à s’imposer à l’OL. Les échecs, ou les demi-échecs, sont nombreux : Nicolas Nkoulou, Mapou Yanga-Mbiwa, Maciej Rybus, Mathieu Valbuena (qui commence à retrouver des sensations), Sergi Darder et autres. Les interrogations sur la politique de recrutement du club sont donc logiques. Mais pour le président Jean-Michel Aulas, celle-ci n’est pas mauvaise. « C’est faux (ndlr : quand on lui dit que la politique de recrutement est un échec). Nicolas Nkoulou, qui aurait pu me dire qu’il allait être blessé ? », a-t-il déclaré ce vendredi dans une interview à L’Equipe. Avant d’ajouter : « Donc, échec du médecin, au moment de la visite médicale. O.K, d’accord, je l’admets… Mais c’est une erreur de médecin, pas une erreur de recrutement ».

Le président défend ses recrues du Mercato estival

Le président de l’Olympique Lyonnais est aussi revenu sur les autres joueurs, récemment recrutés, mais qui ne se sont pas encore imposés (totalement). « Emanuel Mammana, qui peut dire que c’est un échec ? Rybus est souvent blessé, ce n’est pas une grande réussite, mais c’est aussi parce qu’à gauche Jérémy Morel fait une très bonne saison. » Interrogé sur le recrutement de Jean-Philippe Mateta, en provenance de Châteauroux, contre 5 millions d’euros, « JMA » s’est justifié. Pour lui, le jeune joueur va s’imposer dans l’avenir chez les Gones. « On avait besoin d’un avant-centre athlétique. Si on ne le prend pas, il part à l’étranger. Donc on l’a pris. Pour le moment, le coach ne le fait pas jouer, c’est son choix. Est-ce qu’il est malheureux ? Non, j’ai encore discuté avec lui dernièrement. Est-ce qu’il va réussir à Lyon ? Oui. »

Aulas : « On est le club qui se trompe le moins »

Pour Jean-Michel Aulas, il n’y a donc aucun problème de recrutement. Et si l’Olympique Lyonnais ne figure pas dans les trois premiers à la fin de la saison, ce ne sera pas à cause de la politique de transferts du club. Le boss de la formation rhodanienne va même plus loin. « On est le club qui se trompe le moins. Il suffit de regarder les résultats : personne d’autre n’est en Coupe d’Europe vingt ans de suite. Donc, merci l’OL et la direction sportive de l’OL. C’est vraiment un procès d’intention malvenu de dire qu’on a eu des ratés. ». Ce vendredi soir, face à Bordeaux, l’OL et sa dernière recrue en date Memphis Depay auront l’occasion de prouver que la politique de recrutement du club est bonne.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant