L1 - Nice : Ils ne voient que du bon en Balotelli

le
0
L1 - Nice : Ils ne voient que du bon en Balotelli
L1 - Nice : Ils ne voient que du bon en Balotelli

Arrivé à Nice dans les dernières heures du Mercato, Mario Balotelli a été officiellement présenté à la presse ce vendredi. Jean-Pierre Rivère, son nouveau président, Lucien Favre, l’entraîneur du club azuréen, et Younes Belhanda en ont profité pour évoquer l’international italien.

Niçois depuis mercredi soir, jour de la clôture du marché des transferts, Mario Balotelli a été officiellement présenté ce vendredi midi. L’attaquant italien a longuement répondu aux questions des journalistes présents en salle de presse de l’Allianz Riviera. Présents en marge de cette présentation, Jean-Pierre Rivère, le président le OGC Nice, Lucien Favre, l’entraîneur du club azuréen et Younès Belhanda, lui aussi présenté quelques minutes avant Super Mario, ont partagé leurs sentiments sur l’arrivée de l’ancien joueur de Liverpool.

Rivère : « Mario m’a dit que ce n’est pas l’argent qui ferait la différence »

Alors que les médias s’apprêtaient à poser leurs premières questions à Mario Balotelli, Jean-Pierre Rivière a tenu à apporter quelques précisions concernant l’arrivée de l’attaquant italien. Proche de Mino Raiola, l’agent de l’ancien joueur du Milan AC, le président de l’OGC Nice a expliqué qu’il le ciblait depuis un moment : « Mario ne nous a pas été proposé. J’ai appelé Mino Raiola avec une idée derrière la tête ». Jean-Pierre Rivière a aussi précisé qu’il était en totale adéquation avec Lucien Favre, son entraîneur, au moment de recruter l’Italien : « Jamais je ne prendrais un joueur s’il ne convenait pas au coach, ni au staff ». Le président du Gym n’est pas entré dans les détails, d’un point de vue financier, estimant que « les clauses et la rémunération de Mario Balotelli ne regardent que l’interne ». Mais il a toutefois ajouté : « Mario m’a dit que ce n’est pas l’argent qui ferait la différence. Un ami (ndlr : qui pourrait être Jean-Michel Aulas) a fait une surenchère, mais il l’a écarté avec Mino Raiola ».

Favre : « Avec sa bonne volonté, ça se passera bien »

En arrivant à Nice cet été, Lucien Favre se doutait qu’il ne pourrait pas compter sur l’effectif dont disposait son prédécesseur Claude Puel. Après les départs d’Hatem Ben Arfa, Valère Germain ou encore Namphalys Mendy, le Suisse avait de quoi s’inquiéter. Oui mais voilà, Nice a terminé son Mercato sur les chapeaux de roues en enrôlant Younès Belhanda et Mario Balotelli. Concernant l’avant-centre italien, l’ancien technicien du Borussia Mönchengladbach a donné quelques indications sur la manière dont il avait prévu de fonctionner. « On ne sait pas encore où il en est exactement au niveau physique. On va travailler. On va insister sur les mouvements, les replacements. Pour le reste, son efficacité et son niveau technique ne me font pas de souci ». Favre compte sur la motivation de son nouveau joueur -« avec sa bonne volonté, ça se passera très bien »-, tout en mettant les choses au clair : « Je lui ai dit que je ne faisais aucune différence entre les joueurs. Les meilleurs jouent ».

Belhanda : « Il faut le mettre en confiance »

Arrivé lui aussi lors du dernier jour du Mercato, Younès Belhanda était présenté à la presse quelques minutes avant Mario Balotelli. Passé par Montpellier, le Dynamo Kiev et Schalke 04, l’international marocain s’est montré élogieux envers son nouveau coéquipier. « C’est un grand joueur, très talentueux. Il faut le mettre en confiance et il apportera beaucoup de bonnes choses. Je suis monté en voiture avec lui, j’ai vu un garçon sympa. Il faut voir Mario à l’intérieur du groupe et pas par l’intermédiaire des médias ». Interrogé sur une future association avec l’ex-attaquant de Manchester City, Belhanda est confiant. « Ca peut être très intéressant. Si ça passe bien ce sera enrichissant, mais si c’est l’inverse, personne ne retiendra rien. J’ai déjà joué avec (Klaas-Jan) Huntelaar, un autre grand attaquant et ça s’est bien passé ». Sous-entendu, il n’y a aucune raison que ça ne le fasse pas avec Balotelli. Qui est bien tombé à Nice pour bénéficier d’un environnement favorable. Kévin ANTUNES A voir aussi : > L'actualité de la L1 > L'actualité de l'OGC Nice
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant