L1 - Nice / Balotelli : « J'ai pensé à la douceur du climat »

le , mis à jour à 00:05
0
L1 - Nice / Balotelli : « J'ai pensé à la douceur du climat »
L1 - Nice / Balotelli : « J'ai pensé à la douceur du climat »

Alors qu’il renaît à Nice depuis le début de la saison, Mario Balotelli est revenu sur ses deux aventures ratées à Liverpool et à l’AC Milan. L’attaquant italien explique aussi pourquoi il a choisi Nice.

Auteur de cinq buts en trois matchs de Ligue 1, Mario Balotelli retrouve du poil de la bête sur la Côte d’Azur. Revigoré par le début de son aventure niçoise, l’attaquant transalpin a expliqué ce qui l'avait poussé à rejoindre Nice. Avec son franc-parler habituel. « Quand j’ai pensé à Nice, j’ai pensé à la douceur du climat, a-t-il indiqué lors d’un entretien à Sky Sport. C’est une ville fantastique. Je voulais un endroit tranquille et beau. Ou tu ne te réveilles pas de mauvaise humeur, juste en regardant par la fenêtre. On pourrait penser que c’est stupide, mais c’est très important pour moi. C’était un motif supplémentaire, mais pas le principal »

Balotelli : « Klopp ne me connait pas et je ne le connais pas »

Car avant de trouver un second envol avec les Aiglons, Super Mario a bien galéré. A Milan d’abord où son prêt n’a pas été concluant. Il explique que c’est avant tout les problèmes internes qui ont perturbé son périple milanais : « Le problème de l’AC Milan, c’est l’organisation. Adriano Galliani est phénoménal. A part lui, le reste n’est que confusion. » Même s’il confie n’avoir aucun problème avec Jürgen Klopp, le Transalpin reconnait que lui et le technicien allemand n’était pas sur la même longueur d’ondes. « Klopp ne me connait pas et je ne le connais pas, a déclaré Balotelli. Il ne m’a parlé qu’une seule fois en un mois et demi. Il m’a fait comprendre que je ne serais pas un premier choix. Alors je suis parti. »

Balotelli : « J’ai été handicapé par les blessures »

Pour le natif de Palerme, si les deux expériences ont échoué, ce n’est pas du tout de sa faute. « Les deux dernières saisons, à Liverpool et à Milan, ne se sont pas déroulées dans une ambiance idéale, a-t-il concédé. Il n’y pas eu d’erreurs techniques, de problèmes de comportement. J’ai été handicapé par les blessures. Je ne pouvais pas décider de tout ça. »
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant