L1 - Nantes / René Girard : « On est toujours sur la tangente »

le
0
L1 - Nantes / René Girard : « On est toujours sur la tangente »
L1 - Nantes / René Girard : « On est toujours sur la tangente »

Après une semaine tendue autour du FC Nantes, René Girard ne pouvait que sa satisfaire de la courte victoire de son équipe face à Bastia samedi soir. Une victoire arrachée malgré un manque d’agressivité et d’efficacité offensive.

René Girard, après une semaine compliquée, c’est un soulagement de prendre les trois points face à cette équipe de Bastia ? Trois points, des garçons heureux dans le vestiaire, j’avais peur qu’ils perdent un peu ce goût de la victoire. Ça commençait à être un petit peu pénible, on ne trouve pas toujours les arguments quand ça dure trop longtemps. C’est une bonne victoire, je crois qu’on a fait des choses intéressantes et, ce soir peut-être, j’espère que le destin a un peu tourné. On prend un ballon sur le poteau, c’est toujours bien. On a vu une équipe de Nantes qui a entamé le match tambour battant... Je crois qu’on a bien entamé le match. On a essayé de bousculer cette équipe de Bastia, ça ne s’est pas trop mal passé. On a fait des choses intéressantes, j’ai bien aimé. Avant la trêve internationale, c’est l’idéal de signer une victoire ? Quand il y a quinze jours comme ça, c’est toujours mieux de les passer dans la joie et l’allégresse, surtout que le groupe se rétrécit un petit peu. C’est bien plus facile à gérer et, donc, ça arrive au bon moment. On va parler d’autres choses, on retrouve des garçons gonflés à bloc, qui reprennent confiance car ce sont de jeunes joueurs qui ont fait des efforts même si on les a pas fait tous ensemble au même moment et qu’on manquait un petit peu d’agressivité. Mais ils ont quand même fait les efforts. Ce qui est plus embêtant, c’est qu’on attaque un peu le côté psychologique quand ça dure et c’est plus difficile à récupérer. Ce soir (samedi), ils se sont donné une belle bouffée d’oxygène. On sent encore que votre équipe a du mal niveau efficacité. Est-ce un constat que vous tirez également ? Un mot sur la performance de Marius Stepinski... C’est vrai que, sur la fin, on est toujours sur la tangente. Je crois que ce qui était intéressant, c’était déjà d’avoir des occasions. Après, il faut les mettre au fond. Je crois qu’on a fait des choses intéressantes, les garçons se sont bien battus devant. C’est vrai qu’on aurait pu en marquer un peu plus mais il faut continuer à travailler, à y croire. Marius (Stepinski) a fait un gros match devant, il a marqué, été récompensé et ça ne peut qu’entraîner les autres, donner confiance à tout le monde et continuer à y croire. Un mot sur le comportement de vos supporters ? Chapeau ! Le public en général, la butte en particulier, a été extraordinaire. On a eu une arrivée très difficile, compliquée. Il m’a fallu attendre 62 ans de football pour vivre ça, c’est un petit peu dommage. Par contre, ceux qu’on a retrouvés dans le stade ont été exceptionnels. Il faut leur tirer un grand coup de chapeau. Quand vous avez des moments difficiles et que vous vous sentez toujours soutenus, c’est vraiment important.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant