L1 - Nantes : Le Top 5 des pétages de plombs de René Girard

le
0
L1 - Nantes : Le Top 5 des pétages de plombs de René Girard
L1 - Nantes : Le Top 5 des pétages de plombs de René Girard

Très remonté par son début de saison compliqué avec le FC Nantes, René Girard a lâché ce jeudi un nouveau coup de sang dont il a le secret. Habitué du genre, l’entraîneur des Canaris est loin d’en être à son coup d’essai. En voici un Top 5.

Le plus vulgaire Sélectionneur de l’équipe de France Espoirs entre 2004 et 2008, René Girard n’a pas digéré son limogeage à la tête des Bleuets, comme il l’avait expliqué à So Foot : « Pour des gens qui donnent des leçons de communication... (Gérard) Houllier (Directeur Technique National de la FFF) voulait mettre (Erik) Mombaerts à ma place. Je suis allé voir les trois intéressés, (Jean-Pierre) Escalettes (président de la FFF), Houllier et (Raymond) Domenech. Ils savent ce que j'en pense. Quand Houllier m'a emmerdé, je lui ai dit “va te faire...” »   Le plus revanchard Champion avec Montpellier, René Girard affronte Schalke 04 en Ligue des Champions en octobre 2012. Malgré un bon point ramené d’Allemagne (2-2), l’entraîneur montpelliérain ne cesse de pester contre l’arbitrage et l’entraîneur adverse, Huub Stevens, lui adressant des doigts d’honneur à plusieurs reprises. Il s’en était expliqué à RMC : « Schalke nous a manqué de respect. Ça a commencé avec leur coach, ça a été un peu virulent. Ils ne nous ont pas respectés, et quand on ne respecte pas les gens, on le paie. Leur entraîneur, que je ne connais pas, a trouvé bon de venir m’interpeller alors que je ne lui adressais pas la parole. On sait recevoir nous aussi à Montpellier »   Le plus mesquin Critiqué par Pierre Ménès quand il était entraîneur du LOSC, René Girard avait répliqué en conférence de presse après le match nul de son équipe contre Montpellier en septembre 2014 (0-0). Agacé par les questions des journalistes, il n’avait pas fait dans la dentelle : « Vous n'allez pas faire comme le gros à Canal+, vous n'allez pas vous y mettre aussi ! »   Le plus puéril Enervé par le transfert avorté de Sébastien Corchia à Lille en janvier 2014, René Girard n’a pas voulu entrer les détails lors d’une conférence de presse avant un match face à Sochaux : « Là, je vais peut-être me mettre un petit peu en colère. Je vous ai dit ce qu’il y avait à dire, c’est embêtant, c’est emmerdant, surtout pour le petit (Corchia) mais pour nous aussi, point. Il jouera avec nous, il ne jouera pas avec nous… Moi, les dessins animés, je ne vais pas en écrire, je ne suis pas là pour ça, je suis là pour parler football. Alors si vous voulez parler football, on parle football. Sinon moi, je rentre à ma maison »   Le plus clasheur  En difficulté en championnat avec le FC Nantes (18eme avec 5 pts en sept journées), René Girard est apparu énervé en conférence de presse ce jeudi. Interrogé sur la rumeur de l’arrivée de Rolland Courbis pour le remplacer sur le banc nantais, l’entraîneur des Canaris a répondu au journaliste : « Téléphone à ta grand-mère, elle te le dira ! »
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant