L1 - Nantes : Le club poursuit en justice les auteurs des débordements

le
0
L1 - Nantes : Le club poursuit en justice les auteurs des débordements
L1 - Nantes : Le club poursuit en justice les auteurs des débordements

Le FC Nantes a pris la décision de poursuivre en justice les individus ayant tenté de pénétrer dans la loge du président Waldemar Kita samedi. Le club dénonce un acte qui aurait profondément « choqué le public familial ».

Suite aux événements survenus samedi à la Beaujoire, le FC Nantes a décidé de « poursuivre les auteurs de ces actes inadmissibles », a écrit le club dans un communiqué. Lors de la rencontre opposant les Canaris à Toulouse (1-1), « une centaine d'individus, dont certains proches d'une association de supporters du Club, a choisi d'envahir la tribune Présidentielle dans le but d'atteindre le Président du club, Waldemar Kita et sa famille ». Des supporters en colère en raison notamment des mauvais résultats de leur équipe en championnat.

« Des spectateurs en état de choc »

D’après le FC Nantes, ce mouvement de foule initié par certains fans a « profondément choqué le public familial qui compose la tribune présidentielle, obligeant les secours à intervenir plusieurs fois pour prendre en charge des spectateurs en état de choc ». Pour Waldemar Kita, cet acte ne pouvait être qu’une suite logique des événements, l’hostilité étant très forte envers lui dès le début de la rencontre. « Comme ils m’ont insulté pendant 90 minutes, c’est sûr qu’ils voulaient la peau de la direction » a-t-il raconté à la presse après le match de son équipe.

« Des voyous sous sous l’influence de l’alcool et de la drogue »

A la suite de cette échauffourée, le président de l’octuple champion de France estime que les individus ayant tenté de pénétrer dans sa loge seraient « des petits voyous qui sont sous l’influence de l’alcool et sûrement celle de la drogue ». Face à l’ampleur de cet acte, le propriétaire et le club ont, selon le communiqué, pris la décision de collaborer « avec les autorités compétentes pour que soient prises toutes les mesures permettant de leur interdire l’accès du stade de la Beaujoire ».
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant