L1 - Montpellier / Ryad Boudebouz : « Je suis énervé »

le
0
L1 - Montpellier / Ryad Boudebouz : « Je suis énervé »
L1 - Montpellier / Ryad Boudebouz : « Je suis énervé »

Ryad Boudebouz ne digérait pas la défaite de Montpellier à Nice vendredi (2-1, 27eme journée de L1), conséquence selon le milieu offensif du MHSC d’une mauvaise gestion de la seconde période. « Comment on veut gagner un match si on recule à chaque fois ? », s’est-il interrogé.

« Je le vois partir, ça tape le poteau, mais ce n’est pas le coup-franc, il y a un tout. » Riyad Boudebouz ruminait à peine cette ultime occasion, ce coup-franc enroulé de son pied gauche venu heurter le poteau droit d’un Yoan Cardinale scotché sur sa ligne. Avec un soupçon de réussite en plus, il aurait pourtant permis à Montpellier de ramener de Nice le point du match nul. Au lieu de cela, le MHSC a manqué l’opportunité de se donner le droit de rêver à l’Europe en fin de saison en s’inclinant à l’Allianz Riviera vendredi (2-1, 27eme journée de L1). « On domine notre sujet en première mi-temps, on revient et on recule de dix mètres, comme à notre habitude, regrettait Boudebouz au micro de Canal+ après la rencontre. On subit toute la deuxième. Comment on veut gagner un match si on recule à chaque fois ? On avait la main sur ce match et on dominait cette équipe de Nice. C’est dommage, parce qu’il y a beaucoup de progrès. C’est dur ce soir, parce qu’on devait minimum faire un nul et on perd. C’est frustrant. »

Boudebouz : « On doit absolument gagner ce match »

Le Montpellier de Jean-Louis Gasset a ainsi pu mesurer ce qui le séparait encore des formations de tête en L1. A savoir l’efficacité et la gestion des temps forts. « Ce sont les équipes du haut de tableau, a soufflé l’international algérien, encore auteur d’un match XXL ce vendredi à Nice. Quand elles jouent une bonne mi-temps, ça fait deux buts, nous il y en a un. On a les opportunités pour les mettre. Je suis énervé ce soir, on doit absolument gagner ce match parce qu’on a mis la manière. » Montpellier se serait ainsi glissé dans la première partie de tableau et serait revenu provisoirement à quatre points de la cinquième place. Peine perdue, il doit encore regarder dans le rétroviseur et se focaliser sur la quête de son maintien.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant