L1 - Monaco : Sur le rocher, Ligue des Champions rime avec cartons

le
0
L1 - Monaco : Sur le rocher, Ligue des Champions rime avec cartons
L1 - Monaco : Sur le rocher, Ligue des Champions rime avec cartons

La réception de l’Olympique de Marseille ce samedi (17h10) sera le 23eme match de la saison pour Monaco toutes compétitions confondues. Et cela n’a pas l’air de les gêner.

Les matchs s’enchaînent sur le Rocher et les hommes de Leonardo Jardim continuent d’empiler les buts. La meilleure attaque d’Europe martyrise ses adversaires et rien ne semble pouvoir l’arrêter. Que ce soit sur la scène européenne ou française. Alors que l’hiver approche, les premières séquelles commencent à pointer le bout de leur nez (Monaco a disputé 22 matchs cette saison toutes compétitions confondues). Après la victoire synonyme de qualification face à Tottenham (2-1), le club de la Principauté va devoir se passer des services de Radamel Falcao, Thomas Lemar et Benjamin Mendy pour la réception de l’Olympique de Marseille. L’objectif de ce choc : poursuivre cette série de victoire après une semaine européenne. Après l’Europe, Monaco est déchaîné. Marseille est prévenu.

Monaco, c’est 22 buts en quatre matchs après l’Europe !

Ce calendrier d’enfer ne fait pas peur à l’ASM. A croire que la chanson enivrante de la plus belle compétition européenne continue de résonner dans les crânes monégasques au moment de retrouver le quotidien de la Ligue 1. Après chaque rendez-vous européen, c’est un rouleau compresseur qui fait face à ses adversaires. Avec plus de 26 joueurs utilisés depuis le début de la saison, Leonardo Jardim maitrise son effectif à la baguette. Et la partition ressemble à une symphonie. Seul Rennes a (presque) fait de la résistance après un match de Ligue des Champions. En effet, les hommes de Christian Gourcuff sont repartis du Rocher avec une valise à moitié pleine (défaite 3-0 le 17 septembre dernier). Pour les autres, le tarif maison c’est six buts encaissés. Au moins (Monaco-Montpellier 6-2 le 21 octobre, Monaco-Nancy 6-0 le 5 novembre). Le FC Metz s’était effondré et encaissé sept buts à domicile face à des Monégasques jamais rassasiés. Mais à trop tiré sur la corde, le club de la Principauté pourrait y laisser des plumes. Le physique, le tendon d’Achille de l’AS Monaco ?

Jardim : « Ils vont mettre beaucoup d’intensité physique »

« A Monaco, le danger vient de partout. » Et personne ne va contredire Rudi Garcia en conférence de presse. Pour répondre à la force de frappe monégque, l’entraîneur marseillais pourrait aligner une équipe proche de celle qui a arraché le match nul au Parc des Princes le 23 octobre dernier (0-0). Leonardo Jardim sait à quoi s’attendre face à cette équipe marseillaise. « Je pense qu'ils vont venir ici pour nous surprendre en mettant beaucoup d'intensité physique car on a joué en Ligue des Champions, mardi. Mais je crois qu'on sera à fond, nous aussi, car on a eu quatre jours de récupération. On sera prêts mentalement à répondre », espère le tacticien portugais. Titualires ou remplaçants, tous les joueurs sont au diapason. Avec treize buteurs différents cette saison, Louis II peut compter sur son banc pour espérer dépasser Nice.  L’OM à une carte à jouer. Mais il va falloir être prudent sinon le court trajet qui sépare les deux villes pourrait être douloureux au retour. A lire aussi : >> Pour l'OM, c'est le moment de sortir du bois >> A Marseille, Lopez n'est pas une surprise >> Moutinho : « J’aimerai jouer dans le championnat anglais »
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant