L1 - Monaco / Rybolovlev : « Nous façonnons les stars de demain »

le , mis à jour à 10:00
0
L1 - Monaco / Rybolovlev : « Nous façonnons les stars de demain »
L1 - Monaco / Rybolovlev : « Nous façonnons les stars de demain »

Dans un entretien accordé au Parisien, Dmitry Rybolovlev, le président de Monaco, a évoqué l’évolution du projet monégasque. Le Russe, très confiant, estime que l’ASM est sur la bonne voie en développant des jeunes talents.

D'habitude très discret médiatiquement, Dmitry Rybolovlev s’est exprimé lors d’un entretien accordé au journal Le Parisien. Alors que l’ASM occupe la deuxième place du classement, derrière Nice mais devant le PSG, et se retrouve bien placée en Ligue des Champions, le président monégasque a tenu à dresser un bilan satisfaisant du projet mis en place par le club de la Principauté depuis quelques saisons. « Je pense qu'on peut parler de réussite », a d’ailleurs confié le patron de Monaco.

Rybolovlev : « J'aimerai gagner à nouveau le titre de champion »

Depuis que Dmitry Rybolovlev est arrivé en Principauté, l’ASM a fait du chemin. Aujourd’hui, Monaco est de nouveau un club qui compte en France. Avec lui, la formation monégasque a retrouvé sa place parmi l’élite alors qu’il avait racheté l’équipe lorsqu’elle était dernière de L2 en décembre 2011. Après les premières dépenses conséquentes (Falcao, Rodriguez, Moutinho), l’ASM a changé de stratégie en misant sur des jeunes talents plutôt qu’en investissant sur des stars. Une initiative qui porte ses fruits. « Depuis deux saisons, le club s'autofinance et conserve des performances élevées », a expliqué Dmitry Rybolovlev. Même si l’aspect financier reste important, le Russe n’oublie pas les objectifs sportifs. Et il en a : « Je souhaite que le club se qualifie chaque année pour une coupe d’Europe, avec une nette préférence pour la Ligue des Champions, a-t-il déclaré. Mais je ne veux pas simplement me contenter de la deuxième ou de la troisième place. J'aimerai gagner à nouveau le titre de Champion de France ».

Rybolovlev : « Je ne m'interdis pas de rêver »

Mais le président de l’ASM ne préfère pas se livrer à un pronostic cette saison malgré la forme sinusoïdale du Paris Saint-Germain depuis plusieurs semaines. « Ce sera difficile cette année d'être champion car le PSG conserve une puissance financière considérable, a estimé Rybolovlev. Mais je ne m'interdis pas de rêver. Avec notre modèle, nous pouvons être performants. » Un modèle qui satisfait totalement l’homme d’affaires russe. Si le PSG « peut acheter des grandes stars », l’ASM excelle pour dénicher des jeunes à forts potentiels. « Nous façonnons les stars de demain, a-t-il expliqué. Il suffit de regarder notre équipe et les joueurs qui ont porté notre maillot ces dernières années. » Martial, Rodriguez et Kondogbia peuvent en témoigner.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant