L1 - Marseille / Rudi Garcia : « Il faut laisser le temps aux joueurs »

le
0
L1 - Marseille / Rudi Garcia : « Il faut laisser le temps aux joueurs »
L1 - Marseille / Rudi Garcia : « Il faut laisser le temps aux joueurs »

Bien conscient de la prestation moyenne de Marseille contre Bordeaux dimanche (0-0), Rudi Garcia a néanmoins demandé la patience, tout ayant apprécié la seconde période de son équipe. Qui, il l’assure, sera bientôt au niveau de la ferveur des supporters.

Rudi Garcia, vous êtes-vous ennuyé vous aussi pendant le match entre Marseille et Bordeaux dimanche (0-0) ? En première période, je suis d’accord, mais j’ai plutôt bien aimé la seconde. Ce qui nous a manqué, c’est de cadrer nos tirs, on a les occasions. A l’arrivée, on sort avec douze tirs pour trois cadrés, ce n’est pas suffisant, à l’image du petit Aaron (Leya Iseka), qui a deux situations et qui les mettra la prochaine fois. S’il ne cadre pas, il ne peut pas marquer. Ça a été notre souci ce soir. Il fallait aussi que nos latéraux participent plus offensivement en première période, qu’on sorte du pressing bordelais. On a surtout joué avec un Bafé Gomis qui était pour moi diminué, mais qui a voulu aider son équipe, ce qui était plutôt bien. Avez-vous le sentiment que ce groupe ne peut pas faire beaucoup mieux, qu’il est trop limité qualitativement et quantitativement ? Ça fait huit-dix jours que je suis là, il faut laisser le temps aux joueurs d’assimiler ce que je leur demande. Il y a des choses vraiment intéressantes, sur le fait d’avoir une possession, pas stérile comme on l’a eu en première période, qui nous permette de trouver des espaces. On l’a fait sur l’action avec le centre de Florian Thauvin et la tête de Bouna Sarr. On l’a surtout vu en seconde période, quand (Rémy) Cabella est entré et quand on a eu encore plus de technicité au milieu de terrain. Petit à petit, les joueurs comprennent, les défenseurs sont moins frileux, on va avoir plus confiance et on va progresser. Il y a du travail, on le sait, mais les joueurs écoutent et sont sur la bonne voie. Comment vivez-vous la ferveur populaire et les attentes qui entourent l’OM avec le changement de projet ? C’est génial. Ils ont envoyé un message fort, c’était fantastique de jouer devant 55 000 personnes. Bien sûr qu’on aurait aimé marquer et remporter ce match. Mais le visage de la deuxième période, il faut qu’on soit capable de le montrer sur la continuité d’un match. Eux sont prêts, nous ne le sommes pas encore, mais on va travailler pour l’être. Pour les rendre fiers de nous et de supporter l’Olympique de Marseille. Propos recueillis sur Canal+ A voir aussi : >>> Le compte-rendu du match >>> L'analyse du secteur offensif de l'OM
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant