L1 - Marseille / Rudi Garcia : « Faire fructifier le point obtenu à Paris »

le
0
L1 - Marseille / Rudi Garcia : « Faire fructifier le point obtenu à Paris »
L1 - Marseille / Rudi Garcia : « Faire fructifier le point obtenu à Paris »

Avant la réception de Bordeaux, dimanche au Vélodrome (20h45), Rudi Garcia espère connaître une première sans accroc dans l’enceinte phocéenne. Le nouvel entraîneur de l’OM a également évoqué l’arrivée d’Andoni Zubizarreta au poste de directeur sportif.

Rudi Garcia, dans quelle disposition vous abordez ce match ? Quelle tactique allez-vous adopter ? On est motivé. On sait que ce troisième match en une semaine va conclure une semaine dense et importante parce que ça fait sept jours que je suis là. On a déjà joué deux matchs. Celui contre Bordeaux est à domicile. On a pris un bon point à Paris et il faut le faire fructifier. L’objectif, c’est de gagner dimanche, de bien récupérer d’ici là. On aura eu quatre jours entre Clermont et Bordeaux donc ça suffit. Mentalement, les joueurs y seront, il n’y a pas de problèmes là-dessus. Votre sentiment avant de disputer votre premier match avec l’OM au Vélodrome ? Quand j’entrerai dans le Vélodrome à quelques minutes du coup d’envoi dimanche, ce sera certainement une émotion particulière. Je sais que les réservations et achats de billets fonctionnent plutôt bien, et ça c’est un grand signe envoyé par nos supporters. Ils peuvent être sûrs d’une chose, c’est qu’on va tout donner, ce sera une motivation supplémentaire. Il faut absolument que le Stade Vélodrome soit un plus et que ce ne soit pas une pression négative. Plus les joueurs sentiront les supporters derrière eux, plus ils iront au bout d’eux-mêmes. Pour l’instant, c’est ce qu’ils ont fait sur les deux premiers matchs. Il faut de la continuité, mais ce qu’ils m’ont montré pendant deux matchs, c’est une bonne base pour se dire qu’on va mouiller le maillot, qu’on va tout faire. Après, si on joue bien et qu’on met de la qualité comme lors de la première période contre Clermont, on aura certainement plus de chances de l’emporter.

Garcia : « Avec Zubizarreta, on a déjà échangé et on échangera souvent »

Vous avez montré lors des deux premiers matchs que vous vous adaptiez à la situation mais aussi à l’adversaire. Bordeaux réussit aussi bien à l’extérieur qu’à domicile. Quel est votre sentiment sur cette équipe bordelaise ? On s’est adapté à Paris, surtout au Parc. Ensuite non. L’objectif c’est déjà de se concentrer sur nos forces. Bien évidemment, on a étudié Bordeaux bien avant Clermont, moi un peu moins que mes adjoints bien sûr mais dès le retour de Clermont, on a commencé, moi en particulier, à regarder un peu plus précisément cette équipe. Mais l’important, c’est nous, c’est l’Olympique de Marseille. Comme on est en chantier, en travaux, en connaissance coach-équipe, équipe-coach, il faut absolument qu’on se concentre sur nous-mêmes et qu’on arrive à donner le visage que je veux donner à l’OM, celui qu’on a vu en première période à Clermont. Quelle place aura Andoni Zubizarreta dans le recrutement ? Vous allez vous répartir les rôles ? On a déjà beaucoup échangé avec Andoni donc on va continuer à le faire. Je pense que c’est surtout la sécurité de travailler main dans la main que ce soit lui-moi, moi-lui et aussi bien évidemment avec Jacques-Henri Eyraud, le président, qui sera au quotidien ici. On échange, on a déjà échangé et on échangera souvent et on va travailler de concert, que ce soit sur le recrutement, mettre un horizon en commun entre celui d’Andoni et le mien pour faire de l’OM ce qu’on veut en faire. C'est-à-dire en faisant de cette équipe une équipe qui d’abord comptera de nouveau en France et ensuite je l’espère, comptera de nouveau en Europe. Andoni mènera le recrutement, toutes les négociations. Le plan économique, je n’en parle pas, je parle du plan sportif, le reste c’est le domaine du président. Mais on prendra des joueurs qu’on aura validé ensemble, les choses sont simples. Il y aura des réflexions sur ce qu’il nous faut dans l’équipe, quel poste, quel profil, les choses classiques.

Garcia : « L’avenir de Diarra ? Il n’y a pas d’urgence »

Maxime Lopez a-t-il gagné sa place de titulaire après sa prestation ? Personne n’a jamais gagné une place de titulaire avec moi, ni Bafé Gomis, ni Maxime Lopez, à chaque fois il faut qu’il soit capable durant la compétition et durant les entraînements entre les compétitions de montrer que cette place il la mérite donc c’est pareil pour Max. Il a fait un bon premier match, c’est sûr, maintenant il faudra de la confirmation. Ce qui est certain, c’est que sur le plan médiatique on va le protéger de vous (les journalistes), c’est sûr (rires). Quel sera l’avenir de Lassana Diarra à l’OM ? Il me semble qu’il n’y a pas beaucoup d’urgence à ça, on est le 28 octobre, donc ça va. Le mercato n’est pas le 29 octobre, on a le temps, soyons tranquilles, concentrons-nous sur les matchs. Vous savez bien que ma priorité depuis que je suis arrivé, c’est la compétition.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant