L1 - Marseille : Eyraud se montre enthousiaste

le
0
L1 - Marseille : Eyraud se montre enthousiaste
L1 - Marseille : Eyraud se montre enthousiaste

Appelé à prendre la présidence de l’Olympique de Marseille après le rachat du club par Frank McCourt, Jacques-Henri Eyraud n’a pas caché son enthousiasme dans un entretien accordé à La Provence.

Le futur organigramme de l’Olympique de Marseille a été en parti éclairci ce vendredi avec l’annonce de l’arrivée au sein du club phocéen de Jacques-Henri Eyraud. Ce dernier va faire partie d’une équipe de transition avant de prendre la présidence de l’OM une fois le rachat par Frank McCourt finalisé. Le futur patron au quotidien du club phocéen s’est longuement confié au quotidien La Provence et ne cache pas son enthousiasme face à ce nouveau projet. « Pour moi, l’OM c’est l’esprit du foot, clame Jacques-Henri Eyraud. C’est non seulement un club de tradition, mais si je réfléchis à ce que doivent être un match de foot, une ambiance et des supporters, je pense à l’OM avant de penser à tous les autres clubs, en France particulièrement. Si on ajoute à tout cela la tradition de l’OM, un club né au XIXeme siècle, c’était aussi pour cette raison qu’on a un tel enthousiasme pour essayer de redresser ce club mythique. On sait très bien que ce sera difficile et que le football, c’est l’école de l’humilité. »

Eyraud : « Une logique d’investissement de long terme »

En ce qui concerne les objectifs de la future équipe dirigeante et si les moyens pour mettre en œuvre le fameux « OM Champions Project » vanté par Frank McCourt, Jacques-Henri Eyraud assure que ce sera le cas. « Dès mes premières rencontres avec Frank McCourt, j’ai eu plusieurs convictions. La première, c’est qu’il était un très bon entrepreneur, que son entourage était de très bonne qualité et que, à mes yeux, son bilan sportif, contrairement à ce que j’ai pu lire, était tout à fait satisfaisant, assure l’entrepreneur. La deuxième, c’est qu’il a complètement les moyens de ses ambitions. La troisième, c’est un pur passionné de football, ce que j’ai pu vérifier en étant à ses côtés dans les tribunes populaires du Vélodrome pendant France-Allemagne, où il a apprécié l’ambiance et le stade. La quatrième, c’est une entreprise familiale qui répond à une logique d’investissement très différente des fonds de pension ou d’investissement, c’est-à-dire une logique d’investissement de long terme. Il me l’a très souvent affirmé. » De belles paroles qui devront être confirmées par les faits, et les supporters de l’OM sauront donner leur avis...
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant