L1 - Lyon : OL, Bleus, Benzema... La sortie médiatique de Valbuena en 5 phrases

le
0
L1 - Lyon : OL, Bleus, Benzema... La sortie médiatique de Valbuena en 5 phrases
L1 - Lyon : OL, Bleus, Benzema... La sortie médiatique de Valbuena en 5 phrases

Mathieu Valbuena est sorti d’un silence médiatique de plus de quatre mois en accordant un entretien diffusé dans Stade 2 ce dimanche. L’occasion pour le milieu lyonnais d’évoquer le cas Karim Benzema et de répéter sa conviction de s’imposer à terme à l’OL.

Le bout d’un long tunnel pour Mathieu Valbuena. En accordant un entretien à Stade 2, qui l’a diffusé ce dimanche, il a rompu un jeûne médiatique de plus de quatre mois. Sa dernière sortie remontait à un post Facebook actant son absence à l’Euro 2016 avec l’équipe de France, au terme d’une saison pourrie à tous les niveaux. Sportif d’abord, la greffe n’ayant jamais pris à l’Olympique lyonnais et son transfert pour 5,5 millions d’euros s’apparentant à un flop pour le club rhodanien (deux buts et cinq passes décisives en trente-trois apparitions toutes compétitions confondues). Extra-sportif ensuite, avec les remous de l’affaire Benzema, qui est tout autant la sienne que celle de l’attaquant du Real Madrid. Actuellement blessé, Valbuena ne sera pas du déplacement à Marseille en clôture de la 5eme journée de L1. Sur son retour houleux au Vélodrome la saison passée, il aurait certainement eu des choses à dire. Mais c’est sur d’autres sujets qu’il s’est épanché. L’affaire Benzema ? Je n’y pense plus Valbuena l’assure, il n’a plus en tête au quotidien cette désormais fameuse affaire Benzema, parti d’une tentative de chantage à la sex-tape. Le déclic pour lui ? La fin de l’Euro. Un symbole fort pour l’ancien de l’OM, qui ne voit pas pourquoi le nom de son ex-coéquipiers chez les Bleus serait « tabou ». « Pourquoi ne pas en parler ? Je suis passé à autre chose. Je n’ai pas porté plainte contre Karim Benzema, j’ai porté plainte parce qu’il y a eu chantage et que n’importe quel citoyen français aurait fait la même chose que moi. Après le déroulement des faits, je n’y suis pour rien. » Valbuena serait même prêt à rencontrer le Madrilène, même si « ça n’a pas été le cas » jusqu’à présent. Ce serait mentir de dire que je ne pense plus à l’équipe de France Valbuena a beau n’avoir jamais semblé si loin des Bleus depuis le début de sa carrière internationale, il n’a pas renoncé à en reprendre le fil dans un futur proche. Il n’envisage pas qu’elle se termine sur une 52eme sélection anonyme dans un match amical au Danemark en octobre dernier (1-2). « Pas comme ça », souffle-t-il devant l’éventualité que ce soit sa dernière cape. Comme il l’avait annoncé sur Facebook en mai, il est resté fidèle à la sélection pendant l’Euro 2016. « J’ai regardé tous les matchs. J’étais dégoûté, ça me faisait chier, parce que c’était en France et on est passés à deux doigts. » On a l’impression que, quand Valbuena fait une saison comme ça, il est fini L’instant Jean-Claude Van Damme où Valbuena a parlé de lui à la troisième personne. Il est le premier à le reconnaitre, il est passé à côté de son exercice 2015-16, alors même qu’il restait sur une saison convaincante en Russie avec le Dynamo Moscou. « Ça a été une saison de merde. J’ai entendu beaucoup de choses. On a beaucoup trop parlé de moi, sur le fait que je ne m’étais pas intégré au vestiaire de Lyon ou que j’aurais parfois refusé de serrer la main de Jean-Michel Aulas après un match, alors que c’était faux. J’ai entendu aussi que Lyon jouait mieux quand Valbuena n’était pas là, alors qu’on a bien joué avec moi aussi. » Je vais tout faire pour réussir dans ce club Si Valbuena croit encore à un retour en équipe de France, c’est qu’il croit aussi en sa capacité à s’imposer à Lyon. Il n’a pourtant débuté aucun match comme titulaire cette saison et doit faire face à une concurrence accrue, avec le retour à la compétition de Nabil Fekir. « C’est un grand club, avec des ambitions élevées, il est structuré, avec des supers joueurs et des jeunes pousses talentueux. Il y a un grand stade et un nouveau centre d’entraînement. Il y a tout pour réussir, surtout en Ligue des Champions, parce qu’on est passés pour des rigolos la saison dernière. » Peut-être que j’ai loupé un épisode C’est un secret de Polichinelle, l’OL n’aurait pas fermé la porte à un départ de Valbuena cet été. Ce n’est pas que le joueur a demandé un bon de sortie, plutôt que le club l’aurait bien poussé dehors. Et pourtant, le principal intéressé jure que jamais les dirigeants ne lui ont fait part de leurs intentions. « J’ai été étonné d’être sur la liste des transferts de ce que j’ai lu, je n’ai jamais été averti par qui que ce soit. Mais je sais que la difficulté, ça m’excite et peut me rendre encore beaucoup plus fort. » Sa carrière en est une preuve. Même si l’obstacle à franchir, à bientôt 32 ans (il les aura le 28 septembre), semble plus imposant que jamais. A voir aussi : >>> Toute l'actualité de la L1 >>> Toute l'actualité de Lyon
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant