L1 - Lyon : La faiblesse de l'OL à l'extérieur inquiète Genesio

le
0
L1 - Lyon : La faiblesse de l'OL à l'extérieur inquiète Genesio
L1 - Lyon : La faiblesse de l'OL à l'extérieur inquiète Genesio

Battu 2-0 à Nice vendredi, l’Olympique Lyonnais attend une victoire à l’extérieur depuis deux mois. Et alors que la Juventus Turin se profile mardi en Ligue des Champions au Parc OL, Bruno Genesio est inquiet.

C’était le 14 août dernier. Sous le soleil de Nancy, l’OL s’imposait 3-0 chez le promu grâce à un triplé d’Alexandre Lacazette et lançait sa saison de la meilleure des façons. Une éternité pour les hommes de Bruno Genesio, qui depuis, n’ont pas décroché la moindre victoire en cinq matchs hors de leurs bases, toutes compétitions confondues. Vendredi à Nice, les Lyonnais ont encore lâché des points, malgré des circonstances atténuantes en raison de l’expulsion de Nabil Fekir, et le coach lyonnais a tiré la sonnette d’alarme en conférence de presse : avec de tels résultats à l’extérieur, l’OL ne pourra pas espérer grand-chose cette saison. « Je suis inquiet parce que la situation est inquiétante. Si on n’est pas inquiet, c’est qu’on n’est pas responsable. Ça fait depuis la deuxième mi-temps de Dijon (défaite 4-2, 3eme journée) qu’on n’a pas inscrit un but à l’extérieur. On n’a pas pris un point à l’extérieur depuis Marseille (0-0, 5eme journée). Dans le jeu, on se doit de faire beaucoup mieux. En termes de points, on est largement en retard sur notre tableau de marche. Le foot, c’est se remettre en question, c’est avancer, ce n’est pas vivre avec ce qui s’est passé et tirer des conclusions hâtives. On a réussi à contenir les Niçois, mais notre entame de match a été trop laxiste pour espérer quoi que ce soit », se désespérait le coach lyonnais.

46 tirs sans marquer à l’extérieur !

Il faut remonter à avril- mai 2011 pour voir l’OL rester muet lors de trois déplacements d’affilée en Ligue 1 (contre le PSG, Toulouse et Auxerre à l’époque). Les Lyonnais n’ont converti aucun de leurs 46 derniers tirs en Ligue 1 à l’extérieur, et l’entrée en jeu d’Alexandre Lacazette à la 64eme minute de jeu n’a pas changé grand-chose. Voilà désormais les Gones à dix points du leader niçois et, si Jordan Ferri est beaucoup moins inquiet que son entraîneur, il appelle toute de même à une révolte rapide pour que l’écart ne devienne pas rédhibitoire. « Ce n’est pas inquiétant, parce qu’on a vu que quand on était à onze, on a fait jeu égal avec cette équipe, on avait même plus le ballon qu’eux. Il n’y a pas de quoi s’inquiéter. Le championnat est encore long, mais c’est vrai qu’il ne faut plus prendre de retard, car dix points ça commence à faire beaucoup. »

Aulas « Faire un exploit contre la Juventus »

Avant la réception de Guingamp samedi prochain, c’est la Juventus Turin qui va se présenter au Parc OL mardi en Ligue des Champions. A part le faux-pas contre Bordeaux (1-3, 4eme journée), les Lyonnais ont fait le plein à domicile cette saison (trois victoires en Ligue 1, une en Ligue des Champions), et Jean-Michel Aulas espère que ce choc face à un cador européen permettra aux Lyonnais de repartir de l’avant. « On a la chance d’affronter une des meilleures équipes européennes. J’espère qu’on aura la capacité de montrer tout le bien fondé qu’on pense de cette équipe. (Dans le vestiaire à Nice) Les garçons étaient tout de suite dans le match de mardi, qui va être énorme, avec un stade plein et contre une équipe très très forte. On n’a rien à perdre car la Juventus est largement favorite. On va y aller avec la conviction de pouvoir faire un exploit. On a besoin de faire un exploit. J’ai confiance dans le groupe, dans le coach. On va se ressaisir et je pense qu’on aura la clé lors des prochains matchs. » Les prochains déplacements étant prévus à Toulouse et Turin, il faudra en effet rapidement trouver la clé, sous peine de devoir revoir ses ambitions à la baisse.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant