L1 - Lyon / Jean-Michel Aulas : « Il faut rapidement sortir de ce cauchemar »

le
0
L1 - Lyon / Jean-Michel Aulas : « Il faut rapidement sortir de ce cauchemar »
L1 - Lyon / Jean-Michel Aulas : « Il faut rapidement sortir de ce cauchemar »

Jean-Michel Aulas, le président de Lyon, a la tête des mauvais jours après la défaite de samedi contre Bordeaux (3-1, 4eme journée de Ligue 1). Le boss des Gones attend désormais une réaction en Ligue des Champions.

Jean-Michel Aulas, que vous inspire cette défaite contre Bordeaux ? Il y a eu un enchaînement de mauvaise nouvelles. C’est une après-midi cauchemardesque qui avait pourtant bien démarré. On avait su marquer très vite contre cette équipe de Bordeaux… Mais il y a la défaite, la première au Parc OL. Il y a aussi la suspension de Max (Gonalons). On joue à dix et puis à neuf avec la blessure d’Alex (Lacazette). Est-ce sérieux ? C’est sûrement sérieux car cela vient sous la forme d’une rechute, mais il faut rapidement sortir de ce cauchemar. C’est la malchance. Le médecin se prononcera demain (dimanche), mais on s'attend à des semaines de guérison. Sa blessure pénalise évidemment l'institution et lui aussi. Il était en pleine forme. Comment voyez-vous les prochaines échéances ? On doit se concentrer sur le match de mercredi (1ere journée de la phase de poules de la Ligue des Champions contre le Dinamo Zagreb). C’est une autre compétition qui est quasiment éliminatoire. On ne peut pas démarrer sans envisager de gagner à la maison. Quelles sont les solutions pour Bruno Genesio ? Avec les gens qui l’entourent, notamment Gerard Houllier qui est là ce soir, il faut réfléchir pour essayer de trouver une solution qui permettent de donner le mental et le moral nécessaires. On est fatigué… L’OL va se donner les moyens de réussir. Là, on a été à la peine, même si on a failli renverser la vapeur à 9 contre 11. On a manqué de réussite. Il faut essayer de puiser dans les forces vives du club lorsqu’il y a beaucoup de blessés. Le centre de formation a toujours réussi à l’OL. Votre entraîneur est-il menacé ? Il y a une confiance absolue en Bruno. Il avait su redresser la situation la saison dernière après un début aussi compliqué. Là, on est plutôt en réflexion pour faire le match contre Zagreb dans les meilleures conditions possibles. Et c'est difficile pour lui parce qu'il y a de nombreux blessés. Avec Gérard Houllier, ils vont réfléchir à l'intégration éventuelle de joueurs de la réserve, à un changement de système aussi peut-être. En tout cas, je ne remets personne en cause. Ce match n'était pas éliminatoire. Par contre pour mercredi, il faut trouver des solutions. Là, je pense qu’il n’a pas fait d’erreurs à l’instant T, et on va donc le soutenir de toutes nos forces. Ce sera à nous de le soutenir. On va l’aider Propos recueillis par A.R., à Lyon
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant