L1 - Lyon : Anthony Lopes répond aux critiques sur son début de saison

le
0
L1 - Lyon : Anthony Lopes répond aux critiques sur son début de saison
L1 - Lyon : Anthony Lopes répond aux critiques sur son début de saison

Dans les colonnes de Planète Lyon, Anthony Lopes est revenu sur le début de saison mitigé de l’Olympique Lyonnais, et sur le sien en particulier. Cible de critiques après la défaite à Séville il y a quinze jours, le gardien portugais assume.

Ces deux dernières saisons, il avait été essentiel à l’Olympique Lyonnais pour aller chercher deux fois la place de dauphin du PSG. Mais depuis le début de l’exercice 2016-17, Anthony Lopes ne dégage plus la même sérénité dans son but. Pas exempt de tout reproche sur certains buts encaissés par son équipe, le Portugais a reconnu ne pas être au niveau qui devrait être le sien, au cours d’un entretien accordé au magazine Planète Lyon. « Je ne suis vraiment pas à la hauteur de mes espérances. Pourquoi ? Est-ce le contrecoup de l’Euro avec mon peu de vacances derrière ? Je ne sais pas », souffle le natif de Givors.

Lopes : « A Séville, je manque un peu de réussite sur ma sortie »

Les critiques autour de son début de saison se sont surtout cristallisées après la défaite de l’OL à Séville en Ligue des Champions, il y a deux semaines. Pourtant, Anthony Lopes porte un regard différent des supporters sur sa sortie manquée en Andalousie. « Je ne trouve pas cette sortie complètement loupée, non plus. Je manque un peu de réussite sur ce coup-là. Mais j’accepte toutes les critiques. J’ai les épaules assez solides pour les encaisser. J’assume tout. » Un discours franc pour celui qui reste sur une bonne prestation contre Saint-Etienne (2-0, 8eme journée de Ligue 1) le week-end dernier. Une victoire dans le derby qui a permis aux hommes de Bruno Genesio de revenir en cinquième position au classement.

Lopes : « Il faut trouver un joueur capable d’assumer ce rôle de motivateur »

Mais avec trois défaites en huit journées de championnat, les mois d’août et de septembre restent très moyens pour les Gones. Ce qu’admet Anthony Lopes, qui avance le départ de Samuel Umtiti comme l’une des raisons de cette entame poussive. « Il était vraiment important pour nous, sur le terrain comme dans le vestiaire. Avant les matchs, il savait notamment motiver tout le monde et quand on rentrait sur la pelouse, on avait vraiment les crocs grâce à lui, détaille le champion d’Europe 2016. Donc désormais, il faut trouver un joueur capable d’assumer ce rôle de motivateur du groupe : il y a déjà Max (Gonalons), Alex (Lacazette) qui prennent un peu les rênes de l’équipe… Moi aussi de temps en temps, quand j’ai la possibilité de le faire. » Mais avant de prendre la parole, Anthony Lopes espère sans doute redevenir infranchissable. Et donc irréprochable.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant