L1 - LOSC : Marc Wilmots, Marcelo Bielsa, Vitor Pereira... Qui pour remplacer Frédéric Antonetti ?

le
0
L1 - LOSC : Marc Wilmots, Marcelo Bielsa, Vitor Pereira... Qui pour remplacer Frédéric Antonetti ?
L1 - LOSC : Marc Wilmots, Marcelo Bielsa, Vitor Pereira... Qui pour remplacer Frédéric Antonetti ?

Le licenciement de Frédéric Antonetti, mardi, a engendré l’intensification des négociations concernant son futur remplaçant au LOSC. Marcelo Bielsa, Vitor Pereira et Marc Wilmots ont été cités.

L’éviction de Frédéric Antonetti n’était pas seulement due aux mauvais résultats de Lille. En prenant la porte aussi tôt, le coach corse a involontairement donné des indices assez clairs sur la volonté de Michel Seydoux, futur ex-patron du club avant que Gérard Lopez n’enrôle complètement le club du Nord. Il fallait, assurément, faire de la place et faciliter les négociations complexes entamées par le repreneur luxembourgeois avec, notamment, Marcelo Bielsa.

Bielsa peut être le successeur d’Antonetti, mais...

Même si l’éventualité menant à l’entraîneur argentin n’a rien de saugrenue -il était déjà un argument de campagne au moment où l’homme d’affaires d’origine espagnole visait l’OM- il serait encore bien naïf de lever les bras au ciel trop vite. D’abord parce que le « Loco » n’a certainement pas laissé ses convictions à Buenos Aires, et qu’il faudra donc au moins attendre la signature pour se réjouir. Le stylo est encore loin d’être saisi, tant les exigences de l’idole marseillaise en termes de stabilité et de clarté du projet du club qui souhaite l’engager sont nombreuses. La prudence voudrait, aussi, nous rappeler que Lopez n’est pas encore officiellement le nouveau propriétaire du LOSC, même s’il a confirmé avoir transmis une offre de rachat qui serait, selon les informations de L’Equipe, en passe d’être acceptée. Il n’a donc, pour l’instant, aucun pouvoir légal pour boucler contractuellement les accords. Un constat suffisant pour garder une certaine retenue quant à l’arrivée du technicien de Rosario.

Pereira et Wilmots mieux placés ?

Dans les faits, il ne serait même pas l’option la plus crédible. Luis Campos, conseiller de l’ancien patron de l’écurie de F1, et Jorge Mendes, en gravitation autour des nombreuses discussions internes au LOSC, auraient déjà appuyé la candidature facile de Vitor Pereira, libre depuis qu’il a été démis de ses fonctions à Fenerbahçe en août dernier, et de Marc Wilmots, viré de son poste de sélectionneur de la Belgique après une Coupe du monde ratée. Deux profils intéressants, malgré leurs mauvais résultats sportifs récents.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant