L1 - Lille / Michel Seydoux sur ses joueurs : « Ils jouent comme des chèvres »

le
0
L1 - Lille / Michel Seydoux sur ses joueurs : « Ils jouent comme des chèvres »
L1 - Lille / Michel Seydoux sur ses joueurs : « Ils jouent comme des chèvres »

Le président du Losc, Michel Seydoux, a sérieusement égratigné ses joueurs au micro de France Bleu Nord. Son analyse ? "Ils jouent comme des chèvres."

Les mots risquent de longtemps résonner dans les têtes des joueurs de Lille. Invité de France Bleu Nord, Michel Seydoux a émis une critique particulièrement acerbe à propos des Lillois. "Ce ne sont pas des chèvres même s'ils jouent comme des chèvres," a lâché le président du club nordiste. Seydoux ne digère pas du tout la mauvaise passe de son équipe qui pointe à une très inquiétante 19e place en Ligue 1. Il souligne toutes les difficultés de son groupe et  constate que certains de ses joueurs n’étaient pas "mentalement prêts" à lutter pour le maintien. Presque logique, Lille avait terminé cinquième du championnat de France l’an passée.

Une référence à une banderole

Ce terme "chèvre" fait directement référence à la banderole déployée par les supporters lillois lors de la réception de Lyon. "On veut des Dogues… pas des chèvres" proclamait le message brandi en tribune. Au delà de la punch-line, marquante, Seydoux a souligné ses inquiétudes quant au niveau de jeu actuel de son équipe. "On est dans le dur et j’ai une responsabilité pour qu’on sorte du dur," a-t-il déclaré, déplorant "le manque de vitesse et de percussion" de ses joueurs. L’analyse est sans concession : "On joue un peu trop à la baballe." Des solutions ? Le président en place depuis 2002 en propose : "Il faut utiliser notre sang frais. (…) Il faut que l’aspect et la philosophie de jeu permettent de gagner des matches."

La reprise pas encore assurée

Alors qu’il cherche un repreneur, le dirigeant a aussi évoqué dans la même entrevue la future vente du club. Gérard Lopez semblait bien parti pour se charger du Losc mais "la reprise n’est pas faite" a tempéré Seydoux au micro de la radio locale. Est-ce que les tractations pourraient perturber son équipe ? Non dit-il : "Ça devrait être un moteur, il y a un vrai projet derrière, ça ne devrait pas être un frein." Lopez, lui, doit suivre très attentivement les résultats du club qu'il entend racheter. A lire aussi : >>> Toute l'actualité de la Ligue 1 >>> Toute l'actualité du Losc
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant