L1 - LFP : Une tribune de Geoffroy-Guichard fermée, trois matchs pour Sessegnon et Jullien

le
0
L1 - LFP : Une tribune de Geoffroy-Guichard fermée, trois matchs pour Sessegnon et Jullien
L1 - LFP : Une tribune de Geoffroy-Guichard fermée, trois matchs pour Sessegnon et Jullien

La commission de discipline de la LFP a décidé de fermer la partie basse de la tribune Charles Paret de Geoffroy-Guichard après l’usage d’engins pyrotechniques lors de la réception de Monaco (1-1, le 29 octobre). Stéphane Sessegnon et Christophe Jullien ont écopé de trois matchs ferme de suspension.

LIGUE 1

Trois matchs ferme Stéphane Sessegnon (Montpellier Hérault SC), Christophe Jullien (Toulouse FC) Trois matchs de suspension dont un avec sursis Kévin Malcuit (AS Saint-Etienne) Un match ferme suite à un troisième avertissement dans une période incluant 10 rencontres de compétition officielle (Ligue 1, Coupe de la Ligue, Coupe de France) ou par révocation du sursis. La sanction prend effet à partir du mardi 6 décembre 2016 à 0h00. Vincent Manceau (Angers SCO), Simon Falette (FC Metz), Alou Diarra (AS Nancy-Lorraine), Oswaldo Vizcarrondo (FC Nantes), Yannick Cahuzac (SC Bastia), Steeve Yago (Toulouse FC), Pedro Henrique (Stade Rennais FC), Pedro Mendes (Stade Rennais FC) 12e journée : Olympique Lyonnais – SC Bastia Comportement de M. Joseph Franceschini, dirigeant du SC Bastia Réunie le 9 novembre 2016, la Commission avait convoqué M. Joseph Franceschini pour la séance du jeudi 1er décembre 2016. Lecture faite de sa lettre d’explications, la Commission sanctionne M. Joseph Franceschini d’un mois ferme de suspension de banc de touche, de vestiaire d’arbitres et de toutes fonctions officielles. La sanction prend effet à partir du mardi 6 décembre à 0h00. 11ème journée : AS Saint-Etienne – AS Monaco Comportement des supporters de l’AS Saint-Etienne : usage d’engins pyrotechniques Lecture faite du rapport de l’instruction et audition des dirigeants de l’AS Saint-Etienne, la Commission décide de prononcer la fermeture de la tribune Paret basse pour deux matchs ferme, dont un par révocation du sursis.

LIGUE 2 :

Trois matchs de suspension dont un avec sursis Mickaël Alphonse (FC Sochaux-Montbéliard) Deux matchs de suspension dont un avec sursis Modibo Dembélé (Stade Lavallois) Un match ferme suite à un troisième avertissement dans une période incluant 10 rencontres de compétition officielle (Domino’s Ligue 2, Coupe de la Ligue, Coupe de France) ou par révocation du sursis. La sanction prend effet à partir du mardi 6 décembre 2016 à 0h00. Ghislain Gimbert (Le Havre AC), Anthony Weber (Stade de Reims), Anthony Briancon (Nîmes Olympique), Eloge Enza Yamissi (Valenciennes FC), Matthieu Ligole (US Orléans), Denis Bouanga (Tours FC), Samuel Gradsir (ESTAC Troyes) 14e journée : Chamois Niortais – FC Sochaux-Montbéliard du 4 novembre 2016 Comportement de M. Christian Bracconi, entraîneur adjoint du FC Sochaux-Montbéliard, envers Karim Fradin, Manager Général des Chamois Niortais, à l’issue de la rencontre Réunie le 9 novembre 2016, la Commission avait convoqué M. Christian Bracconi pour la séance du jeudi 1er décembre 2016. Après audition de M. Christian Bracconi, la Commission le sanctionne de deux matchs ferme de suspension de banc de touche, de vestiaire d’arbitres et de toutes fonctions officielles. La sanction prend effet à partir du mardi 6 décembre à 0h00. Comportement de M. Joël Coué, Président des Chamois Niortais, envers l’arbitre à l’issue de la rencontre Réunie le 9 novembre 2016, la Commission avait convoqué M. Joël Coué pour la séance du jeudi 1er décembre 2016. Lecture faite de sa lettre d’explications, la Commission sanctionne M. Joël Coué de deux matchs ferme de suspension de banc de touche, de vestiaire d’arbitres et de toutes fonctions officielles. La sanction prend effet à partir du mardi 6 décembre à 0h00. 14e journée : RC Strasbourg – Stade de Reims du 5 novembre 2016 Comportement de M. Christian Rothacker, dirigeant du RC Strasbourg, envers l’arbitre, à la mi-temps Réunie le 9 novembre 2016, la Commission avait convoqué M. Christian Rothacker pour la séance du jeudi 1er décembre 2016. Après audition de M. Christian Rothacker par visioconférence, la Commission le sanctionne d’un match ferme de suspension de banc de touche, de vestiaire d’arbitres et de toutes fonctions officielles. La sanction prend effet à partir du mardi 6 décembre à 0h00.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant