L1 (J9) : Un petit PSG s'impose dans la douleur à Nancy

le
0
L1 (J9) : Un petit PSG s'impose dans la douleur à Nancy
L1 (J9) : Un petit PSG s'impose dans la douleur à Nancy

Le PSG s’est imposé à Nancy pour le compte de la 9eme journée de L1 (2-1). Malgré une avance de deux buts, les Parisiens ont quand même joué avec le feu, notamment en seconde période.

Le debrief

Même quand il affronte la lanterne rouge de la L1, le PSG ne maîtrise pas son sujet. Le déplacement du PSG à Nancy n’a été une formalité pour Paris. Et pourtant, cela aurait dû être le cas tant les champions en titre semblaient partis avec de l’avance. En à peine vingt minutes et avec la complicité de la défense nancéienne, auteur de deux énormes boulettes, les Parisiens croyaient avoir fait le plus dur. Lucas, sur un long coup-franc anodin, et Cavani, opportuniste, ont donné une avance confortable au club de la Capitale. Et comme souvent cette saison, les joueurs d’Unai Emery ont connu une baisse de régime significative avant la pause. La faute à un pressing moins intense et à un bloc redescendu anormalement trop bas. La tendance ne s’est pas inversée en seconde période. Pendant que Paris continuait de reculer, Nancy en a profité pour prendre le contrôle du milieu de terrain sous l’impulsion d’un Alou Diarra rayonnant dans l’entrejeu. L’ancien joueur de Bordeaux a été récompensé en marquant un but de la tête après une offrande de Pedretti sur coup-franc. Incapable de reprendre le contrôle du jeu, Paris a souffert jusqu’au bout. Pas forcément en concédant une multitude d’occasions, mais en perdant des ballons comme rarement dans le cœur du jeu. Sur le plan comptable, le PSG réalise une bonne opération en reprenant du terrain à Monaco. Pour la manière, en revanche, il faudra (encore) repasser.

Le film du match

13eme minute (0-1) Quelle maladresse de toute la défense de l'ASNL ! Sur un coup-franc lointain, excentré sur la gauche, Lucas enroule du pied droit. Cavani et Krychowiak tentent de dévier la trajectoire, mais sans y parvenir... Ndy Assembé est surpris et laisse filer le ballon. Le but est accordé au Brésilien. 18eme minute (0-2) But de Cavani ! Encore une énorme erreur de la défense de Nancy. Areola dégage loin devant, Chretien ne voit pas Cavani dans son dos et effectue une tête en retrait qui se transforme en passe décisive. L’attaquant uruguayen se présente devant Ndy Assembé et marque d’un lob parfait. 21eme minute La tête de Cavani ! L’attaquant uruguayen est à la réception d’un centre millimétré de Lucas. La tentative est trop axiale, Ndy Assembé se saisit du ballon. 31eme minute Occasion pour Nancy ! Les Lorrains sont un peu plus agressifs à la récupération. Après avoir récupéré un ballon au milieu, Alou Diarra transmet à Koura. L’attaquant nancéien accélère plein axe et frappe du droit. Areola dévie en corner. 50eme minute Cavani ne passe pas loin du doublé ! Après avoir éliminé Muratori d’un beau crochet, l’Uruguayen s’emmène le ballon sur son pied gauche et frappe directement. Ca frôle le poteau. 55eme minute (1-2) But d’Alou Diarra ! Nancy obtient un bon coup-franc, Pedretti s’en charge et dépose le ballon sur la tête de l’international français qui, en s’imposant dans les airs, a mis le ballon hors de portée d’Areola. 85eme minute Lancé dans la profondeur par Rabiot, Cavani déboule dans la surface et se fait reprendre par Cuffaut dans la surface. L’attaquant uruguayen a mal joué le coup.

Tops et flops

TOP 3 Depuis plusieurs semaines, MATUIDI a retrouvé une place de titulaire et il apporte énormément au milieu. Son début de match a été remarquable et le Tricolore s’est toujours appliqué pour jouer vers l’avant. Le meilleur des trois au milieu. Il y avait encore du déchet dans son jeu et il y en aura surement toujours, mais LUCAS est sur une pente ascendante depuis le début de la saison. Quand il lève la tête, le Brésilien peut s’avérer très utile pour se mouvoir entre les lignes. Il est toujours disponible devant et essaye d’accélérer dès qu’il le peut. Pour son premier match de la saison en L1, Alou DIARRA a eu besoin d’une période pour se mettre dans le rythme. En profitant du relâchement parisien, l’ancien Bordelais a pris le contrôle des opérations dans l’entrejeu. Il a remporté un nombre incroyable de duels et orienté le jeu comme il pouvait. Dans les airs, l’international français a fait parler son timing en redonnant de l’espoir à Nancy. FLOP 3 Auteur d’une passe décisive pour Cavani sur le deuxième but parisien, CHRETIEN a fait l’erreur fatale. Celle qui a permis aux Parisiens de breaker. Placé dans l’axe de la défense à trois, le capitaine de l’ASNL a eu des gros problèmes d’alignement. Il était hors-sujet. Sur l’ouverture du score parisienne, NDY ASSEMBE était totalement statique. Les torts sont partagés avec le reste de la défense, mais il n’a pas esquissé le moindre geste alors que personne n’avait touché le ballon. Sa fébrilité et son manque d’autorité dans la surface n’ont pas aidé. La comparaison avec Thiago Motta risque de devenir pesante pour KRYCHOWIAK. Après une entrée en matière convaincante, le milieu polonais s’est éteint. Plutôt dérangeant pour un joueur censé être le premier relanceur de l’équipe. Balle au pied, il a multiplié les maladresses techniques. Même dans l’impact défensif, il n’a pas été irréprochable. Pedretti lui a mené la vie dure.

Monsieur l’arbitre au rapport

Pour le trio arbitral, la rencontre a été plutôt facile à gérer. Mais Mikael Lesage aurait pu se montrer bien plus sévère avec Pedretti, auteur d’une semelle très dangereuse sur Meunier. L’ancien Sochalien n’a reçu qu’un avertissement verbal.

La feuille de match

L1 (9eme journée) / NANCY - PSG : 1-2

Marcel-Picot (19 524 spectateurs) Temps frais - Pelouse synthétique Arbitre : M.Lesage (5)

Buts : A.Diarra (55eme) pour Nancy - Lucas (13eme) et Cavani (18eme) pour le PSG Avertissements : Cuffaut (70eme) pour Nancy - Kimpembe (84eme) pour le PSG Expulsion : Aucune Nancy Ndy Assembé (4) - Cabaco (5), Chrétien (cap) (3), Diagne (4) - Cuffaut (4), Guidileye (5) puis Mandanne (80eme), A.Diarra (7), Pedretti (6) puis Aït Benasser (80eme), Muratori (5) - Koura (4) puis I.Dia (62eme), Dalé (4) N'ont pas participé : Chernik (g), Maouassa, Marchetti, Cetout Entraîneur : P.Correa PSG Areola (5) - Meunier (5), Marquinhos (5), Thiago Silva (cap) (5), Kimpembe (4) - Krychowiak (3), Verratti (5), Matuidi (6) - Lucas (6) puis Ben Arfa (77eme), Cavani (5) puis Augustin (87eme), Ikoné (4) puis Rabiot (62eme) N'ont pas participé : Trapp (g), Ballo, Nkunku, Jesé Entraîneur : U.Emery
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant