L1 (J9) : Dijon ne méritait pas ça, Saint-Etienne non plus

le
1
L1 (J9) : Dijon ne méritait pas ça, Saint-Etienne non plus
L1 (J9) : Dijon ne méritait pas ça, Saint-Etienne non plus

Récompensé par son excellente première demi-heure par un but, Dijon avait su faire le dos rond jusqu’à un penalty généreux accordé à Saint-Etienne au bout du temps additionnel (1-1). Difficile à digérer pour le DFCO, qui ramène néanmoins du Forez son premier point en déplacement de la saison.

Le debrief

Il ne pouvait y avoir d’issue plus cruelle pour Dijon. Le DFCO avait longtemps fait ce qu’il fallait pour ramener de Saint-Etienne son premier succès en déplacement de la saison. Mais tout a basculé au bout du temps additionnel, quand l’arbitre a accordé un penalty généreux à l’ASSE, après en avoir oublié des bien plus évidents plus tôt dans le match, et offert à Nolan Roux l’occasion d’arracher l’égalisation. Une opportunité que l’ancien Lillois n’a pas laissée passer. Les Dijonnais quittent bien le Forez avec leur premier point à l’extérieur, mais ils nourriront certainement des regrets de ne pas avoir glané mieux. Ils avaient pourtant réussi l’entame idéale. Ils ont campé dans le camp des Verts durant la première demi-heure, avec un 4-3-3 hyper compact et capable d’un pressing haut gênant considérablement la relance adverse. C’est en toute logique qu’ils ont ouvert le score par Pierre Lees-Melou et pris les devants dans cette rencontre. Après trente premières minutes maitrisées sans réellement trembler, les hommes d’Olivier Dall’Oglio ont logiquement reculé. Ils ont même souffert pour rejoindre les vestiaires avec leur avantage au tableau d’affichage, l’ASSE poussant avant la pause pour revenir à hauteur. Mais le soufflet stéphanois est trop rapidement retombé en seconde période. Les Verts ont attaqué en ordre désordonné, en peinant à déséquilibrer des Dijonnais toujours plus bas au fil des minutes, mais costauds pour concéder un minimum d’occasions à l’adversaire et d’une solidarité exemplaire dans leur investissement défensif. Ça a tenu 93 minutes, jusqu’à ce coup de sifflet qui a brisé leurs illusions. Il n’en reste pas moins que le DFCO n’a perdu qu’un seul de ses cinq derniers matchs de L1, et c’était au Parc des Princes contre le PSG (3-0). Pendant ce temps-là, Saint-Etienne voit le bon wagon partir sans lui. Et encore, l’ASSE peut se dire qu’elle est vernie à force d’arracher des résultats dans les dernières minutes. Ça, ça ne durera pas éternellement.

Le film du match

22eme minute (0-1) Corner pour Dijon sur la droite. Il est joué court jusqu’à Balmont à l’angle de la surface. L’ancien Lillois glisse au moment d’effectuer son centre, mais l’ajuste sur la tête de Lees-Melou, qui gagne son duel aérien avec Clément pour envoyer le ballon dans le petit filet de Ruffier d’une reprise décroisée. 31eme minute Mbengue cherche Söderlund en appui, mais l’attaquant norvégien laisse involontairement le ballon passer jusqu’à Veretout. L’ex-Nantais s’inflitre dans la surface et tente un tir croisé du gauche qui fuit le cadre de Reynet. 42eme minute Veretout transperce le milieu dijonnais par sa passe vers Monnet-Paquet, que l’ailier stéphanois laisse passer pour Söderlund. Ce dernier remise en première intention vers Tannane, qui manque de précision dans le dernier geste et met son tir au-dessus de la barre transversale. 44eme minute Mbengue déborde sur la gauche et transmet à Monnet-Paquet dans la surface. Il remise en première intention pour Veretout, dont le tir enroulé du droit oblige Reynet à se coucher sur sa gauche pour réaliser une parade de classe. Dijon éloigne finalement le danger. 55eme minute Coup-franc joué rapidement par Veretout pour Monnet-Paquet. Il déborde en puissance et son centre du gauche est dévié par Varrault, puis par Reynet sur son poteau, alors que le gardien dijonnais était pris à contre-pied. 65eme minute Contre dijonnais lancé par Lees-Melou. Sammaritano part en solitaire, se joue de Perrin d’un crochet intérieur, puis un autre extérieur, avant de prendre sa chance dans un angle fermé. Ruffier bloque le tir sur son premier poteau et concède un corner. 90eme minute+5 (1-1) Parti de sa défense pour apporter le surnombre, Perrin s’écroule dans la surface après une légère poussette de Bernard. L’arbitre accorde un penalty généreux aux Stéphanois, que transforme Roux après de longues secondes de palabres dans la surface dijonnaise. L’attaquant de l’ASSE nettoie la lucarne gauche de Reynet sur son tir.

Tops et flops

TOP 3 1- Pierre LEES-MELOU : L’ancien du Lège-Cap-Ferret a le sens du timing. Auteur de son premier but en L1 contre Lyon fin août, il a récidivé dans une autre affiche dimanche. Au-delà de sa réalisation, il a réalisé un match plein, avec un énorme travail défensif pour bloquer les montées de Cheick Mbengue et un rôle important dans les remontées de balle. Le symbole de la réussite du recrutement du DFCO. 2- Mehdi ABEID : Symbole de l’excellente prestation dijonnaise au milieu, l’international algérien s’est inscrit dans la lignée de ses performances depuis son arrivée en provenance du Panathinaikos. Il a brillé dans son costume de premier relanceur, n’a pas hésité à se projeter vers l’avant et a récupéré des situations bien mal embarquées. Le patron de l’entrejeu, c’était lui. 3- Jordan VERETOUT : Les semaines passent et le milieu prêté à West Ham gagne en poids dans le dispositif stéphanois. Au four et au moulin, il est aussi précieux en phase défensive que pour apporter le surnombre dans le camp adverse. Il a manqué de justesse dans le dernier geste, mais son investissement suffit à lui pardonner son déchet. FLOP 3 1- Oussama TANNANE : Encore un jour sans pour l’international marocain. En manque flagrant de confiance depuis le début de la saison, il a encore livré une copie sans saveur et vendangé une belle occasion en fin de première période. L’ASSE aurait pourtant bien besoin du Tannane qui avait brillé juste après son arrivée au club. Cela fait trop longtemps qu’elle ne l’a plus vu. 2- Alexander SÖDERLUND : En dehors d’une remise parfaite pour Oussama Tannane, l’attaquant norvégien n’a jamais pesé sur les événements. Il aurait certes pu bénéficier d’un penalty pour un léger accrochage de Cédric Varrault, mais c’est bien trop peu pour l’avant-centre stéphanois. Il n’a pas franchement fait ce qu’il fallait pour marquer des points en l’absence de Robert Beric. 3- Jérémy CLEMENT : L’ex-Parisien n’avait plus été titulaire en L1 depuis fin août et ça s’est senti. Battu sur le but dijonnais, il n’a pas eu son influence habituelle sur l’entrejeu. Trop de déchet, trop de transmissions latérales, pas assez d’impact physique : il a traversé ce match comme l’ombre du joueur qu'il était autrefois. Pas idéal pour gagner du temps de jeu à l’avenir.

Monsieur l’arbitre au rapport

Karim Abed n’a jamais maîtrisé les débats. Il a oublié au moins un penalty de part et d’autre, tout en prenant des décisions surprenantes dans les deux camps, jusqu’à ce penalty sifflé dans les arrêts de jeu pour une faute peu évidente de Bernard sur Perrin. Ce qui a fait dégoupiller les Dijonnais et envenimé un après-match extrêmement tendu. Tout ça aurait pu être évité sans des coups de sifflet trop souvent à l’envers.

La feuille de match

L1 (9eme journée) / SAINT-ETIENNE – DIJON : 1-1

Geoffroy-Guichard (25 528 spectateurs) Temps agréable - Pelouse correcte Arbitre : M.Abed (3) Buts : Roux (90eme+5 sp) pour Saint-Etienne - Lees-Melou (22eme) pour Dijon Avertissements : Théophile-Catherine (82eme) pour Saint-Etienne - Bernard (79eme), Tavares (80eme), Reynet (90eme+3) et Varrault (90eme+4) pour Dijon Expulsion : Varrault (90eme+4) pour Dijon Saint-Etienne Ruffier (5) – Malcuit (6), Théophile-Catherine (5), Perrin (cap) (6), Mbengué (5) – Veretout (6), Clément (4) puis Roux (61eme), Pajot (5) puis Nordin (81eme) - Tannane (3), Söderlund (4), Monnet-Paquet (6) puis Saivet (75eme) N'ont pas participé : J.Moulin (g), L.Lacroix, F.Pogba, B.Dabo Entraîneur : C.Galtier Dijon Reynet (6) – Chafik (6), Varrault (cap) (5), Lang (6), Bernard (6) – Balmont (6) puis R.Amalfitano (46eme, 4), Abeid (7), Gastien (5) – Lees-Melou (7) puis Tavares (70eme), Diony (5), Sammaritano (5) puis Belmonte (88eme) N'ont pas participé : B.Leroy (g), Lotiès, Bela, Y.Rivière Entraîneur : O.Dall’Oglio
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • fdha il y a un mois

    il se confirme qu'il y a un vrai problème d'arbitrage...ca va finir par peser sur l'audience de ce "sport"-spectacle,in fine...