L1 (J6) : Ola Toivonen (Toulouse) punit le LOSC

le
0
L1 (J6) : Ola Toivonen (Toulouse) punit le LOSC
L1 (J6) : Ola Toivonen (Toulouse) punit le LOSC

Dominé durant toute la rencontre, le Toulouse FC a réalisé un gros coup en s'imposant sur la pelouse de Lille grâce à un doublé d'Ola Toivonen (1-2). Les Toulousains grimpent provisoirement sur la deuxième marche du podium de la Ligue 1.

Le debrief

Dominer n'est pas gagner. Lille en a fait l'amère expérience ce mardi sur sa pelouse face au Toulouse FC. Malgré des chiffres qui parlent tous en faveur des Nordistes (60 % de possession, 21 tirs à 7, 43 centres à 15), les hommes de Frédéric Antonetti ont perdu face au froid réalisme d'un homme venu de Suède, Ola Toivonen. Privé au dernier moment de son attaquant vedette et capitaine Martin Braithwaite, le TFC a trouvé des ressources inattendues grâce à l'ancien Rennais, auteur d'un doublé. Son premier depuis près de deux ans (1-2). Bien rentrés dans la rencontre, les Lillois ont cédé sur la première incursion toulousaine dans leur camp. Une perte de balle évitable, un appel croisé d'Édouard et un crochet de Toivonen sur Basa ont fait le reste (0-1, 12eme). Fautif sur l'ouverture du score, le défenseur monténégrin se charge de relancer son équipe en venant bien couper un coup-franc de De Préville (1-1, 35eme). Cela a été le seul moment où la jeune défense du TFC a été prise à défaut. Tour à tour, Lafont, Jullien et Diop ont repoussé les assauts du LOSC. Et c'est ce dernier, toujours aussi impressionnant, qui, lancé dans une folle chevauchée, a fait la différence. Un double une-deux avec Toivonen pour déséquilibrer la défense et un plat du pied du Suédois plus tard, les Haut-Garonnais ont repris l'avantage (1-2, 78eme). L'attaquant toulousain s'offre un doublé sur ses deux premières frappes cadrées de la saison. En pleine bourre, Toulouse profite de ce succès pour grimper provisoirement sur la deuxième marche du podium de la Ligue 1. Bien loin devant des Lillois qui n'en finissent plus de perdre. Déjà quatre défaites en six journées pour les Dogues qui pourraient être relégables au terme de cette 6eme journée.

Le film du match

12eme minute (0-1) Pas attaqué, Toivonen peut accélérer plein axe. L'appel croisé d'Édouard embarque la défense avant que Toivonen ne crochète Basa et ne trompe Enyeama d'une belle frappe croisée. 33eme minute Bon centre venu de la gauche de Palmieri pour Sankharé qui, dès six mètres, reprend de la tête, mais Lafont se détend au premier poteau pour sortir ce ballon vicieux. 35eme minute (1-1) Fautif sur l'ouverture du score, Basa se fait pardonner en reprenant un superbe coup-franc de De Préville, déposé sur la tête de son défenseur au point de penalty. Personne n'est au marquage, Lafont ne peut que constater les dégâts. 48eme minute Gros travail de Palmieri sur son côté gauche. Le latéral centre en taclant en retrait pour De Préville qui croise sa frappe, mais Lafont se détend et sort le ballon de son petit filet. 65eme minute Bon centre de Michelin au second poteau pour Cafaro qui remet instantanément dans l'axe. Aux six mètres, Toivonen laisse passer. Surpris, Enyeama renvoie le ballon sur Édouard qui ne peut cadrer sa frappe en pivot. 78eme minute (1-2) Bonne anticipation de Diop qui récupère le ballon et n'hésite pas à lancer le contre. Le jeune défenseur effectue un double une-deux avec Toivonen qui déséquilibre la défense lilloise. Seul au point de penalty, l'attaquant Suédois n'a plus qu'à ajuster Enyeama du plat du pied.

Tops et flops

TOP 3 Braithwaite forfait au dernier moment, Toulouse se cherchait un nouveau sauveur. Placé derrière Édouard, TOIVONEN a rappelé sa meilleure période rennaise avec un doublé plein de réalisme. Toujours aussi travailleur dans l'entrejeu, le grand blond n'a pas manqué ses deux seules frappes du match. De la glace dans les veines. Si Diop s'est alerté en étant l'homme qui a fait la différence, JULLIEN a été le taulier de la défense toulousaine. Avec 17 duels gagnés à la pause, 25 au coup de sifflet final, l'ex-Dijonnais a régné sur cette rencontre. À ses côtés, DIOP a mis une mi-temps à se mettre au niveau. Fautif sur l'égalisation de Basa, il a impressionné au retour des vestiaires en écœurant notamment Éder, transparent. Dans une équipe lilloise sans génie, la lumière est venue des latéraux. Toujours aussi offensif, CORCHIA a été le seul homme à faire naître le danger dans l'arrière-garde toulousaine. Après une demi-heure de mise en jambes, PALMIERI a montré qu'il n'avait rien à envier à son coéquipier en adressant de nombreux centres de qualité, mal exploités. FLOP 3 Si les latéraux lillois ont pu se mettre en avant, c'est aussi car les créateurs des Dogues étaient absents. Au premier rang de ceux-là, LOPES. Le jeune Portugais ne confirme pas les espoirs placés en lui et si les sorties de De Préville et Bauthéac lui ont donné plus de libertés, il n'a jamais su faire le geste juste. Pas plus en verve que Lopes, BAUTHÉAC a en revanche fait preuve de beaucoup d'envie et de combativité. Peut-être même trop. Très énervé après une gifle de Sylla qui lui a ouvert le visage, l'ex-Niçois a encaissé beaucoup de coups mais en a rendu également. L'ailier n'était pas pour rien dans la tension entre les 22 acteurs. Mis à mal par Corchia, SYLLA a vécu une heure de jeu très compliquée. Absent offensivement, il n'a pas réussi à contenir la fougue du latéral adverse. Pascal Dupraz s'est rendu compte des difficultés de ses hommes de couloir en changeant Sylla et Durmaz dès l'heure de jeu. Des changements qui se sont avérés bénéfiques pour le TFC, plus solide par la suite grâce aux entrées de Cafaro et Michelin.

Monsieur l’arbitre au rapport

Dans une rencontre très tendue, Jérôme Miguelgorry n'avait pas la tâche facile. Mais l'arbitre de la rencontre s'en est sorti avec brio, tout d'abord en se montrant ferme lorsque les fautes se sont enchaînées puis lorsqu'il a fallu exclure Frédéric Antonetti. Une fois la partie bien en main, il a su faire preuve de plus de mansuétude et de compréhension. Une gestion parfaite.

La feuille de match

L1 (6eme journée) / LILLE - TOULOUSE : 1-2

Stade Pierre-Mauroy (29 000 spectateurs environ) Temps dégagé - Pelouse en bon état Arbitre : M. Miguelgorry (7) Buts : Basa (35eme) pour Lille - Toivonen (12eme, 78eme) pour Toulouse Avertissements : Bauthéac (45eme+2) et Bissouma (69eme) pour Lille - Sylla (15eme), Yago (20eme), Toivonen (20eme), Diop (38eme) et Moubandjé (66eme) pour Toulouse Expulsion : Aucune Lille Enyeama (4) - Corchia (5), Soumaoro (4), Basa (4), Palmieri (5) - Mavuba (cap) (4) puis R.Mendes (81eme), Bissouma (5), Sankharé (3) - Bauthéac (3) puis Sliti (63eme), R.Lopes (3), De Préville (4) puis Eder (63eme) N'ont pas participé : Maignan, Civelli, Béria, Amadou Entraîneur : F. Antonetti Toulouse Lafont (5) - Yago (cap) (4), Diop (6), Jullien (7), Moubandje (4) - Bodiger (6), Blin (5) - Durmaz (4) puis Cafaro (60eme), Toivonen (6), Sylla (3) puis Michelin (60eme) - Édouard (5) puis Pi (89eme) N'ont pas participé : Goicoechea, Musavu-King, Sirieix Entraîneur : P. Dupraz
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant