L1 (J6) : Nice étrille Monaco et s'impose comme le patron du championnat

le , mis à jour à 21:00
0
L1 (J6) : Nice étrille Monaco et s'impose comme le patron du championnat
L1 (J6) : Nice étrille Monaco et s'impose comme le patron du championnat

Le choc entre les deux premiers du championnat a largement tourné à l'avantage de Nice ce mercredi soir. A l'Allianz-Riviera, Monaco a pris l'eau dans ce derby de la Côte d'Azur, et laisse logiquement son fauteuil de leader à son voisin.

Le debrief

Quinze minutes ont suffi à Nice pour prendre la mesure du leader de la Ligue 1. En difficulté pendant le premier quart d’heure, acculés devant leur surface de réparation, les Aiglons ont crucifié des Monégasques jusque-là séduisants sur une tête de Paul Baysse à la 18eme minute de jeu. Le tournant d’une rencontre qui a confirmé qu’il faudrait encore compter sur le Gym cette saison. Sous la coupe de Lucien Favre, Nice a encore montré un visage très séduisant ce mercredi soir. Une fois lancés, les coéquipiers de Vincent Koziello ont écrasé une équipe de Monaco dépassée par les événements. Des passes courtes, une participation des latéraux, un trio de milieux à l’activité folle, un gardien en feu et un duo Belhanda-Balotelli prometteur : tous les ingrédients d’un derby explosif et réussi étaient présents dans les rangs niçois. A la pointe de l’attaque, l’Italien a encore inscrit un doublé. Son second en Ligue 1, dix jours après celui réussi contre Marseille sur cette même pelouse de l’Allianz-Riviera. L’OGCN n’a plus rien à voir avec l’équipe inquiétante qu’elle était en préparation. Depuis que les choses sérieuses ont commencé, le Gym impressionne semaine après semaine. Son changement de système, avec une défense à trois, devait encore faire ses preuves. La victoire de ce mercredi soir a apporté la démonstration éclatante que ce schéma pouvait fonctionner. Monaco en a fait l’amère expérience. Nice est le nouveau leader du championnat et la dernière équipe encore invaincue en L1. Ben Arfa, Puel et les autres héros du dernier exercice partis cet été ont déjà trouvé leurs successeurs...

Le film du match

8eme minute Oublié par la défense niçoise, Fabinho peut placer un coup de tête sur un centre en retrait de Sidibé. Mais trop loin du but adverse, le Brésilien n’inquiète pas Cardinale, qui se saisit du ballon en deux temps. 17eme minute Bien lancé par Cyprien, Balotelli passe devant Glik et frappe en extension, mais Subasic se détend et repousse en corner ! 18eme minute (1-0) But de Nice ! Dans la foulée de l’action de Balotelli, Baysse ouvre le score pour le Gym ! Le capitaine niçois reprend de la tête un coup-franc lointain de Seri aux six mètres. Grosse erreur de marquage des Monégasques. 30eme minute (2-0) But de Nice ! Contre d’école des Niçois conclu par Balotelli ! L’attaquant italien est magnifiquement lancé par Belhanda, son contrôle de la poitrine pleine course est parfait, et sa frappe croisée rentre avec l’aide du poteau. 40eme minute Une-deux superbe entre Balotelli et Belhanda pour éliminer trois défenseurs monégasques. Dans la surface excentré sur la gauche, l’ancien Milanais tente sa chance de l’extérieur, et oblige Subasic à un très bel arrêt. 59eme minute Un corner monégasque est prolongé de la tête par Glik. Dans les six mètres, Germain effleure le ballon et trompe Cardinale, mais Seri repousse de la tête sur sa ligne ! 67eme minute Encore un arrêt de Cardinale ! Raggi se jette à bout portant pour couper un centre de l’extérieur de Bernardo Silva, mais le gardien niçois a un superbe réflexe ! 69eme minute (3-0) But de Nice ! Les Niçois jouent une action à trois. Les transmissions entre Ricardo Pereira, Cyprien et Balotelli sont extrêmement rapides et l’Italien, servi entre les deux centraux adverses, n’a plus qu’à ouvrir son pied pour inscrire un doublé ! 72eme minute Bernardo Silva progresse balle au pied et glisse un très bon ballon à Germain dans la surface. Sur son contrôle, l’ancien Niçois fait la différence et se présente devant Cardinale, mais ce dernier remporte son duel en jaillissant rapidement. 83eme minute Bakayoko pousse Eysseric dans le dos à l’entrée de la surface de réparation et est expulsé : penalty pour Nice. Plea s’avance... mais Subasic remporte le duel ! 86eme minute (4-0) But de Nice ! Juste après avoir manqué son penalty, Plea se rattrape en inscrivant le quatrième but de son équipe. L’ancien attaquant de Lyon coupe un centre de Cyprien de la tête et laisse Subasic sans réaction.

Tops et flops

TOP 3 « Super Mario » a déjà son chant à l’Allianz-Riviera. Deux matchs à domicile, deux derbies, et déjà quatre buts pour le nouvel attaquant de l’OGC Nice. Ce mercredi soir, Mario BALOTELLI a encore porté l’attaque azuréenne avec deux buts de pur avant-centre, d’abord d’une frappe croisée après un long ballon de Belhanda, puis en ouvrant son pied dans la surface après une séquence de passes rapides. Au-delà de ça, son entente avec Belhanda est apparue très prometteuse. En attaque, il y avait « Super Mario », mais dans le but niçois, il y avait aussi « Super Cardinale » ! S’il s’est d’abord mis en évidence sur une sortie à retardement qui a contraint Falcao à sortir à la mi-temps, Yoan CARDINALE a ensuite enchaîné les arrêts décisifs en deuxième période. Capitaine du Gym depuis le début de la saison, Paul BAYSSE s’éclate. Auteur de l’ouverture du score de la tête, le défenseur niçois a surtout été excellent en défense. Présent dans le jeu aérien, appliqué dans les relances, l’ancien Brestois forme un trio performant avec Dante et Sarr, même si Cardinale a été très sollicité dans la dernière demi-heure. FLOP 3 Préféré à Germain à la pointe de l’attaque monégasque, Radamel FALCAO a déçu. Jamais dans le bon tempo, le Colombien ne s’est pas procuré la moindre occasion. Pire, il a dû quitter ses partenaires à la mi-temps, sonné après un choc avec Cardinale. Un choc sur une sortie à retardement du gardien niçois sanctionné d’une faute à l’encontre de... Falcao ! En nets progrès depuis le début de la saison, JEMERSON a connu un brutal retour sur terre ce mercredi soir. En retard au marquage de Baysse sur l’ouverture du score de Nice, le Brésilien est pris de vitesse par Balotelli sur la deuxième réalisation adverse. Une sale soirée pour le défenseur monégasque, solide dans les duels, mais pas assez rigoureux dans son placement. Lui aussi, comme Falcao, est sorti à la pause. Titularisé en position de meneur de jeu derrière l’attaquant colombien, Joao MOUTINHO a livré une prestation sans saveur. Malgré une trentaine de ballons touchés, l’ancien joueur de Porto n’a jamais pu mettre en difficulté la défense de Nice sur ses passes vers l’avant. Pas mieux sur les quatre corners qu’il frappés dans le premier acte.

Monsieur l’arbitre au rapport

En première période, M.Bastien a eu deux situations difficiles à négocier. Sur une grosse semelle de Belhanda sur Moutinho, le Niçois ne reçoit « qu'un » carton jaune. Mais surtout, juste avant la mi-temps, il a mal apprécié une sortie dangereuse de Cardinale dans les airs. Arrivé en retard, le gardien niçois a envoyé valsé Falcao (qui est sorti à la pause), mais l’arbitre de la partie a sifflé contre le Colombien. En fin de match, le carton rouge adressé à Bakayoko est inutile au regard du déroulé des événements...

La feuille de match

L1 (6eme journée) / NICE - MONACO : 4-0

Stade Allianz-Riviera (21 867 spectateurs) Temps couvert - Pelouse moyenne Arbitre : M.Bastien (4) Buts : Baysse (18eme), Balotelli (30eme et 69eme) et Plea (86eme) pour Nice Avertissements : Belhanda (45eme) pour Nice - Falcao (21eme) pour Monaco Expusion : : Bakayoko (83eme) pour Monaco Nice Cardinale (7) - Baysse (cap) (7), Dante (6), M.Sarr (6) - R.Pereira (5), Koziello (7), Cyprien (7), Seri (7) puis Bodmer (87eme), Dalbert (5) - Belhanda (7) puis Eysseric (77eme), Balotelli (8) puis Plea (78eme) N'ont pas participé : Hassen (g), Bodmer, Lusamba, Souquet, Donis Entraîneur : L.Favre Monaco Subasic (5) - Raggi (4) puis Alm.Touré (77eme), Glik (5), Jemerson (3), D.Sidibé (4) - Fabinho (5), T.Bakayoko (4), B.Silva (5), Moutinho (4) puis Carrillo (45eme - 5), Lemar (5) - Falcao (cap) (4) puis Germain (45eme - 5) N'ont pas participé : De Sanctis (g), K.N’Doram, Boschilia, Mbappé Entraîneur : L.Jardim
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant