L1 (J5) : Toulouse renverse Guingamp en trois minutes

le
0
L1 (J5) : Toulouse renverse Guingamp en trois minutes
L1 (J5) : Toulouse renverse Guingamp en trois minutes

Longtemps dominateur, Toulouse a mis du temps pour trouver la faille face à des Guingampais réduits à dix durant près d'une heure. Il aura fallu un instant de folie pour permettre aux Toulousains de s'en sortir avec les trois points (2-1).

Le debrief

Le Toulouse de Pascal Dupraz en a donc toujours sous le pied. Après avoir offert un scénario absolument fou en fin de saison dernière, on pensait le TFC devenu une équipe banale, comme il en existe tant d'autres dans l'élite. Mais, dans son Stadium, le club haut-garonnais peut trouver des ressources insoupçonnées et les Guingampais l'ont appris à leurs dépens ce samedi. En tête grâce à un penalty généreusement accordé par Johan Hamel, les hommes d'Antoine Kombouaré ont cédé en trois minutes face à la furia locale (2-1). Sans victoire face à l'EAG depuis 19 ans, les Violets pensaient avoir fait le plus dur en voyant Johnsson rejoindre les vestiaires plus tôt que prévu pour une faute de main hors de sa surface peu après la demi-heure de jeu. Mais les Guingampais étaient dans une spirale positive en ce début de saison, et le penalty obtenu par Salibur puis transformé par Briand a permis aux Costarmoricains de basculer en tête à la surprise générale (0-1, 53eme). Loin d'être assommés par ce coup du sort, les coéquipiers d'Issa Diop n'ont cessé d'accélérer et ont fini par obtenir, logiquement cette fois-ci, un penalty transformé par un Braithwaite plein de sang-froid (1-1, 63eme). Transcendés, les Haut-Garonnais se sont jetés à l'assaut des cages gardées par Guivarch et, bien servi par Moubandjé, Durmaz a renversé un Stadium aux anges (2-1, 65eme). En trois minutes, le TFC venait de se sortir d'un match piège avec la manière. Gérant à merveille les dernières minutes, notamment grâce à une très bonne entrée d'Odsonne Edouard, les hommes de Pascal Dupraz sont venus à bout de leur bête noire, devenant la première équipe à faire tomber Guingamp cette saison. Désormais un autre défi de taille se présente devant Toulouse avec un déplacement à Lille avant la réception du PSG la semaine prochaine. Mais pour ces Toulousains, rien n'est impossible.

Le film du match

9eme minute Bonne déviation de la tête de Braithwaite pour Bodiger à 25 mètres du but de l'EAG. Sans contrôle, le milieu reprend du gauche à ras de terre mais Johnsson se détend et sort le ballon du bout de la main gauche. 52eme minute (0-1) Briand prend à contre-pied Lafont sur un penalty obtenu par Salibur. 63eme minute (1-1) Plein de sang-froid alors que les esprits s'échauffaient entre les autres joueurs, Braithwaite frappe plein axe un penalty obtenu par Yago suite à une faute de Salibur. 65eme minute (2-1) Superbe une-deux côté gauche avec Moubandjé qui est bien trouvé par Edouard. Le centre du latéral est dans le dos de Braithwaite mais pas de Durmaz. Le Suédois rentre bien dans le ballon et bat Guivarch qui ne peut rien. 80eme minute À la lutte avec Kerbrat, Edouard contourne le défenseur avant de centrer au cordeau pour Braithwaite qui se jette face au but vide mais il manque quelques centimètres au capitaine toulousain pour inscrire le troisième but. 89eme minute Lancé dans le dos de la défense, Braithwaite se présente seul face à Guivarch. Le capitaine toulousain temporise et ne voit pas Kerbrat revenu tacler au tout dernier moment

Tops et flops

TOP 3 Auteur du but décisif, DURMAZ a été très présent sur son côté droit. Offrant un combat de tous les instants avec Marçal, le Suédois s'est montré très remuant et discipliné. Une activité récompensée par un but plein de sang-froid qui a offert trois points au TFC. S'il n'a joué qu'une demi-heure, ÉDOUARD a confirmé tout le bien que les dirigeants du TFC – et du PSG – pensent de lui. Très puissant, agile et rapide, il a été décisif lors de son entrée en combinant notamment avec Moubandjé sur le deuxième but. Par la suite, il a pesé sur la défense en conservant le ballon et en éliminant les adversaires les uns après les autres. Jusqu'à l'entrée d'Édouard, elle avait vécu une soirée plutôt réussie. Elle, c'est la charnière SORBON - KERBRAT. Prenant la mesure de Braithwaite, ils ont été pris à défaut une seule fois, sur le but de Durmaz. Par la suite, Guingamp donnant tout pour revenir, ils se sont retrouvés à la merci des contres d'Édouard et Braithwaite. À noter cependant le superbe retour de Kerbrat dans les pieds de Braithwaite dans les dernières secondes pour empêcher le but du 3-1. FLOP 3 Bien entré dans sa rencontre avec une belle parade devant Bodiger (9eme), JOHNSSON a eu un moment d'absence juste avant la pause. Alors que Kerbrat se trouve à la lutte avec Braithwaite, le gardien de l'EAG décide de sortir de sa surface et touche le ballon du bras droit. Une exclusion logique qui a plongé son équipe dans l'incertitude. Dans une équipe mise sur le reculoir, les joueurs offensifs de Guingamp n'ont pas réussi à se mettre en avant. C'est notamment le cas des milieux excentrés COCO et GIRESSE, tous deux sortis avant la pause. Si le premier s'est blessé, le second a été sacrifié par son entraîneur suite à l'exclusion de Johnsson pour permettre l'entrée de Guivarch. Une preuve supplémentaire de sa prestation en demi-teinte. Attendu comme la réponse aux physiques de déménageurs de Diop et Jullien, DIALLO n'a jamais su s'imposer comme une tour de contrôle inévitable dans les airs. Sorti à la 75eme minute, il n'a touché que 24 ballons. Pas brillant dans le jeu, il s'est montré lors d'une échauffourée avec Bodiger lors du penalty obtenu par Yago. Une soirée à oublier pour le milieu breton.

Monsieur l’arbitre au rapport

Une première période parfaite ponctuée par une décision lourde de conséquences mais bien sentie d'exclure Johnsson pour une main hors de sa surface. Puis, tout a basculé au retour des vestiaires avec un penalty inexistant accordé aux Guingampais pour une faute présumée de Lafont sur Salibur. Un coup de sifflet qui a tendu les joueurs dans un match déjà engagé, à l'image de l'échauffourée intervenue lors du penalty justement obtenu par le TFC. Une seule erreur dans le match mais qui n'aura, heureusement, pas d'incidence sur le score final.

La feuille de match

L1 (5eme journée) / TOULOUSE - GUINGAMP : 2-1

Stadium Municipal (12 1009 spectateurs) Temps dégagé - Pelouse en bon état Arbitre : M. Hamel (5) Buts : Braithwaite (62eme sp) et Durmaz (65eme) pour Toulouse - Briand (53eme sp) pour Guingamp Avertissements : Yago (43eme), Lafont (52eme), Bodiger (61eme) et Blin (88eme) pour Toulouse - Salibur (60eme), MoDiallo (61eme) et De Pauw (92eme) pour Guingamp Expulsion : Johnsson (39eme) pour Guingamp Toulouse Lafont (5) - Yago (5), Diop (4), Jullien (5), Moubandjé (5) - Blin (5), Bodiger (4) puis Édouard (64eme) - Sylla (5), Toivonen (5), Durmaz (6) puis Pi (82eme) - Braithwaite (6) puis Cafaro (89eme) N'ont pas participé : Goicoechea (g), Michelin, Musavu-King, Sirieix Entraîneur : P. Dupraz Guingamp Johnsson (Non noté) - Ikoko (3), Sorbon (5), Kerbrat (5), Marçal (5) - Coco (Non noté) puis Blas (36eme - 3), Mo.Diallo (2) puis De Pauw (75eme), Deaux (4), Giresse (3) puis Guivarch (42eme - 4) – Salibur (3), Briand (cap) (4) N'ont pas participé : Angoua, Sankoh, Mané, Privat Entraîneur : A. Kombouaré
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant