L1 (J4) : Monaco fait payer la tournée du patron à Lille

le , mis à jour à 22:00
0
L1 (J4) : Monaco fait payer la tournée du patron à Lille
L1 (J4) : Monaco fait payer la tournée du patron à Lille

Impressionnante de maitrise et de réalisme, l’AS Monaco a déroulé samedi à Lille (1-4) et confirmé son excellent début de saison. Le club de la Principauté est le nouveau leader de la L1, ce qui sanctionne ce qu’elle montre depuis six semaines.

Le debrief

Monaco a une bonne tête de prétendant au titre en L1. Quand le PSG et Lyon avancent à tâtons en ce début de saison, le club de la Principauté fonctionne déjà au super. Deux semaines après sa victoire convaincante face à Paris (3-1), il a réalisé une démonstration de force à Lille samedi (1-4). Les hommes de Leonardo Jardim prennent ainsi la tête du classement et cela sanctionne leur excellent en début de saison, tant dans leur parcours européen qu’en championnat. Ils en sont déjà huit matchs officiels disputés, pour six succès et deux nuls. Ils n’ont rien volé de ces résultats, tant ils impressionnent par leur maitrise et leur réalisme dans les deux surfaces. Plus que jamais, elle ressemble à son géniteur, à son entraîneur. Bien aidés par le break réalisé après un gros quart d’heure de jeu, les Monégasques ont déroulé sur la pelouse du Stade Pierre-Mauroy. Les Lillois n’ont pas donné la sensation de pouvoir rivaliser avec cette ASM taillée pour viser haut. Asphyxiés par le pressing lancé à chaque perte de balle, ils n’ont pas réussi à ressortir les ballons proprement et se sont exposés à la supériorité physique dans l’entrejeu des visiteurs. En dehors de frayeurs provoquées par un Morgan De Sanctis inquiétant par instants, les Monégasques ont vécu une soirée parfaite. De celles qui donnent confiance pour la suite et qui permettent de rêver en grand. A commencer par mercredi contre Tottenham en Ligue des Champions.

Le film du match

2eme minute (0-1) T.Bakaoyko transperce le milieu lillois balle au pied et trouve Bernardo Silva, dont le crochet sur le contrôle oblige Basa à commettre la faute. Djibril Sidibé se charge du coup-franc à l’entrée de la surface et contourne le mur pour battre Enyeama, sans réaction sur cette action. 17eme minute (0-2) Fabinho s’inflitre dans le camp lillois, fixe la défense du LOSC et lance Dirar sur la droite. L’ailier international marocain pénètre dans la surface et centre fort devant le but. Enyeama prolonge le ballon jusqu’à Ad.Traoré, qui conclut tranquillement du gauche au second poteau. 34eme minute Après une remise de De Préville, Soumaoro cherche Eder dos au but. L’attaquant portugais est bien pris par Glik, mais le ballon revient sur Sankharé. Sa volée du gauche soudaine frappe violemment la barre transversale de De Sanctis, battu sur cette action. 47eme minute (0-3) Sur un ballon récupéré dans leur camp, les Monégasques lancent une attaque rapide. Dirar déborde sur la droite et centre pour Germain, qui effectue une remise parfaite pour Fabinho. Le milieu brésilien envoie une demi-volée surpuissante du droit dans la lucarne d’Enyeama, le ballon frappant la barre avant de franchir la ligne de but. 55eme minute Bakayoko hérite du ballon plein axe à vingt-cinq mètres du but d’Enyeama. L’international Espoirs français prend sa chance du droit et son tir vicieux, avec un rebond juste devant l’international nigérian, oblige le gardien lillois à une parade sur sa droite. 62eme minute Suite à un coup-franc de Bauthéac mal repoussé par la défense monégasque, le ballon revient sur Palmieri. Son centre au second poteau trouve Civelli, dont la remise dans l’axe contraint De Sanctis et Jemerson à une mésentente. Ça profite à Sankharé, mais sa tête à bout portant est contrée par Glik. 71eme minute (0-4) Corner pour Monaco sur la gauche. Moutinho s’en charge et Civelli repousse le danger au premier poteau. Le ballon revient jusqu’au milieu portugais après un relais de Dirar et l’ancien du FC Porto ajuste son centre pour Glik, seul à six mètres pour battre Enyeama de la tête à bout portant. 82eme minute Al.Touré lance A.Traoré dans la profondeur sur la gauche. Le deuxième buteur de la rencontre cherche immédiatement Dirar dans la surface. L’international marocain se retourne au milieu de trois Lillois et enroule sa frappe du droit, qui passe juste au-dessus de la barre transversale. 90eme minute (1-4) Corner pour Lille sur la gauche. La défense monégasque repousse la menace directement sur Palmieri, dont la reprise limpide du gauche prend à revers De Sanctis, victime d’une erreur d’appréciation de la trajectoire et pas exempt de tout reproche sur cette séquence.

Tops et flops

TOP 3 Sa prolongation de contrat jusqu’en 2021, signée dans la semaine, l’a transcendé. Sur la lancée de son match plein contre le PSG, FABINHO s’est occupé de tout dans l’entrejeu. A l’origine du deuxième but, il a tué tout suspense au retour des vestiaires d’un bijou dans la lucarne. Son duo avec Tiémoué Bakayoko impressionne. A revoir contre Tottenham en Ligue des Champions cette semaine. Au sortir de ses deux premières sélections en équipe de France, D.SIDIBE n’a pas raté ses retrouvailles avec Lille. Il a mis l’ASM sur la voie du succès avec son ouverture du score précoce sur coup-franc et réalisé une première période monstrueuse, surtout par son impact physique. Il s’est contenté de gérer ses efforts après la pause. Rien de tout ça pour GLIK, qui a ouvert son compteur en L1 en fin de match. L’international polonais a ainsi couronné une prestation pleine aux côtés d’un Jemerson tout aussi solide. Leur association a éteint Eder et diffusé une sérénité constante dans les rangs monégasques. FLOP 3 Il faudra vite oublier sa première titularisation avec Lille pour DE PREVILLE. L’ancien attaquant rémois avait certainement rêvé de débuts plus probants au stade Pierre-Mauroy. Mais à court de compétition, il est passé au travers dans les grandes largeurs. Il a raté tout ce qu’il a tenté, même les passes les plus simples. Il n’est pas le seul des joueurs offensifs du LOSC à avoir vécu une mauvaise soirée dans le Nord, bien au contraire. BENZIA n’a jamais réussi à s’exprimer dans son rôle de meneur de jeu derrière Eder. Pris dans la tenaille constituée par la paire Fabinho-Bakayoko, il a vécu un calvaire et s’est entêté dans des entreprises individuelles infructueuses. Dans la démonstration monégasque, un seul joueur ne s’est pas montré à son avantage : B.SILVA. Il est sorti de son match après avoir provoqué le coup-franc de l’ouverture du score. Il a ensuite disparu de la circulation, ce qui lui arrive trop souvent depuis son arrivée à l’ASM et explique en partie pourquoi Leonardo Jardim ne lui fait pas une confiance aveugle.

Monsieur l’arbitre au rapport

D'un bout à l'autre, Tony Chapron a bien conduit son match. Il n'a commis aucune erreur majeure et a sorti les avertissements au bon moment, même si celui infligé à Eric Bauthéac était évitable à 0-4.

La feuille de match

L1 (4eme journée) / LILLE - MONACO : 1-4

Stade Pierre-Mauroy (29 373 spectateurs) Temps agréable - Pelouse bonne Arbitre : M.Chapron (6) Buts : Palmieri (90eme) pour Lille - D.Sidibé (2eme), Ad.Traoré (17eme), Fabinho (47eme) et Glik (71eme) pour Monaco Avertissements : Palmieri (44eme), Bauthéac (76eme) et Amadou (83eme) pour Lille - T.Bakayoko (45eme+1) pour Monaco Expulsion : Aucune Lille Enyeama (5) - Corchia (5), Civelli (3), Basa (cap) (4), Palmieri (4) - Soumaoro (4), Sankharé (5) - M.Amalfitano (3) puis R.Mendes (46eme - 3), Benzia (3) puis Mavuba (46eme - 4), De Préville (3) puis Bauthéac (61eme) - Eder (4) N'ont pas participé : Maignan (g), Sunzu, Béria, Soumaoro Entraîneur : F.Antonetti Monaco De Sanctis (5) - Raggi (6), Glik (7), Jemerson (7), D.Sidibé (7) puis Al.Touré (79eme) - Dirar (7), Fabinho (8), T.Bakayoko (7), Ad.Traoré (6) - B.Silva (4) puis Moutinho (62eme), Germain (cap) (6) puis Falcao (65eme) N'ont pas participé : Badiashile (g), Boschilia, K.N’Doram, Jean Entraîneur : L.Jardim
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant