L1 (J4) : Angers retrouve le sourire contre Dijon

le
0
L1 (J4) : Angers retrouve le sourire contre Dijon
L1 (J4) : Angers retrouve le sourire contre Dijon

Battu lors des trois premières journées, le SCO Angers a réagi face à Dijon (3-1). Un succès qui lance enfin la saison des hommes de Stéphane Moulin et qui rassure sur un point : la « Dalle Angevine » est toujours bien vivace.

Le debrief

Depuis le début de saison, une question était sur toutes les lèvres aux abords du stade Jean Bouin : où était passée la « Dalle angevine » ? Cette envie débordante à l'origine des deux dernières années très réussies semblait avoir disparu en même temps que l'été était arrivé sur le Maine-et-Loire. Mais la trêve a fait du bien aux hommes de Stéphane Moulin, qui ont réagi avec la manière face à Dijon (3-1). Rapidement menés au score sur un but contre le cours du jeu de Frédéric Sammaritano (0-1, 9eme), les Angevins ont fait preuve d'une détermination supérieure à leurs adversaires et sont revenus dans la rencontre grâce à leur recrue phare, Famara Diedhiou (1-1, 15eme). L'exclusion de Billy Ketkeophomphone, peu après la demi-heure de jeu, aurait pu porter un coup fatal au moral du SCO. Mais c'était sans compter sur cette fameuse « Dalle angevine », revenue hanter les vestiaires des Noirs et Blancs à la pause. Revenus avec toujours autant de détermination sur la pelouse, les coéquipiers de Cheikh N'Doye ont pris la mesure de Dijonnais bien pâles. Le capitaine a montré la voie (2-1, 67eme) avant que l'homme du match, Karl Toko Ekambi, ne fasse basculer le stade Jean Bouin d'une merveille de frappe enroulée (3-1, 75eme). Surmotivés, les Angevins ont récolté leurs premiers points de la saison. Avec une telle envie et de telles individualités devant, nul doute qu'ils en prendront encore d'autres. En revanche, côté dijonnais, Olivier Dall'Oglio pourrait avoir de nombreux maux de tête après un match totalement manqué par son équipe, dépassé dans l'envie par un concurrent direct pour le maintien.

Le film du match

9eme minute (0-1) Gros travail de Diony sur l'aile droite. L'attaquant déborde et centre à la limite de la sortie de but pour Sammaritano, qui se jette devant Manceau pour pousser le ballon au fond des filets. 15eme minute (1-1) Toko Ekambi, très en vue depuis le coup d'envoi, décale Mangani, qui élimine Chafik et dépose un superbe centre sur la tête de Diedhiou. L'attaquant impose son physique et trompe Reynet de près. 22eme minute Centre plongeant de Mangani au second poteau pour Diedhiou, qui se détend aux six mètres pour rabattre acrobatiquement sa tête. Mais Reynet repousse en corner. 37eme minute Superbe déboulé côté gauche de Toko Ekambi, qui ouvre son pied devant Varrault et vient trouver la base du poteau opposé de Reynet, battu. 49eme minute Mangani enveloppe une frappe a priori anodine de l'angle de la surface adverse. Reynet doit pourtant se détendre pour sortir le ballon de son soupirail. 60eme minute Diony repique sur son pied droit à l'entrée de la surface et adresse une frappe sèche, qui vient échouer sur le montant droit de Michel. 67eme minute (2-1) Superbe travail de Pépé, qui centre en retrait pour N'Doye à l'entrée de la surface. Du plat du pied, le capitaine angevin glisse le ballon sous le ventre de Reynet, pas irréprochable sur cette action. 75eme minute (3-1) Servi sur l'aile gauche, Toko Ekambi rentre sur son pied droit et, de l'entrée de la surface, enveloppe une frappe somptueuse qui vient se loger dans la lucarne de Reynet

Tops et flops

TOP 3 Auteur d'un but splendide, TOKO EKAMBI a offert un récital. Dynamique, remuant, dribbleur, il a fait vivre un calvaire à Chafik et Varrault. À l'origine du décalage sur le premier but, il a trouvé le poteau avant de faire parler la poudre avec une frappe que n'aurait pas renié Thierry Henry. Un match XXL. Son association avec Toko Ekambi a fait des merveilles côté gauche. Passeur décisif, MANGANI a, une nouvelle fois, montré sa qualité balle au pied. Moins précis sur les coups de pied arrêtés qu'à son habitude, il a été omniprésent dans le jeu. Sorti sous une ovation bien méritée, il a également été salué par son entraîneur dès sa sortie de la pelouse. Dernier rempart du DFCO, REYNET a longtemps retardé l'inéluctable. Abandonné par sa défense, il a souvent soulagé son équipe en intervenant dans les airs. Fautif sur le but de N'Doye, le gardien dijonnais a néanmoins prouvé qu'il avait le niveau pour évoluer dans l'élite. FLOP 3 Placé aux côtés de deux hommes forts comme N'Doye et Mangani, SANTAMARIA n'a pas réussi à tenir la comparaison avec ses deux compères de l'entrejeu. La domination angevine ne lui a pas permis de briller à la récupération. Sa sortie à la pause, remplacé par un Pépé plus offensif, a permis au SCO de prendre le dessus sur les Dijonnais. Exclu pour deux cartons jaunes en trois minutes, MARIÉ a laissé ses coéquipiers terminer la rencontre à dix. Une sortie précoce qui est venue couronner une prestation bien terne. Dominé par le milieu angevin en première période, il a souvent couru derrière le ballon et n'a jamais pesé. Jusqu'à sa sortie qui a fait pencher la balance... pour l'équipe adverse. Auteur de deux des cinq derniers buts de Dijon face à Angers, TAVARES semblait être l'arme idéale pour faire plier l'équipe de Stéphane Moulin. Pourtant, l'avant-centre a erré sur le front de l'attaque sans jamais peser. 20 ballons touchés pour une seule frappe, non cadrée, en 73 minutes, c'est trop peu pour être l'homme de pointe d'une équipe luttant pour le maintien.

Monsieur l’arbitre au rapport

L'arbitre de la rencontre, M.LESAGE, a montré comment perdre le contrôle d'une rencontre en quelques minutes seulement. Si le but dijonnais peut prêter à discussion, la décision – ou plutôt non-décision – de l'homme au sifflet peut se comprendre. En revanche, il s'est montré sévère en excluant Ketkeophomphone. Une sanction qui a fait naître une certaine tension sur la pelouse. Le carton rouge adressé à Marié au retour des vestiaires peut également ressembler à une certaine compensation. Un match à oublier pour l'arbitre de la rencontre.

La feuille de match

L1 (4eme journée) / ANGERS - DIJON : 3-1

Stade Jean-Bouin (9 553 spectateurs) Temps dégagé - Pelouse excellente Arbitre : M. Lesage (3) Buts : Diedhiou (15eme), N'Doye (67eme) et Toko Ekambi (75eme) pour Angers - Sammaritano (9eme) pour Dijon Avertissements : Ketkeophomphone (19eme et 34eme) et N'Doye (68eme) pour Angers - Rüfli (18eme), Varrault (29eme) et Marié (48eme et 50eme) pour Dijon Expulsions : Ketkeophomphone (34eme) pour Angers - Marié (50eme) pour Dijon Angers Michel (4) - Manceau (4), Thomas (5), I.Traoré (5), Andreu (4) - Ndoye (cap) (6), Santamaria (4) puis Pépé (46eme - 6), Mangani (7) puis Capelle (82eme) - Ketkeophomphone (non noté), Diedhiou (6) puis Nwakaeme (69eme), Toko Ekambi (8) N'ont pas participé : Petric, Pavlovic, Martinez, Dore Entraîneur : S. Moulin Dijon Reynet (5) - Chafik (3), Abdelhamid (4), Varrault (cap) (3), Rüfli (4) – Balmont (4), Marié (2) - R.Amalfitano (3) puis Bahamboula (37eme) (4), Sammaritano (4) puis Abeid (53eme), Diony (5) - Tavares (3) puis Lees Melou (74eme) N'ont pas participé : Leroy, Loties, Bouka Moutou, M.Martin Entraîneur : O.Dall'Oglio
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant