L1 (J3) : Une victoire au courage pour Metz contre Angers

le
0
L1 (J3) : Une victoire au courage pour Metz contre Angers
L1 (J3) : Une victoire au courage pour Metz contre Angers

Largement dominé par Angers, Metz a dû s’arracher pour glaner sa 700eme victoire parmi l’élite. Alors que les Grenats ont fait la différence sur des réalisations de Falette et de Milan, le SCO reste bloqué avec zéro point au classement.

Le debrief

Après des défaites contre Montpellier (1-0) et Nice (1-0), Angers avait bien l’intention de rectifier le tir à l’occasion du déplacement de samedi soir sur la pelouse de Metz. Mais malgré 56% de possession de balle, 24 tirs, 9 corners et 43 centres, le SCO repart avec un nouveau revers des plus frustrants. Les hommes de Stéphane Moulin ont une nouvelle manqué de réussite dans le dernier geste (6 frappes cadrées) et concède une nouvelle défaite cruelle pour ce début de saison 2016-17. Après avoir longtemps privilégié la venue de joueurs libres, les Angevins ont sorti le carnet de chèques pour s’offrir Karl Toko Ekambi (Sochaux) et Famara Diedhiou (Clermont), mais le club du président Saïd Chabane n’a toujours pas marqué le moindre but depuis la reprise. Ce samedi soir, les Grenats ne méritaient certainement pas de l’emporter, mais il a suffi de deux coups de pied arrêtés pour que Simon Falette (42eme) puis Guido Milan (89eme) fassent la différence sur les deux seules frappes cadrées des locaux. Les Lorrains ont été quasi inexistants dans le jeu, mais le réalisme était du côté des coéquipiers de Mevlut Erding. Et alors que Metz compte six points au compteur, Angers reste scotché à la dernière place avec zéro unité (comme Lorient et Nancy). Compte tenu de la production des partenaires de Thomas Mangani, il y aura certainement de meilleures soirées. La trêve internationale doit permettre de soigner le mal de tête du moment. Du côté des Mosellans, il faut évidemment retenir la victoire, la 700eme parmi l’élite, et l’abnégation. Après avoir pris cinq buts lors des deux premières journées, il s’agit d'ailleurs du premier « clean sheet », mais ce n’est qu’un trompe l’œil malgré la performance de Thomas Didillon.

Le film du match

31eme minute Légèrement décalé côté droit, Sunu remonte le terrain et arme une lourde frappe de l’extérieur du pied droit des vingt-cinq mètres. Didillon repousse des deux poings en corner. 42eme minute (1-0) Mollet se charge d’un coup-franc côté droit. Son centre est repris de la tête au second poteau par Falette, oublié par Is.Traoré. Michel ne peut rien faire, le nouveau gardien du SCO est battu sur sa droite. 47eme minute Servi sur le côté gauche de la surface messine, Toko-Ekambi arme une frappe croisée du pied gauche qui est parfaitement repoussée par Didillon. Bel arrêt sur sa gauche. 55eme minute Sur un coup de pied de coin frappé côté gauche, Ndoye place un coup de tête qui est claqué en corner par Didillon. 56eme minute Celui-ci est frappé côté droit par Mangani. A la suite d’une déviation de l’un de ses coéquipiers, P.Martinez hérite du ballon dans la surface de réparation messine et frappe du pied gauche. Didillon sauve sur sa ligne 67eme minute Didillon est vigilant sur un centre-tir de Pepe depuis le côté gauche. 86eme minute Sur un coup-franc frappe côté droit, un Angevin dévie la ballon de la tête et celui-ci arrive sur Pepe qui effectue une frappe surpuissante du pied droit. Le ballon est contré par Falette sur la barre transversale. L'égalisation était proche. 89eme minute (2-0) Sur un nouveau coup-franc lointain tiré par Cohade, Milan gagne son duel et place une tête imparable dans le petit filet. Michel est battu.

Tops et flops

TOP 3 Alors que le Serbe Milan Bisevac vient de parapher un bail de deux ans avec les Grenats, FALETTE n’a pas l’intention de prendre place sur le banc messin. Une nouvelle fois associé à Guido Milan ce samedi soir, l’ancien Brestois a livré une prestation solide. Auteur du premier but de cette victoire, le numéro 6 a envoyé le meilleur des messages à son entraîneur afin de marquer son territoire. Vu à son avantage contre Lille et face au PSG, DIDILLON a une nouvelle fois sorti le grand jeu pour cette réception du SCO. Alors que sa défense continue de se montrer friable, l’international Espoirs français a été décisif devant Pablo Martinez ou Karl Toko Ekambi. L’une des révélations de ce début de saison en L1. Préféré à Grégory Bourillon pour débuter la rencontre en tant que sentinelle, SANTAMARIA (21 ans) a parfaitement répondu aux attentes sur la pelouse de Saint-Symphorien. Recruté cet été, l’ancien Tourangeau a bonifié la plupart des ballons passés dans ses pieds. Rassurant compte tenu du départ annoncé de Romain Saïss à Wolverhampton. FLOP 3 Après avoir pris l’eau sur la pelouse du Parc des Princes, dimanche dernier, RIVIEREZ a confirmé ses limites à un tel niveau de la compétition. L’ancien Havrais ne présente décidément pas les garanties nécessaires. Surtout pour une équipe qui est appelée à lutter pour éviter l’ascenseur. Aligné côté gauche, SIGNORINO a lui été fidèle à sa réputation. L’ex-Rémois s’est bien battu, mais ses pertes de balle sont trop nombreuses (21eme). Si les Messins ont surtout subi les événements lors de cette 3eme journée, c’est en partie à cause des milieux de terrain. Associés à la récupération, DOUKOURE et MANDJECK ont souffert face à l’organisation angevine. Positionné un cran plus haut, COHADE n’a pas non plus été dans une grande soirée. Trop de déchet pour l’ancien Stéphanois (22 ballons perdues). Avec 24 frappes ce samedi soir, il n'est pas normal que les attaquants angevins ne soient pas parvenus à trouver l'ouverture. Il s'agit d'un mal récurrent depuis le début de la saison et le SCO paye actuellement très cher le manque de réussite de son secteur offensif. De quoi remettre en question le Mercato estival et le choix des dirigeants ? Certainement.

Monsieur l’arbitre au rapport

Un match sans histoire pour M.Abed qui a parfaitement géré les vingt-deux acteurs de la rencontre.

La feuille de match

L1 (3eme journée) / METZ - ANGERS : 2-0

Saint-Symphorien (14 805 spectateurs) Temps très chaud - Pelouse haute Arbitre : M.Abed (6) Buts : Falette (42eme) et Milan (89eme) pour Metz Avertissements : Doukouré (20eme) et Signorino (86eme) pour Metz - P.Martinez (45eme +1) et Ketkeophomphone (87eme) pour Angers Expulsion : Aucune   Metz Didillon (7) - Rivierez (4), Milan (cap) (6), Falette (7), Signorino (5) puis Assou-Ekotto (90eme) - Doukouré (4), Mandjeck (4) - Mollet (4) puis I.Sarr (57eme), Cohade (4), Nguette (3) - Erding (4) puis H.Diallo N'ont pas participé : Oberhauser (g), Balliu, Hein, Thill Entraîneur : P.Hinschberger Angers Michel (5) - Andreu (5), Is.Traoré (5), R.Thomas (5), P.Martinez (5) puis Manceau (76eme) - Santamaria (6), Ndoye (cap) (6), Mangani (5) puis Diedhiou (76eme) - Ketkeophomphone (4), Toko Ekambi (4), Sunu (4) puis Pepe (63eme) N'ont pas participé : Mandrea (g), Pavlovic, Bourillon, Capelle Entraîneur : S.Moulin  
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant