L1 (J3) : Saint-Etienne et Toulouse gagnés par l'ennui

le
0
L1 (J3) : Saint-Etienne et Toulouse gagnés par l'ennui
L1 (J3) : Saint-Etienne et Toulouse gagnés par l'ennui

Au terme d'un match plus riche en déchet technique qu'en occasions, Saint-Etienne et Toulouse se sont quittés sur un score nul et vierge ce dimanche après-midi (0-0).

Le debrief

Etait-ce la chaleur, la fatigue due au match joué en milieu de semaine en Ligue Europa ou l’impact des nombreuses absences (Perrin, Hamouma, Corgnet, M’Bengue…) ? Car ce dimanche après-midi, Saint-Etienne n’a absolument rien montré de séduisant pour prendre trois nouveaux points sur sa pelouse, une semaine après son succès contre Montpellier. Et comme en face, Toulouse a vu son déchet technique prendre le pas sur ses bonnes intentions, cette rencontre de la 3eme journée ne pouvait déboucher que sur un match nul et vierge. Si les Stéphanois ont monopolisé le ballon pendant 45 minutes et qu’ils se sont créés les meilleures « occasions », on ne peut pas dire que les hommes de Pascal Dupraz se soient vraiment sentis en danger ce dimanche. Excédé par le déchet technique de ses joueurs, l’entraîneur toulousain les a plusieurs exhorté à se lâcher pour aller chercher une victoire à leur portée, mais les appels du Haut-Savoyard ont été vains. Au moins, le TFC reste invaincu et réussit un bon début de championnat avec cinq points en trois matchs, dont deux à l’extérieur. Pour l’ASSE, ce match nul est un moindre mal, mais les maux ciblés depuis plusieurs mois sont toujours les mêmes, ce manque de folie et de vivacité offensive illustré par le résultat des deux matchs des Verts à domicile cette semaine : 0-0.

Le film du match

4eme minute A la suite d’une première occasion initiée par Malcuit, Sylla rend le ballon à Selnaes, dont la frappe à l’entrée de la surface passe juste à côté du but de Lafont. 15eme minute Saivet prend le dessus sur Somalia au premier poteau pour reprendre de la tête un corner de Tannane. Mais sa tentative passe de peu au-dessus du but toulousain. 29eme minute Bonne percussion de Moubandjé qui peut lancer Edouard. A l’entrée de la surface, le joueur prêté par le PSG enrhume Malcuit et Théophile-Catherine avant de frapper du pied gauche, mais Ruffier est à la parade ! 38eme minute Lancé sur l’aile droite, Edouard prend Pogba de vitesse et l’élimine d’un crochet pour revenir sur son pied gauche. En position excentrée, l’attaquant toulousain frappe mais n’attrape pas le cadre. 76eme minute En voulant dégager le ballon dans sa propre surface, Durmaz se rate complètement et offre une belle situation de frappe à Lemoine. Mais la tentative de ce dernier vient mourir à côté du poteau droit de Lafont. 89eme minute Ruffier sauve les Verts ! Dans les derniers instants, Somalia prend sa chance de loin du pied gauche. La frappe est puissante et cadrée, mais le gardien stéphanois se couche bien pour repousser le ballon d’une main. 92eme minute Contre rondement mené par l’ASSE. A la baguette, Lemoine s’échappe sur le côté gauche et voit Veretout seul à l’opposée. Le nouvel arrivant est servi mais s’écarte un peu à cause d’un contrôle approximatif. Ne pouvant pas se redresser à temps, il ne peut pas inquiéter Lafont sur sa frappe.

Tops et flops

TOP 3 Dans une partie pauvre en rythme et riche en déchet technique, Kévin MONNET-PAQUET a été l’un des rares Stéphanois à apporter un peu de baume au cœur du public de Geoffroy-Guichard. Dans son style caractéristique, l’ancien Lorientais a tenté d’accélérer sur son côté et de se montrer percutant. Pendant 45 minutes, son impact sur le match a été intéressant, mais au retour des vestiaires, KMP a vu son influence sur le jeu des Verts diminuer jusqu’à son remplacement par Fabien Lemoine à vingt minutes de la fin. Positionné en piston droit lors des derniers matchs des Verts, Kévin MALCUIT a cette fois débuté au poste de latéral suite au retour de la défense à quatre. Sans être parfait défensivement, à l’image de cette action sur laquelle Odsonne Edouard l’a enrhumé d’un crochet, le jeune joueur de 25 ans a encore montré sa capacité à se projeter vers l’avant pour apporter le surnombre dans le camp adverse, notamment dans la première demi-heure, où deux de ses montées ont débouché sur des occasions sur le but d’Alban Lafont. L’adaptation de Christopher JULLIEN au TFC est décidément excellente. Déjà très bon contre Marseille et Bordeaux lors des deux premières journées, l’ancien Dijonnais a encore fait preuve d’une belle solidité à Geoffroy-Guichard. Rassurant dans le jeu aérien et impeccable dans la relance, Jullien a déjà fait oublier Marcel Tisserand sur les bords de la Garonne. Pas mal pour un premier mois en Ligue 1. FLOP 3 Titularisé en soutien de l’attaquant de pointe, Ola TOIVONEN n’a pas su rééditer sa belle prestation du week-end précédent contre Bordeaux. Plus souvent en vue pour ses efforts défensifs que pour son apport offensif, le Suédois a été remplacé dès l’heure de jeu par Jessy Pi, afin de permettre à Oscar Trejo de passer en meneur de jeu. A peine 15 ballons touchés pour l’ancien Rennais ce dimanche, dont près de la moitié ont été perdus… Titularisé sur le flanc gauche de la défense, afin de compenser les absences de Polomat et M’Bengue, Ronaël PIERRE-GABRIEL a eu beaucoup de mal à trouver ses repères. Lui le droitier a souvent été en difficulté dans la relance sur son pied gauche, sans même être serein défensivement, comme sur certaines accélérations percutantes de Wergiton Somalia. Christophe Galtier l’a plusieurs fois rappelé à l’ordre en début de match, mais le très léger mieux entrevu chez lui en deuxième période n’a pas suffi à rassurer sur sa capacité à dépanner à ce poste. Double passeur contre les Girondins de Bordeaux le week-end dernier, Oscar TREJO n’était plus le même sur le terrain de Saint-Etienne. Positionné dans l’entrejeu au coup d’envoi, l'Argentin a subi le jeu comme l’ensemble de son équipe. Or Trejo aime avoir le ballon dans les pieds et distribuer des passes vers l’avant, et pas courir dans le vide comme ce dimanche. Son repositionnement en meneur de jeu à trente minutes du terme n’y a rien changé, le numéro 10 du TFC ne se montrant pas assez appliqué dans ses transmissions (à peine plus de 50% de passes réussies).

Monsieur l’arbitre au rapport

Plus simple à arbitrer, c’est difficile. Aucune situation confuse, aucun appel à la limite du hors-jeu, très peu de fautes. Bref, un après-midi des plus tranquilles pour M.Varela, qui a sorti trois cartons jaunes assez justifiés.

La feuille de match

L1 (3eme journée) / SAINT-ETIENNE - TOULOUSE : 0-0

Stade Geoffroy-Guichard (35 000 spectateurs environ) Temps chaud - Pelouse en bon état Arbitre : M.Varela (6) Avertissements : Pierre-Gabriel (33eme) et Pajot (73eme) pour Saint-Etienne - Blin (87eme) pour Toulouse Expulsion : Aucune Saint-Etienne Ruffier (cap) (6) - Malcuit (6), Théophile-Catherine (5), F.Pogba (5), Pierre-Gabriel (4) - Saivet (5) puis Roux (82eme), Selnaes (5), Pajot (5) puis Veretout (79eme) - Tannane (4), Beric (4), Monnet-Paquet (6) puis Lemoine (70eme) N'ont pas participé : Moulin (g), Karamoko, Clément, Saint-Louis Entraîneur : C.Galtier Toulouse Lafont (5) - S.Yago (cap) (5), I.Diop (5), Jullien (6), Moubandjé (5) - Trejo (4) puis Bodiger (82eme), Blin (5), Somalia (5), Toivonen (3) puis Pi (58eme), I.Sylla (4) puis Durmaz (72eme) - Edouard (5) N'ont pas participé : Goicoechea (g), Amian Adou, Cafaro, Sirieix Entraîneur : P.Dupraz
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant