L1 (J3) : Rennes s'est réveillé trop tard pour espérer mieux à Montpellier

le , mis à jour à 22:00
0
L1 (J3) : Rennes s'est réveillé trop tard pour espérer mieux à Montpellier
L1 (J3) : Rennes s'est réveillé trop tard pour espérer mieux à Montpellier

Rennes a concédé le match nul à Montpellier ce samedi soir (1-1). Un moindre mal pour les Bretons, menés au score à la mi-temps, mais dont la seconde période nettement meilleure peut laisser quelques regrets.

Le debrief

Une mi-temps et l'intervention d'un entraîneur peuvent parfois suffire à changer le visage d'une équipe. Et ce samedi soir, si le discours de Christian Gourcuff n'a pas permis à Rennes de l'emporter sur la pelouse de Montpellier, il a sûrement éviter au club breton de repartir bredouille de l'Hérault. Car pendant 45 minutes, les Rennais ont déçu, bafouillant le football si séduisant qu'ils avaient parfois montré le week-end dernier contre Nancy. Un match gagné par les Rouge et Noir malgré quelques trous en deuxième période. Tout l'inverse pour cette troisième journée. Amorphes et gênés par le bloc montpelliérain pendant le premier acte, les coéquipiers de Benoît Costil sont revenus sur le terrain avec de meilleures intentions et ont retrouvé ce qui fait leur force depuis le début de l'été. Un jeu de passes courtes avec un minimum de touches avec deux joueurs à la baguette : Yoann Gourcuff et Benjamin André. C'est sur une ouverture géniale de ce dernier que le jeune Adama Diakhaby a répondu à l'ouverture du score de Daniel Congré une heure plus tôt. En fin de match, c'est le club breton qui s'est montré le plus pressant pour tenter d'arracher la victoire. Mais le réveil, trop tardif, contraint Rennes au partage des points face au club pailladin. Un moindre mal. Après trois journées, les deux équipes comptent quatre points. Honorable.

Le film du match

13eme minute Bérigaud déborde côté droit et trouve très bien Sanson sur son centre en retrait. Oublié par la défense rennaise, le milieu montpelliérain a du champ pour frapper mais dévisse son tir qui finit hores-cadre. 22eme minute (1-0) But de Montpellier ! Sur un corner sortant de Boudebouz, Congré surgit au point de penalty et place une reprise de volée puissante du pied gauche qui laisse Costil sans réaction. 33eme minute Sur un centre fort de Bérigaud, Mounié devance Mexer au premier poteau et peut reprendre en première intention à bout portant. Mais Costil réalise un superbe arrêt réflexe ! 50eme minute Coup-franc joué vite par Gourcuff par-dessus la défense héraultaise. Saïd profite de l’erreur d’inattention de Vanden Borre pour rentrer dans la surface balle au pied, revenir sur son pied droit et frapper. Mais Jourdren veille au grain, suppléé par Congré dans un deuxième temps pour éloigner le danger. 59eme minute Sanson envoie un coup-franc travaillé dans la surface de réparation adverse. Bérigaud tente une tête lobée du point de penalty, mais Costil parvient à se détendre pour claquer la balle en corner. 64eme minute (1-1) But de Rennes ! Ouverture sublime d’André de l’extérieur du pied droit. L’ancien Ajaccien trouve Diakhaby, parti dans le dos de Roussillon et Congré. Seul face à Jourdren, le jeune Rennais fixe le gardien et remporte son duel ! 73eme minute Complètement seul à la réception d’un corner venu de la gauche, Danzé a tout le temps de s’appliquer pour place sa tête, mais le poteau vient repousser la tentative du défenseur rennais !

Tops et flops

TOP 3 Christian Gourcuff a fait de Benjamin ANDRE son homme de base cette saison. Dans sa volonté de jouer vite vers l’avant, le nouvel entraîneur rennais avait besoin d’un milieu de terrain capable de se déplacer sur une large distance afin de débarrasser Yoann Gourcuff des efforts défensifs. Et l’ancien Ajaccien est ce joueur clé depuis le début de la saison. Malgré une entame délicate à la Mosson, le milieu rennais est monté en puissance (93 ballons touchés, total le plus élevé ce samedi soir) jusqu’à cette passe décisive sublime pour Adama Diakhaby sur l’égalisation des Rouge et Noir. S’il fait partie des défenseurs montpelliérains surpris par l’ouverture de Benjamin André sur l’égalisation de Rennes, Daniel CONGRE n’est pas vraiment fautif, le buteur, Adama Diakhaby, parvenant davantage à s’extraire du marquage un peu lâche de Jérôme Roussillon. La seule (petite) fausse note de la soirée pour l’ancien Toulousain. Buteur d’une belle reprise du pied gauche, le défenseur central du MHSC a été très solide, avec notamment une intervention salvatrice devant Giovanni Sio en début de deuxième période. Avec la sortie de Vitorino Hilton à la mi-temps, il a dû enfiler le costume de patron de la charnière aux côtés de William Rémy. Ce qu’il a su faire avec brio. C’est d’ailleurs lui qui a hérité du brassard à ce moment-là. Dans son but, Benoît COSTIL a été impeccable. Impuissant sur la reprise de volée de Daniel Congré en début de rencontre, le gardien rennais s’est employé plusieurs fois pour éviter à son équipe de prendre l’eau à la Mosson. Notamment sur une reprise à bout portant de Steve Mounié à la demi-heure de jeu, ou sur une tête lobée de Kévin Bérigaud en deuxième période. Son apport s’est également ressenti en position de dernier défenseur quand il a fallu sortir de sa surface de réparation pour devancer les attaquants adverses de la tête ou en taclant. Un gardien rassurant. FLOP 3 Décevant lors de la première journée à Nice, mais bien plus en jambes – et surtout décisif – lors de la réception de Nancy le week-end dernier, Ludovic BAAL est retombé dans ses travers ce samedi soir. En première période, l’arrière droit du Stade Rennais a eu toutes les peines du monde à suivre rigoureusement Kévin Bérigaud sur son côté. Plusieurs fois, l’attaquant montpelliérain s’est échappé dans son dos pour ensuite venir adresser des centres dangereux dans la surface. Et offensivement, les rares montées de l’ancien Lensois n’ont pas permis aux Bretons de mettre en danger le MHSC. Les matchs se suivent et se ressemblent pour Pedro HENRIQUE. Souvent décisif la saison dernière, le Brésilien ne semble clairement pas correspondre au style de jeu prôné par Christian Gourcuff. Exilé sur un côté où il semble plus à l’aise pour prendre la profondeur que pour multiplier les passes courtes avec un minimum de touches, l’ancien Zurichois n’a rien montré, hormis un appel croisé dans le dos de la défense en première période. Son entraîneur l’a remplacé par Adama Diakhaby en début de seconde période. Un choix payant. Frédéric Hantz attend beaucoup de Steve MOUNIE cette saison, et ce genre de prestation risque de ne pas satisfaire l’entraîneur de Montpellier. Auteur de son premier but en Ligue 1 la semaine dernière à Saint-Etienne, l’attaquant prêté à Nîmes la saison passée n’a pas été à son avantage ce samedi soir. La seule occasion qu’il s’est procuré en 90 minutes s’est soldée par un arrêt réflexe de Benoît Costil. Pour le reste, pas grand-chose voire rien à signaler. Beaucoup trop de passes ratées et de duels perdus face aux défenseurs rennais. Insuffisant.

Monsieur l’arbitre au rapport

Une action confuse en toute fin de match est venue assombrir la prestation de M.Millot. Prêt à armer une frappe dans la surface de réparation adverse, Lenjani s’est écroulé, réclamant une faute de Sanson. Les ralentis ne permettent pas d’assurer avec certitude que le Montpelliérain prend le pied de l’Albanais, difficile de se faire un avis sur cette action…

La feuille de match

L1 (3eme journée) / MONTPELLIER - RENNES : 1-1

Stade de la Mosson (9 163 spectateurs environ) Temps chaud - Pelouse en mauvais état Arbitre : M.Millot (5) Buts : Congré (22eme) pour Montpellier - A.Diakhaby (64eme) pour Rennes Avertissements : Vanden Borre (38eme) pour Montpellier  Saïd (40eme) et Pedro Mendes (58eme) pour Rennes Expulsion : Aucune Montpellier Jourdren (5) - Vanden Borre (4), Hilton (cap) (6) puis W.Rémy (46eme - 5), Congré (6), Roussillon (5) - Skhiri (5), Bérigaud (6) puis Saihi (69eme), Boudebouz (6), Sanson (5), Ninga (4) puis So.Camara (83eme) - Mounié (4) N'ont pas participé : Pionnier (g), Deplagne, J.Marveaux Entraîneur : F.Hantz Rennes Costil (6) - Danzé (5), Pedro Mendes (5), Mexer (5) puis G.Fernandes (65eme), Baal (4) - Pedro Henrique (4) puis A.Diakhaby (53eme), B.André (7), Bensebaini (6), Saïd (4) puis Lenjani (83eme) - Y.Gourcuff (5), Sio (4) N'ont pas participé : Nardi (g), Zeffane, Prcic, Erasmus Entraîneur : C.Gourcuff
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant