L1 (J15) : Nice fait tomber Guingamp à domicile pour relancer la machine

le
0
L1 (J15) : Nice fait tomber Guingamp à domicile pour relancer la machine
L1 (J15) : Nice fait tomber Guingamp à domicile pour relancer la machine

Grâce à une ouverture du score rapide de Younès Belhanda, Nice a remis la marche avant à Guingamp (0-1) après son nul contre Bastia (1-1) et a repris seul la tête de la L1. De son côté, Guingamp a concédé sa première défaite à domicile cette saison.

Le debrief

Ils devaient s’imposer à Guingamp pour reprendre leur fauteuil de leader, c’est chose faite ! Les Niçois retrouvent la première place du championnat, grâce à une petite pépite de Younes Belhanda dès la cinquième minute du match. Dès le coup d’envoi, les Aiglons ont donné le ton. Ils se sont vite projetés vers l’avant et se sont montrés collectivement solides. Pendant ce temps-là, Guingamp avait du mal à rentrer dans son match. Nice a su en profiter pour ouvrir le score. Avec un but d’avance, les hommes de Lucien Favre ne cessaient de mettre la pression sur le but de Johnsson, sans pour autant réussir à concrétiser malgré de très belles intentions. Les premières minutes passées, Guingamp commençait alors à se montrer plus dangereux, mais butait systématiquement sur un Cardinale impérial ! A l’image de cette parade sur une magnifique frappe de Didot à la onzième minute. Le gardien niçois a multiplié les arrêts décisifs permettant ainsi à son équipe de rentrer au vestiaire avec l’avantage au score, sans pour autant se sentir à l’abri. Au retour des vestiaires, le rythme avait nettement diminué et les occasions ont manqué. Jusqu’aux vingt dernières minutes où Nice tentait de temporiser face à des Bretons qui poussaient de plus en plus, mais qui butaient encore et toujours sur Cardinale. Guingamp tentait, mais ne parvenait pas à égaliser. Bien regroupés derrière, ils ne laissaient pas non plus beaucoup de place aux Niçois, qui ne se sont procurés qu’une seule occasion réellement dangereuse en seconde période grâce à Esseyric. Mais les hommes de Lucien Favre ont fait l’essentiel et grâce à ce but rapidement marqué par Belhanda reprennent leur place de leader. De son côté, Guingamp a concédé sa première défaite de la saison à domicile manquant également l’occasion de s’emparer de la quatrième place. Avec ce revers après une série de six matchs sans défaite, les Bretons glissent même à la septième place. Un match qui laisse pas mal de traces...

Le film du match

5eme minute (0-1) Décalé par Seri, victime d’une faute sur laquelle l’arbitre laisse l’avantage, Belhanda élimine Ikoko d’un crochet, aux abords de la surface côté gauche, avant d’armer une frappe sublime du droit qui vient se loger dans la lucarne opposée. 11eme minute Trouvé à 25 mètres, plein axe, Didot déclenche une superbe frappe du droit, mais Cardinale se déploie parfaitement sur sa droite pour concéder le corner alors que le ballon prenait la direction de la lucarne. 15eme minute Sur un corner de Seri, Dante saute plus haut que Deaux au point de penalty et reprend de la tête. Johnsson est sauvé par sa transversale. 16eme minute Sur une mauvaise relance de Sorbon, Pléa se présente seul face à Johnsson, mais le gardien guingampais s’impose au sol. 33eme minute Décalé par Coco sur l’aile gauche, Marçal centre en direction de Briand qui contrôle de la poitrine au second poteau avant de frapper du gauche. Ce n’est pas cadré et le ballon vient se loger dans le petit filet extérieur. 44eme minute Sur un coup franc très bien frappé plein axe, à 24 mètres, par Salibur, Cardinale est une nouvelle fois à la parade et à la main ferme sous sa barre. 64eme minute Trouvé dans la surface côté gauche après une offensive collective, Eysseric tente la frappe enroulée du gauche, mais bute sur Johnsson qui détourne en corner. Un corner qui ne donne rien. 79eme minute Sur une perte de balle niçoise, Mendy lance De Pauw dans la profondeur. Tout juste entré en jeu, le Guingampais se retrouve seule face à Cardinale mais, gêné par le gardien niçois, il ne cadre pas. A côté. 86eme minute A la réception d’un bon centre d’Ikoko donné depuis l’aile droite, Diallo place sa tête au point de penalty, mais bute sur Cardinale, une nouvelle fois à la parade. 88eme minute Sur un corner frappé par Didot, Coco saute plus haut que tout le monde et place une tête cadrée qui est captée par Cardinale.

Tops et flops

TOP 3 Les Niçois peuvent le remercier ! CARDINALE a été impérial et a réalisé de nombreuses parades décisives, notamment celles sur les frappes de Didot et Salibur en première période. Si les occasions étaient moins dangereuses en seconde, le gardien niçois était néanmoins toujours aussi excellent. Premier buteur du match, BELHANDA est à l’origine d’une petit pépite de l’intérieur du droit dès le début de la première période. Il a également brillé par sa justesse technique et n’hésitait pas non plus à jouer bas parfois pour venir en soutien de ses coéquipiers. Il est le Guingampais qui aurait pu relancer le match. Auteur d’une superbe frappe dès la onzième minute, en réponse à Belhanda, DIDOT a également été très intéressant dans le jeu distillant quelques passes et centres précis. FLOP 3 Il nous avait habitué à mieux, mais SARR a réalisé de nombreuses erreurs, comme cette remise directement sur Deaux en seconde période qui aurait pu être dangereuse si Salibur n’avait pas été signalé en position de hors-jeu. Comme face à Caen, COCO a été assez transparent, surtout en première période. Un peu plus intéressant en deuxième, il n’a néanmoins jamais réussi à se montrer dangereux, perdant souvent ses duels face à ses défenseurs. Il a manqué de réalisme face à Belhanda sur le premier et unique but de la rencontre. Erreur de marquage et mauvaise lecture du jeu, IKOKO a livré un match en demi-teinte. Beaucoup mieux en fin de match, il a tenté d’apporter le surnombre, mais ses quelques bonnes séquences n’auront pas permis de faire oublier le reste de son match, plutôt décevant dans son ensemble.

Monsieur l’arbitre au rapport

Match sans encombre pour monsieur Millotn qui a fait le bon choix lorsqu’il le fallait, notamment sur le but de Belhanda lorsqu’il a laissé l’avantage aux Niçois après la faute sur Seri, mais qui aurait tout de même pu signaler certaines fautes non sanctionnées.

La feuille de match

L1 (15eme journée) / GUINGAMP – NICE : 0-1

Stade du Roudourou (14 680 spectateurs) Temps froid et nuageux - Pelouse en bon état Arbitre : M.Millot (5) Buts : Belhanda (5eme) pour Nice Avertissements : Kerbrat (65eme) et Diallo (89eme) pour Guingamp – Belhanda (51eme) pour Nice Expulsion : Aucune Guingamp Johnsson (6) – Ikoko (5), Kerbrat (5), Sorbon (6), Marçal (6) – Blas (5) puis Mendy (57eme), Deaux (6) puis Diallo (77eme), Didot (7), Coco (5) - Briand (cap) (7), Salibur (6) puis De Pauw (75eme) N'ont pas participé : Salin (g), Angoua, Sankoh, Giresse Entraîneur : A.Kombouaré Nice Cardinale (8) – Pereira (6), Dante (cap) (6), Sarr (5), Dalbert (5) – Koziello (7), Cyprien (5), Seri (6) puis Bodmer (82eme) - Eysseric (6) puis Walter (89eme), Pléa (6) puis Donis (77eme), Belhanda (7) N'ont pas participé : Benitez (g), Boscgali, Souquet, Marcel Entraîneur : L.Favre
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant