L1 (J15) : Nancy remporte le derby de Lorraine en écrasant Metz

le
0
L1 (J15) : Nancy remporte le derby de Lorraine en écrasant Metz
L1 (J15) : Nancy remporte le derby de Lorraine en écrasant Metz

Joueurs, les Nancéiens ont passé la bagatelle de quatre buts au FC Metz, qui était dans un jour sans. La Lorraine est propriété de l'ASNL jusqu'au match retour...

Le debrief

L’ASNL continue sa belle remontée en s’appuyant sur son excellent comportement à domicile. Après avoir défait Caen en coupe et en championnat puis Dijon, les protégés de Pablo Correa ont livré un véritable match référence ce mercredi, et contre le rival lorrain s’il vous plaît, pour le plus grand plaisir de ses supporters. L’habituel 4-3-3 mis en place par le technicien de Nancy a une nouvelle fois été séduisant, combinant vite et bien pour amener le danger. Il fallait cependant de l’expérience et de la vista pour débloquer le score, et c’est Pedretti, le patron du milieu, qui s’en est chargé. Cuffaut, Dia et Aït Bennasser ont ensuite fait chavirer Marcel-Picot dans les dix dernières minutes pour humilier des Messins aux abois. Seul bémol pour le club au Chardon (qui remonte ce mercredi soir de la dix-huitième à la quatorzième place) : la blessure de son gardien camerounais N’Dy Assembé, victime d’un claquage après un dégagement. Certes, le froid (-2°C) et la pelouse synthétique ont eu raison de Lejeune et Jouffre après deux accélérations. Mais les visiteurs ne peuvent se cacher derrière cette excuse, tant ils ont été dépassés par les événements. Manque d’inspiration, panne d’envie, interventions agressives dans le mauvais sens du terme : une soirée à oublier pour les hommes de Philippe Hinschberger, qui devront une revanche aux fans messins pour le retour à Saint-Symphorien. Quatre jours après un match nul miraculeux contre Lorient, les Grenats continuent de montrer leur fragilité défensive. Avec ces quatre nouveaux buts encaissés, les voilà désormais pire défende de l'élite. Un derby à oublier...

Le film du match

5eme minute Sur un corner de Cohade, Lejeune s’élève plus haut que tout le monde et smashe sa tête aux 8 mètres. Le coup de casque du capitaine file du mauvais côté du montant gauche d’un N'Dy Assembé qui n'avait pas esquissé le moindre geste ! 19eme minute Aït Bennasser tricote aux 30 mètres avant de décaler I. Dia, qui envoie une frappe aussi flottante que vicieuse du coup de pied. Fébrile, Didillon intervient sur sa droite de façon peu académique. 35eme minute Sur un coup-franc lointain que ses adversaires attendent indirect, Simon Falette envoie une subtile frappe fouettée qui échoue juste au-dessus de la transversale nancéienne et manque de surprendre N’Dy Assembé. 38eme minute (1-0) But de Nancy ! Sur un coup-franc aux 28 mètres, Puyo feinte le tir du gauche et laisse finalement à Pedretti. Sans forcer, le vétéran enroule merveilleusement du droit pour contourner le mur et trouver le poteau rentrant de Didillon ! 45eme minute Vincent Marchetti se rue en contre, et comme Lejeune se claque en le suivant, a le temps d'armer du gauche et de tirer de l'entrée de la surface. C'est sur Didillon qui boxe pour ne prendre aucun risque. 54eme minute Après un coup-franc lointain de Cohade mal repoussé par Cuffaut, Jouffre s'essaye à la demi-volée à l'entrée de la surface. N'Dy Assembé se couche sur sa gauche et capte sereinement. 78eme minute (2-0) But de Nancy ! Cuffaut grimpe le long de son aile et donne à Aït-Bennasser, qui, sous le marquage lâche d'Assou-Ekotto, remise subtilement en profondeur dans la course de son latéral. Attentiste, Vion laisse celui qu’il suit croiser tranquillement aux 6 mètres pour faire le break ! 80eme minute (3-0) But de Nancy ! Après un centre mal repoussé par l'arrière garde messine, I. Dia, très en confiance techniquement depuis le début du match, tente l'extérieur du droit sans contrôle à l'entrée de la surface. Falette dévie du bout du pied, faisant passer le ballon entre les jambes de l’infortuné Didillon ! 86eme minute Pas attaqué, Aït Bennasser s’infiltre dans la surface et arme une lourde frappe du droit. Bien placé et sur ses appuis, Didillon sort des poings. 92eme minute (4-0) But de Nancy ! Pedretti allonge vers Aït Bennasser qui dévie d'une subtile talonnade pour Cuffaut. Le latéral centre en retrait en remisant vers son milieu, qui reprend sans contrôle de l'intérieur du droit et trompe Didillon, trop court sur sa droite.

Tops et flops

TOP 3 DIA a fait vivre un véritable calvaire à l’arrière-garde messine. Assou-Ekotto et Mandjeck se souviendront longtemps des contrôles orientés et des coups de rein de l’ailier de l’ASNL. En plus, celui est parti s’enterrer au Qatar avant de revenir à Nancy s’est montré décisif, d’une inspiration aussi risquée que pleine de classe. Lui aussi laisse forcément des regrets aux amateurs de football, quand on constate qu’à 36 ans, il est l’indiscutable patron du milieu de Nancy. Récupérateur dur sur l’homme et inspiré, rampe de lancement rapide et précise, excellent tireur de coup de pied arrêté : PEDRETTI a récité une excellente partition pour porter une nouvelle fois ses partenaires. Une habitude depuis le début de saison. Si Badila a eu les honneurs de notre équipe-type lors des deux dernières journées, c’est cette fois-ci l’autre latéral nancéien qui a crevé l’écran. CUFFAUT a parfaitement muselé Lejeune et porté le danger en grimpant sur son aile pour centrer à chaque fois qu’il en avait la possibilité… jusqu’à – cerise sur le gâteau – convertir l’offrande d’Aït Bennasser avec lucidité, histoire de doucher les espoirs des visiteurs. FLOP 3 Victime de la vivacité de Dia et Aït Bennasser, il a pris le bouillon… et deux jaunes avant d’aller prendre sa douche en avance, sans contester son exclusion, la tête basse. Match cauchemardesque pour Benoît ASSOU-EKOTTO. Lui aussi a fait plus de fautes que récupérer de ballons. Maladroit, MANDJECK a perdu les pédales sur quelques interventions mal maîtrisées et surtout la bataille du milieu ! Brillant lors de son entrée en jeu samedi dernier, VION n’a pas connu la même réussite ce mercredi. Alors qu’elle avait permis à ses camarades de recoller à 3-3 contre Lorient d’un doublé salvateur, la pépite messine n’a pas réussi à justifier la confiance de Philippe Hinschberger qui le titularisait pour la première fois. Perdant tous ses duels et laissant Cuffaut aller tranquillement inscrire le but du break, on ne voit pas comment celui qui a offert un point à son club lors de la dernière journée en sortant du banc pourrait redémarrer une rencontre sans prendre un peu plus de volume.

Monsieur l’arbitre au rapport

Contrairement au public, M. Miguelgorry n’a pas vu les mains dans la surface de Mandjeck et de I.Sarr aux 3eme et 62eme minutes. En revanche, alors que le derby promettait d’être viril, il a su sortir les cartons qui s’imposaient sur les nombreuses fautes musclées qui ont émaillé la partie.

La feuille de match

L1 (15eme journée) / NANCY – METZ : 4-0

Stade Marcel Picot (15 000 spectateurs environ) Temps glacial - Pelouse artificielle Arbitre : M.Miguelgorry (4) Buts : Pedretti (38eme), Cuffaut (78eme), Dia (80eme) et Aït Bennasser (92eme) pour Nancy Avertissements : Puyo (31eme), Pedretti (33eme), I. Dia (47eme), Marchetti (53eme) et Ait Bennasser (93eme) pour Nancy, Assou-Ekotto (19 et 83eme), Bisevac (74 eme), et Balliu (87eme) pour Metz Expulsion : Assou-Ekotto (83eme) pour Metz Nancy N’Dy Assembé (5) puis Chernik (70eme) – Cuffaut (8), Diagne (5), Lenglet (5), Badila (6) - Aït Bennasser (7), Pedretti (8), Marchetti (5) puis A.Diarra (69eme) – I.Dia (7), Hadji (cap) (6), Puyo (4) puis Koura (87eme) N'ont pas participé : Cétout, Maouassa, N’Guessan, Mandanne Entraîneur : P. Correa Metz Didillon (4) – Balliu (3), Bisevac (4), Falette (4), Assou-Ekotto (1) – Mandjeck (3), Cohade (4) – I.Sarr (3) puis C. Doukouré (81eme), Jouffre (4) puis H.Diallo (56eme), Lejeune (cap) (5) puis Nguette (45eme) (3) – Vion (2) N'ont pas participé : Kawashima (g), Milan, Rivierez, Hein Entraîneur : P.Hinschberger
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant