L1 (J14) : Lorient perd deux points à Metz dans une fin de match folle

le
0
L1 (J14) : Lorient perd deux points à Metz dans une fin de match folle
L1 (J14) : Lorient perd deux points à Metz dans une fin de match folle

Alors que Lorient menait 3-1 à un quart d'heure de la fin de la rencontre, Metz est parvenu à arracher le match nul ce samedi soir à Saint-Symphorien grâce à un doublé de son jeune attaquant Thibaut Vion. Les Merlus risquent de ressasser un bon moment cette fin de match complètement folle.

Le debrief

C’est le propre des équipes malades. Rien ne leur sourit. Lorient est assurément très malade. Car ce samedi soir, sur le trajet retour qui les ramènera de ce périple messin, les joueurs de Bernard Casoni risquent de se demander longtemps comment ils ont fait pour ne pas l’emporter. Deux buts d’avance à vingt minutes du coup de sifflet final, et une occasion toute faite pour inscrire un quatrième but avec Cafu. Mais le Portugais a buté sur un sauvetage héroïque de Milan Bisevac. Le tournant d’une fin de match complètement folle. Revigorés par ce sacrifice du défenseur serbe, les Grenats se sont ressaisis et ont renversé la vapeur en l’espace de deux minutes grâce à… Thibaut Vion ! Entré en jeu à un quart d’heure du terme, le jeune attaquant de 22 ans, qui n’avait joué qu’une minute en Ligue 1 cette saison jusque-là, a marqué deux buts coup sur coup de la tête, en profitant à chaque fois d’un marquage lâche de la défense lorientaise. Tous les symptômes d’une équipe malade. Jusque dans le manque de réussite face aux décisions arbitrales. Car dans le temps additionnel, un rush de Jimmy Cabot aurait dû être récompensé d’un penalty pour une faute de Simon Falette. M.Lesage a jugé que l’attaquant des Merlus s’était jeté tout seul. Une décision lourde de conséquences pour Lorient, qui reste bon dernier de Ligue 1 après cette quatorzième journée. Mais avant ce coup du sort, il y a aussi eu bien d’autres erreurs que les troupes de Bernard Casoni auront le temps de ressasser… Enfin, pas trop longtemps, car Rennes se présente au Moustoir mardi. Et l'urgence comptable devient critique pour Lorient.

Le film du match

6eme minute Première alerte sur le but messin avec un slalom de Marveaux sur la droite de la surface. Le Lorientais rentre sur son pied gauche et enroule un tir au second poteau, sur lequel Didillon se couche bien. 11eme minute (1-0) But de Metz ! Jouffre frappe un corner au premier poteau. Dos au but, Falette contrôle et efface Bellugou en se retournant très vite. L’enchaînement avec une frappe du gauche est rapide et diablement efficace : Delecroix ne peut rien faire. 16eme minute (1-1) But de Lorient ! Servi par Cafu depuis la gauche, Waris parvient à frappe en reculant des seize mètres. Pas très puissant mais bien placé, son tir à ras de terre laisse Didillon sans réaction. 34eme minute Une accélération de Nguette met le feu à la défense des Merlus. Le Messin pousse son ballon pour se défaire de Touré et s’ouvrir un angle de tir. En deux temps, Delecroix se saisit du ballon. 54eme minute (1-2) But de Lorient ! Le Goff fournit un gros travail pour remonter le ballon aux abords de la surface messine. Sous pression, le défenseur parvient à conserver le cuir et même à se retourner pour lancer Cafu sur la gauche de la surface. En bout de course, ce dernier centre fort au deuxième poteau, où Moukandjo, seul, n’a plus qu’à pousser le ballon au fond des filets ! 60eme minute (1-3) Penalty pour Lorient ! Cohade déséquilibre Cafu et est logiquement sanctionné par M.Lesage. Moukandjo se présente face à Didillon et s’offre un doublé en prenant le gardien lorrain à contrepied. 66eme minute Lancé en profondeur à la limite du hors-jeu, Diallo prend le dessus sur Touré. Dans un angle assez fermé, il tente de croiser sa frappe pour surprendre Delecroix mais il n’attrape pas le cadre. 71eme minute Une première frappe de Marveaux est repoussée par Didillon dans les pieds de Cafu. Le Portugais n’a plus qu’à pousser le ballon dans le but vide, mais sa frappe manque de puissance et permet à Bisevac de sauver les siens d’un tacle rageur. 75eme minute (2-3) But de Metz ! A peine entrée, Vion relance le match. Le jeune messin reprend parfaitement de la tête un centre de Balliu au premier poteau et bat Delecroix. 78eme minute (3-3) But de Metz ! Vion inscrit un doublé sur son deuxième ballon ! Libre de tout marquage sur un corner de Cohade, le Messin reprend de la tête et trompe Delecroix, abandonné par sa défense. 83eme minute Gros travail de Le Goff qui rentre dans la surface et tente de croiser une frappe du gauche. Didillon se détend pour repousser son tir. Waris récupère au point de penalty mais dévisse complètement…

Tops et flops

TOP 3 Le héros de la soirée s’appelle Thibaut VION. Le jeune attaquant de 22 ans, qui n’avait qu’une minute de Ligue 1 dans les jambes cette saison, a marqué un doublé en deux minutes après son entrée en jeu sur ses deux premiers ballons ! Deux têtes gagnantes qui ont fait basculer ce match et permettent à Metz d’accrocher le match nul. Pas sûr qu’un buteur ait un meilleur ratio que lui cette saison en Europe… Il n’avait pas encore trouvé le chemin des filets en championnat cette saison, c’est désormais chose faite ! Majeed WARIS a relancé Lorient en égalisant rapidement à Saint-Symphorien ce samedi soir. Intenable en première période, le Ghanéen a retrouvé le niveau qui était le sien la saison dernière. Une bonne nouvelle pour les Merlus, qui espèrent que ce match soit fondateur. C’est assez paradoxal de mettre en avant la performance d’un défenseur quand une équipe encaisse trois buts, mais Milan BISEVAC n’est clairement pas incriminable sur les trois réalisations de Lorient. Dans la lignée de son excellent match contre Toulouse le week-end dernier, le Serbe a été le patron de l’arrière-garde des Grenats en intervenant plusieurs fois à bon escient, surtout en première période. Son sauvetage devant Cafu, alors que Lorient pouvait mener 4-1, est assurémment le tournant du match. FLOP 3 Préféré à Sarr au coup d’envoi, Kévin LEJEUNE n’a jamais pesé sur les débats. Effacé (27 ballons touchés), peu précis dans ses passes et régulièrement pris par les défenseurs ou milieux de Lorient, le capitaine messin a rapidement été sorti par son entraîneur au profit du jeune sénégalais. Sous les sifflets de Saint-Symphorien… Les vingt premières minutes de François BELLUGOU ont ressemblé à un gros cauchemar. Effacé trop facilement par Falette sur l’ouverture du score messine, le milieu lorientais a aussi raté de nombreuses relances à priori à sa portée. Un léger mieux au fil des minutes, mais ses fautes à répétition auraient pu lui coûter un deuxième jaune en fin de partie. Les deux premiers buts concédés par Metz viennent du côté d’Ivan BALLIU. Une mauvaise soirée pour le Catalan, qui n’a pas réussi à tenir Waris, puis Cafu, sur les deux réalisations adverses. Avec davantage de vice, l’attaquant ghanéen aurait même pu contrainte le défenseur messin à concéder un penalty en début de deuxième période. Le joueur formé au Barça s’est rattrapé en délivrant un centre décisif pour Vion.

Monsieur l’arbitre au rapport

Jusqu’à cette 90eme minute, M.Lesage réussissait le match parfait. Mais dans un duel entre Cabot et Falette, l’arbitre de la rencontre n’a pas vu la faute du défenseur messin. Le Lorientais, qui a tenté de rester debout malgré cet accrochage, n’a pas vu son fair-play récompensé…

La feuille de match

L1 (14eme journée) / METZ – LORIENT : 3-3

Stade Saint-Symphorien (12 657 spectateurs environ) Temps nuageux et froid - Pelouse en bon état Arbitre : M.Lesage (4) Buts : Falette (11eme) et Vion (75eme et 78eme) pour Metz – Waris (16eme) et Moukandjo (54eme et 60eme, sp) pour Lorient Avertissements : Falette (29eme) et Balliu (86eme) pour Metz – Mvuemba (64eme) et Bellugou (70eme) Expulsion : Aucune Metz Didillon (5) – Balliu (4), Bisevac (7), Falette (5), Assou-Ekotto (5) - Mandjeck (4), C.Doukouré (5) puis Cohade (54eme), Nguette (5) puis Vion (74eme), Jouffre (4), Lejeune (cap) (3) puis I.Sarr (57eme) – H.Diallo (5) N'ont pas participé : Oberhauser (g), Milan, Rivierez, Hein Entraîneur : P.Hinschberger Lorient Delecroix (5) – S.Moreira (4), Z.Touré (cap) (5), Lautoa (5), Le Goff (6) - Bellugou (3), S.Marveaux (6) puis Cabot (72eme), Cafu (6) puis Guendouzi (78eme), Mvuemba (5), Waris (6) - Moukandjo (6) N'ont pas participé : Lamonge (g), Koffi, Rose, Philippoteaux, Aliadière Entraîneur : B.Casoni
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant