L1 (J13) : Sans éclat, Nice reprend sa marche en avant en s'imposant à Saint-Etienne

le
0
L1 (J13) : Sans éclat, Nice reprend sa marche en avant en s'imposant à Saint-Etienne
L1 (J13) : Sans éclat, Nice reprend sa marche en avant en s'imposant à Saint-Etienne

Nice n'a pas failli et a conservé sa place de leader de la Ligue 1 en s'imposant à Saint-Etienne ce dimanche soir (0-1,–eme journée de Ligue 1). Sans être éclatants, les Niçois ont retrouvé de la solidité et du réalisme, contrairement aux Verts, toujours aussi peu emballants.

Le debrief

Deux semaines après avoir enregistré son premier revers de la saison en championnat sur la pelouse de Caen, Nice a relevé la tête. A Saint-Etienne, qui restait sur six matchs sans défaite, les hommes de Lucien Favre n’ont pas retrouvé ce jeu séduisant qui fait leur force depuis le mois d’août, mais ils ont renoué avec la victoire en faisant preuve de sérieux, de réalisme et de solidité défensive. Avec maîtrise, les Niçois ont dominé les débats sans éclat face à des Stéphanois cherchant surtout à empêcher leurs adversaires à dérouler leur jeu rapide de passes courtes. Sauf qu’à trop vouloir casser le jeu adverse, Saint-Etienne s’est montré incapable de s’approcher du but de Cardinale. Seul Nolan Roux s’est offert deux belles occasions de but sans parvenir à convertir les offrandes de ses partenaires. Toujours les mêmes maux pour le club forézien, encore assez solide défensivement, mais incapable d’apporter cette touche de folie qui manque à son jeu. Avec ce revers, l’ASSE s’englue en milieu de tableau, avec désormais onze points de retard sur le podium. Un podium dominé par Nice, qui garde sa place de leader grâce à ce succès étriqué.

Le film du match

6eme minute Bien servi par Selnaes, Roux rentre dans la surface légèrement excentré sur la droite. L’attaquant des Verts prend sa chance, mais son tir termine dans le petit filet de Cardinale. 18eme minute A l’entrée de la surface, Pereira trouve Seri d’une balle piquée. L’Ivoirien réussit un contrôle difficile et parvient à enchaîner avec une frappe puissante mais ça passe juste au-dessus. 28eme minute Lancé le long de la ligne de touche, Pereira prend Perrin et M’Bengue de vitesse. En bout de course, le défenseur niçois centre en retrait pour Seri, qui frappe en première intention mais bute sur un Ruffier impeccable ! 33eme minute Saivet dépose un centre sur la tête de Roux. Complètement seul à trois mètres de Cardinale, l’attaquant stéphanois s’applique trop et envoie son ballon en plein centre, permettant au gardien niçois de repousser sa tentative. 51eme minute Saivet arrive lancé et reprend de la tête un coup-franc lointain de Veretout. Cardinale est battu mais la tête de l’ancien Bordelais est légèrement trop croisée. 63eme minute (0-1) But de Nice ! Perte de balle de Veretout devant sa surface. Eysseric récupère plein axe et crochète Perrin. Avec un peu de réussite, le Niçois conserve la possession du ballon et arme un tir du pied gauche qui ne laisse aucune chance à Ruffier. 86eme minute Lancé en contre par Cyprien, Plea est à la lutte avec Malcuit mais réussit à tirer à l’entrée de la surface. Ruffier s’interpose difficilement, et le défenseur des Verts doit venir prêter main forte à son gardien pour repousser une deuxième fois le danger devant Plea.

Tops et flops

TOP 3 Surprenant la saison dernière, Jean-Michaël SERI confirme depuis le début de la saison en cours qu’il est l’un des hommes forts de l’OGCN. Métronome du milieu niçois en première période, il a accueilli avec soulagement la montée en puissance de Cyprien au retour des vestiaires pour lui prêter main forte. Si Dalbert a été plus discret qu’à l’accoutumée sur son côté gauche, Ricardo PEREIRA a multiplié les débordements sur le flanc droit. Malgré la présence de M’Bengue dans sa zone de jeu, le Brésilien a su prendre régulièrement le dessus sur son vis-à-vis pour se projeter, notamment dans la première demi-heure. L’arrière droit de Nice termine la partie avec 110 ballons touchés : costaud. Dans la lignée de ces dernières prestations, Loïc PERRIN s’est comporté en patron. Impérial défensivement pendant une heure, le capitaine stéphanois n’a craqué qu’une fois, sur le but inscrit par Eysseric. Une action sur laquelle il manque clairement de réussite sur le crochet du Niçois, qui bénéficie d’un contre favorable. Dans les dernières minutes, Perrin a même failli égaliser. FLOP 3 Cohérent à la récupération mais décevant dans la distribution ce dimanche soir, Jordan VERETOUT coûte cher à son équipe en perdant un ballon aux abords de la surface de réparation stéphanoise. Derrière, Eysseric récupère et marque l’unique but de la rencontre… Si Cyprien et Seri, ses deux compères dans l’entrejeu du Gym, ont tourné autour de 100 ballons ce dimanche soir, Rémi WALTER a péniblement dépassé la barre des 50. Moins recherché par ses partenaires, appliqué mais trop discret, l’ancien Nancéien a encore des progrès à faire pour s’inscrire dans ce collectif azuréen. Aligné dans une position de piston gauche, Cheik M’BENGUE a été décevant. Régulièrement pris par Ricardo Pereira, l’ancien Rennais a été défaillant dans les duels et a surtout perdu beaucoup trop de ballons (16) pour permettre aux Verts d’espérer aller de l’avant. C’est dans ce but que Galtier l’a remplacé par Monnet-Paquet en deuxième période.

Monsieur l’arbitre au rapport

Match maîtrisé par M.Schneider. Les Stéphanois ont réclamé un penalty pour une main de Dante en première période, mais à tort. Après un contrôle raté par Söderlund, Dante a touché le ballon de la main. Mais le ballon rebondit juste avant sur la poitrine du Brésilien, rendant sa main complètement involontaire.

La feuille de match

L1 (13eme journée) / SAINT-ETIENNE – NICE : 0-1

Roazhon Park (30 004 spectateurs) Vent fort - Pelouse en bon état Arbitre : M.Schneider (7) But : Eysseric (63eme) pour Nice Avertissements : Söderlund (34eme) et Lacroix (48eme) pour Saint-Etienne – Belhanda (94eme) pour Nice Expulsion : Aucune Saint-Etienne Ruffier (6) – Théophile-Catherine (5), Lacroix (5), Perrin (cap) (6) - Malcuit (5), Selnaes (6), Veretout (4), M’Bengue (4) puis Monnet-Paquet (68eme) - Saivet (5) – Roux (4), Söderlund (4) N'ont pas participé : Moulin (g), F.Pogba, Polomat, Pajot, B.Dabo, Nordin Entraîneur : C.Galtier Nice Cardinale (6) – R.Pereira (6), Dante (cap) (5), M.Sarr (5), Dalbert (5) – Cyprien (6), Walter (4), Seri (7) puis Koziello (81eme) - Eysseric (6) puis Bodmer (90eme), Plea (4) puis Donis (93eme), Belhanda (4) N'ont pas participé : Benitez (g), Souquet, Boscagli, Marcel Entraîneur : L.Favre
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant