L1 (J13) : Nancy prend trois points importants contre Dijon

le
0
L1 (J13) : Nancy prend trois points importants contre Dijon
L1 (J13) : Nancy prend trois points importants contre Dijon

Dans le froid de Marcel-Picot, Nancy s'est montré plus réaliste pour l'emporter face à des Dijonnais trop inconstants.

Le debrief

L’expérience a probablement pesé ce samedi soir. Pablo Correa avait choisi d’entamer ce duel de promus entre Nancy et Dijon en titularisant trois vieux grognards : Pedretti, Diarra et Hadji. Si l’ASNL a enchaîné les maladresses dans les transmissions et laissé le ballon le plus clair du temps à son adversaire, elle a fini par remporter la rencontre grâce à son sang-froid. Ndy Assembé a détourné un pénalty, juste avant que Badila, né et formé à Dijon, ne sente le bon coup pour venir placer une volée gagnante. Après avoir assisté à une partie techniquement pauvre sur une pelouse synthétique qui n’aide pas, les supporters lorrains n’ont pas boudé leur plaisir, réservant une belle ovation à leurs joueurs venus les saluer après le coup de sifflet final. Et pour cause : le club au Chardon se hisse à la 18eme place. Les Dijonnais ont eu la maîtrise, mais ont pêché dans la finition. Le 4-4-2 d’Olivier Dall’Oglio a permis de nombreuses situations intéressantes, mais personne n’était là pour reprendre les centres du remuant Diony devant le but. Lorsque ce dernier a eu l’occasion d’ouvrir le score sur pénalty, il n’a pas assez croisé sa frappe et le portier lorrain l’a mis en échec. En plus de la défaite, le DFCO a vu Marvin Martin sortir sur blessure une trentaine de minutes après avoir fait son retour sur les pelouses de Ligue 1. Sale soirée pour les visiteurs qui rétrogradent au 14eme rang...

Le film du match

9eme minute Adam Lang ne s'impose pas sur une ouverture dans l’axe de Badila. Hadji y a cru et se présente face à Reynet. Le Marocain croise son intérieur du droit, mais le portier dijonnais a anticipé et sauve sur sa droite d'une manchette tonique ! 32eme minute Lancé par Sammaritano sur la gauche, Diony fait semblant de vouloir remettre à son milieu avant de repiquer vers le centre en embarquant Diarra puis d’enrouler du droit à une vingtaine de mètres. N'Dy Assembé se couche sur sa gauche. 45eme minute Diony s'engouffre sur la gauche, revient sur lui pour perdre Caraco et centrer au second poteau où Lees Melou, légèrement excentré aux 6 mètres, reprend mollement de l'intérieur du droit. N'Dy Assembé sauve de façon peu académique au pied de son montant. 45+1eme minute Monté aux avant-postes pour jouer un dernier coup-franc avant la pause, Lenglet reprend le ballon de Pedretti astucieusement joué par-dessus. Son tir en extension ricoche sur le poteau droit de Reynet. 54eme minute Lancé d'un subtil extérieur dans le dos de la défense visiteuse, Issiar Dia tergiverse, pousse un peu trop son ballon et tire alors que Reynet s’est jeté dans ses pieds. 67eme minute M. Thual voit une petite mimine de Diarra dans sa surface et désigne le point de pénalty. Loïs Diony s’avance pour transformer la sentence, mais son tir appuyé du droit n’est pas assez bien placé. N'Dy Assembé détourne d'une main ferme sur sa droite. 74eme minute N’Guessan a senti l’appel de Cuffaut dans le dos de la défense et le trouve d’une belle passe croisée. Le latéral centre devant le but, Reynet se jette pour détourner. Pedretti récupère et enchaîne rapidement. Le milieu croit ouvrir le score, c'était compter sans Rüfli qui sauve de la tête en suppléant son gardien ! 77eme minute (1-0) But de Nancy ! Coup-franc lointain que Pedretti joue flottant dans la boîte. Après une partie de billard, Mandanne remise sur Badila qui reprend de volée du droit à 8 mètres. Tavares contre le tir du latéral devant son poteau mais pas assez pour empêcher le ballon de rentrer ! 88eme minute Intenable, Badila s'infiltre dans la surface pour servir en retrait Pedretti au point de pénalty. D’habitude si précis, le milieu ouvre trop son pied droit et voit le cadre se dérober.

Tops et flops

TOP 3 Décisif ! Guy Roland NDY ASSEMBE n’a pas tremblé lorsque l’arbitre a sifflé un pénalty contre Alou Diarra. Il est resté campé au milieu de son but pour ne pas donner d’indication à un Diony peut-être un peu trop décontracté avant de jaillir sur sa gauche et repousser d’une main ferme le tir puissant de l’attaquant dijonnais. Peut-être un peu sous-coté, le portier camerounais au style pas très académique a été impeccable durant les 90 minutes. A 36 ans, c’est encore Benoît PEDRETTI qui dicte le tempo ! Rampe de lancement idéale sur les contres, brillant dans ses décalages et ses ouvertures, l’ancien Sochalien est également un excellent tireur de coups de pied arrêtés. Après avoir placé Lenglet en position idéale juste avant la pause, il a mis dans la boîte le ballon décisif. Virevoltant dans son couloir, Tobias BADILA a muselé Lees-Melou et amené le danger à la place d’un Issiar Dia à court de forme. Malin, le latéral a fait le bon choix en venant dans la surface sur le coup-franc de Pedretti. Sans faire de sentiment, il a crucifié Dijon, la ville qui l’a vu naître et le club qui l’a formé. FLOP 3 Que de déchet ! Placé dans un milieu à trois avec les rigoureux Pedretti et Diarra, Serge N’GUESSAN a enchaîné les pertes de balle, alors que le pressing dijonnais lui laissait plutôt les coudées franches. Le pauvre Cuffaut s’est souvent déchiré en vain pour empêcher les transversales de l’Ivoirien de sortir en touche. Impuissant à créer des situations dangereuses sur son côté gauche face à un Bouka Moutou qui le surveillait comme le lait sur le feu, Anthony ROBIC s’est illustré d’une autre manière. Après avoir été averti, il a flirté avec le deuxième jaune en enchaînant les fautes grossières et vicieuses. M.Thual n’a finalement pas remis la main à la poche. A tort ! Si Loïs Diony a fait parler sa puissance en enchaînant les débordements et les centres dangereux, le grand Julio TAVARES n’a jamais eu le bon placement ou le bon timing pour convertir l’une des nombreuses situations chaudes du DFCO. Ce qu’on demande pourtant à un avant-centre. Il s’est également raté en couvrant le poteau lorsque Badila a tiré sur lui.

Monsieur l’arbitre au rapport

M.Thual n’a pas vu une main de Varrault dans sa surface à la 3ème minute et sifflé un pénalty pour le DFCO en deuxième mi-temps alors que celle de Diarra n’était pas plus flagrante. Un peu attentiste, il n’a pas osé mettre un deuxième carton à Robic alors que ce dernier enchaînait les vilaines fautes.

La feuille de match

L1 (13eme journée) / NANCY - DIJON : 1-0

Stade Marcel Picot (8 000 spectateurs environ) Temps frais - Pelouse artificielle Arbitre : M.Thual (3) But : Badila (77eme) pour Nancy Avertissements : Robic (31eme) pour Nancy, Abeid (54eme) et Rüfli (61eme pour Dijon) Expulsion : Aucune Nancy Ndy Assembé (8) – Cuffaut (4), Cabaco (4), Lenglet (4), Badila (7) - Pedretti (7) puis Aït Bennasser (87eme), Diarra (5), N’Guessan (3) - Robic (3) – Hadji (cap) (4) puis Mandanne (64eme), Dia (4) puis K. Coulibaly (71eme) N'ont pas participé : Chernik (g), Cétout, Muratori, Marchetti Entraîneur : P. Correa Dijon Reynet (7) – Rüfli (5), Varrault (cap) (5), Lang (4), Bouka Moutou (6) – Lees Melou (3) puis Bela (77eme), Abeid (4), Marié (4), Sammaritano (4) puis Martin (56eme) puis Rivière (84eme) - Tavares (3) – Diony (4) N'ont pas participé : Leroy (g), Lotiès, Bernard, Gastien Entraîneur : O.Dall’Oglio
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant