L1 (J12) : Nantes limite les dégâts contre Toulouse

le
0
L1 (J12) : Nantes limite les dégâts contre Toulouse
L1 (J12) : Nantes limite les dégâts contre Toulouse

Quand l’ambiance devenait électrique dans les tribunes de La Beaujoire, le FC Nantes a arraché un nul miraculeux contre Toulouse samedi avec un but de Mariusz Stepinski dans les arrêts de jeu (1-1). Un moindre mal pour les Canaris et une mauvaise opération pour le TFC, qui manque l’opportunité de se rapprocher du podium.

 

Le debrief

Ce point ne calmera certainement pas la colère des supporters du FC Nantes. Ils rendaient l’atmosphère électrique dans les travées de La Beaujoire quand Mariusz Stepinski a arraché une égalisation miraculeuse pour les Canaris samedi contre Toulouse (1-1), offrant à son équipe un point important dans la course au maintien. Le TFC ruminera longtemps de ne pas avoir tenu une victoire qui lui tendait les bras et qui l’aurait propulsé provisoirement à la quatrième place du classement en L1. Mais il a été puni pour avoir trop reculé en seconde période, pour avoir affiché un flagrant déficit de maîtrise technique (64% de passes réussies) et pour ne pas avoir été fidèle aux valeurs qui ont fait sa réussite depuis le début de la saison, avec par exemple son pressing haut. Ils avaient pourtant mis au supplice les Canaris au cours du premier acte par leur travail de harcèlement du porteur et avaient logiquement viré en tête à la pause, grâce à un penalty de Martin Braithwaite qu’il avait lui-même provoqué. Pendant ce temps-là, les Nantais devaient composer avec leur manque d’imagination en phase offensive et leur incapacité à créer des décalages dans le camp adverse. Le changement de système à la pause, avec le passage de Koffi Djidji devant la défense, a permis aux Canaris de remonter d'un cran et d'investir la moitié toulousaine. Jusqu’aux trente derniers mètres, les hommes de René Girard sont intéressants dans la phase de construction, mais c’est ensuite que ça se gâte. Ils ont tenu le ballon 57% du temps, ont centré à 32 reprises, pour si peu d’occasions franches créées au final. Ils ont aussi manqué de précision dans le dernier geste (deux tirs cadrés pour quatorze tentés), jusqu’à cette égalisation heureuse sur une action tout sauf limpide. Les Canaris ne feront la fine bouche, si ça peut les aider à apaiser les tensions autour du club et à passer une trêve internationale plus tranquille. Même s’il n’est pas certain que cela suffise.

Le film du match

14eme minute Durmaz déborde sur la gauche et repique sur son pied fort pour ajuster son centre en plein coeur de la surface. Aux six mètres, Toivonen s’élève plus haut que tout le monde pour placer sa tête. Ré.Riou repousse d’un superbe réflexe sur sa droite et Kwateng intervient ensuite devant Trejo pour éviter l’ouverture du score. 31eme minute Corner pour Nantes sur la droite. Harit le frappe sortant et trouve Kwateng, libre de tout marquage au point de penalty. Le latéral du FCN manque sa reprise après le rebond et l’envoie largement au-dessus du but toulousain. 36eme minute (0-1) Penalty pour Toulouse pour une faute de Diego Carlos sur Braithwaite, qui joue parfaitement le coup après une belle passe en profondeur de Durmaz. Le capitaine du TFC se fait justice lui-même en déposant son tir décroisé dans le petit filet de Ré.Riou, pourtant parti du bon côté. 55eme minute Sur une touche anodine de la gauche effectuée par Moubandje, Trejo contrôle orienté à l’angle de la surface nantaise et enchaîne sur une volée du droit. Elle prend la direction de la lucarne, mais Ré.Riou bloque bien son premier poteau pour claquer le ballon en corner. 57eme minute Les Nantais fixent dans l’axe pour décaler sur Bammou sur la droite. Son centre tendu arrive au second poteau jusqu’à Gillet, dont la tête file quelques centimètres au-dessus de la barre transversale. Lafont était sur la trajectoire du ballon. 65eme minute L.Lima dédouble sur le côté gauche et est lance dans la profondeur. Son centre au cordeau est légèrement dévié par Lafont juste devant Sala. Dans la foulée, Thomassen tente une frappe dans un angle fermé, mais est contré par la main de Jullien. L’arbitre ne siffle pas de penalty, à raison, puisqu’elle était involontaire et collée au corps. 90eme minute+1 (1-1) Long ballon de L.Lima vers Sala, qui contrôle de la poitrine avant de buter sur Lafont en laissant traîner les pieds. Le ballon revient sur Stepinski, qui égalise dans le but vide avec un soupçon de réussite sur son tir du gauche.

Tops et flops

TOP 3 Irrégulier depuis son arrivée en France, DURMAZ a rendu une copie pleine. A l’image de sa folle chevauchée sur la droite en première période, où il a enchaîné dribble, grand pont, talonnade et petit pont, il a martyrisé la défense nantaise par ses accélérations. Il a aussi délivré une passe géniale pour Braithwaite sur l’action du but. L’équipe de France est prévenue, à une semaine de le croiser avec la Suède en match de qualification pour la Coupe du Monde 2018. Au titre de meilleure recrue de l’été, JULLIEN ferait figure de candidat crédible. Il a encore réalisé un match énorme au cœur de la défense toulousaine. Intraitable dans les duels aériens, brillant dans l’anticipation et complice avec I.Diop, il a réussi un sans-faute. Même la béquille reçue en seconde période ne l’a pas perturbé, jusqu’à ce qu’il soit un peu court sur l’égalisation nantaise. Mais le patron défensif du TFC, c’est bien lui. En défense ou au milieu, DJIDJI s’est mis au niveau de l’intensité physique des Toulousains, réputés pour leur appétence pour les duels. Il a apporté sa puissance et sa détermination à un FCN qui en avait bien besoin. Il a limité l’influence de Braithwaite, puis de Trejo, par son activité. FLOP 3 Voilà cinq semaines que THOMSEN n’avait plus débuté un match en L1 et il n’en a pas franchement profité pour marquer des points dans la concurrence pour une place dans le onze de départ. Invisible d’un bout à l’autre, l’ailier danois ne s’est jamais trouvé dans son positionnement et est apparu perdu sur le terrain. Il manque aussi de poids pour résister aux défenseurs du championnat, ce qui lui complique encore la tâche. Sa phase d’adaptation n’est pas encore terminée. Après un début de saison encourageant, dans la foulée de son titre de champion d’Europe avec les U19 français, HARIT est rentré dans le rang. Il a encore fonctionné sur courant alternatif, sans avoir l’inspiration qui aurait pu faire la différence pour les Nantais. Il s’est trop contenté d’un jeu latéral au lieu de chercher vers l’avant et ne s’est pas sorti de la tenaille toulousaine. Heureusement qu’il transformé un penalty qu’il a lui-même provoqué avec malice, sans quoi BRAITHWAITE aurait vécu une sale soirée sur la pelouse de La Beaujoire. Il a certainement réalisé son match le plus insipide de la saison, tant il a souffert face à la charnière centrale nantaise. Un match à oublier, en dehors du fait qu’il lui a permis de marquer son septième but de la saison en L1 et de rejoindre Alassane Plea sur le podium du classement des buteurs.

Monsieur l’arbitre au rapport

Autant Mikaël Lesage avait maîtrisé son sujet dans une première période vivante, autant il a perdu le contrôle des débats après la pause. Le match s’est tendu (cinq cartons jaunes distribués), que ce soit sur le terrain ou sur les bancs, chaque décision étant contestée. Il a pris la bonne décision en n’accordant pas de penalty à Nantes pour une main involontaire de Jullien, mais il aurait dû en attribuer un au TFC pour une faute de Vizcarrondo sur Trejo.

La feuille de match

L1 (12eme journée) / NANTES – TOULOUSE : 1-1

La Beaujoire (21–8 spectateurs) Temps frais - Pelouse bonne Arbitre : M.Lesage (5) Buts : Stepinski (90eme+1) pour Nantes - Braithwaite (36eme sp) pour Toulouse Avertissements : Diego Carlos (35eme), Vizcarrondo (61eme), G.Gillet (65eme) et Djidji (74eme) pour Nantes – I.Diop (74eme) et Ninkov (87eme) pour Toulouse Expulsion : Aucune Nantes Ré.Riou (cap) (6) – Kwateng (5), Djidji (6), Diego Carlos (5), L.Lima (4) – Rongier (non noté) puis Thomasson (10eme, 5), G.Gillet (5) - Bammou (5) puis Stepinski (76eme), Harit (4), Thomsen (3) puis Vizcarrondo (46eme, 5) - Sala (4) N'ont pas participé : Dupé (g), Moimbé, Dubois, Kacaniklic Entraîneur : R.Girard Toulouse Lafont (5) – Yago (5), I.Diop (6), Jullien (6), Moubandje (6) – Durmaz (7) puis Cafaro (80eme), Trejo (6) puis Sirieix (90eme+3), Bodiger (6), Somalia (5) – Braithwaite (cap) (5), Toivonen (5) puis Ninkov (69eme) N'ont pas participé : Goicoechea (g), Amian, Sangaré, Edouard Entraîneur : P.Dupraz
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant