L1 (J12) : Dijon et Guingamp se séparent dos à dos

le
0
L1 (J12) : Dijon et Guingamp se séparent dos à dos
L1 (J12) : Dijon et Guingamp se séparent dos à dos

Dijon pensait avoir fait le plus dur en rentrant aux vestiaires avec deux buts d’avance. Mais c’était compter sans l’abnégation des visiteurs guingampais, revenus à la dernière seconde pour arracher le match nul.

Le debrief

Les spectateurs de Gaston-Gérard sont passés par toutes les émotions ce samedi soir, lors d'un Dijon-Guingamp haut en couleurs ! Après avoir gagné trois fois de suite, les joueurs d'Antoine Kombouaré ne pouvaient décemment pas revenir à Guingamp sans avoir montré autre chose que leur apathie de la première période. Courageux, ils sont allés au bout d’eux-mêmes pour arracher le point du nul, alors qu'ils étaient encore menés de deux buts à un quart d'heure du terme. Un retour permis par des remplaçants qui ont montré que l’on pouvait compter sur eux en cas de méforme ou de blessure des titulaires. L’En Avant consolide ainsi sa quatrième place et revient à deux longueurs du PSG, qui joue dimanche face à Rennes. Les Dijonnais pensaient eux avoir déjà gagné après 45 minutes de haut-vol, durant lesquelles ils ont surclassé leurs adversaires et marqué à trois reprises. Cependant, en déjouant petit à petit, ils n’ont pas eu les nerfs pour préserver leur avance. Impuissant sur son banc, Olivier Dall’Oglio a senti venir le retour costarmoricain. Le DFCO porte toutefois son excellente série d’invincibilité à six rencontres, passant devant Marseille pour atteindre la onzième place.

Le film du match

6eme minute (1-0) But de Dijon ! Sammaritano tire un corner plongeant qui file devant le but guingampais sans que personne ne le touche, sauf Diony, qui se jette au second poteau pour remiser du front vers Varrault. De près, le capitaine du DFCO crucifie les visiteurs de la tête. 26eme minute (2-0) But de Dijon ! Sammaritano travaille De Pauw à l’angle de la surface avant d’enrouler un centre parfait au second poteau pour Diony. Le N°9 veut remettre de la tête vers Tavares et lobe parfaitement Johnsson. 32eme minute (2-1) But de Guingamp ! A environ 35 mètres, le long de sa ligne, Ikoko allonge un ballon dans la surface. Coco a dépassé Chafik et reprend impeccablement de volée au point de pénalty pour trouver le petit filet d’un Reynet resté sans réaction ! 44eme minute (3-1) But de Dijon ! Grâce à une superbe inspiration de Diony qui embarque son défenseur, Lees-Melou récupère une ouverture de Marié, s’infiltre sur la droite et centre en cloche au second poteau. Johnsson se troue complètement, et le grand Tavares n’a pas de mal à prendre le meilleur sur Ikoko pour pousser le ballon du haut du crâne dans les cages des visiteurs ! 51eme minute Lancé en profondeur, Tavares embarque Kerbrat et talonne à l’angle de la surface pour Diony. Le n°9 du DFCO reprend sans contrôle d’une frappe violente du coup de pied qui rase la lucarne de Johnsson ! 59eme minute De Pauw centre au point de pénalty pour Briand qui s'essaie au retourné, sans toucher la balle cependant. Placé en embuscade derrière son capitaine, Sorbon place sa tête, mais Reynet réalise une horizontale tonique sur sa gauche pour sortir le ballon d'une belle manchette. ! 66eme minute Ludovic Blas provoque Tavares, revient vers le centre, et, comme les Dijonnais sont repliés devant leurs cages, tente sa chance des 35 mètres. Reynet laisse passer le ballon qui tape la transversale et sort en 6 mètres. 79eme minute (3-2) But de Guingamp ! Alexandre Mendy vient de remplacer Briand. Il voit Marçal grimper sur son aile gauche et adresser un centre sortant devant le but. Varrault glisse en voulant intervenir, laissant le champ libre à la dernière carte de Kombouaré qui place une volée imparable sur son premier ballon. 88eme minute Après une belle séquence de ses partenaires, Abeid, aux 30 mètres, envoie une lourde frappe du coup de pied. Johnsson claque sous sa barre. 93eme minute (3-3) But de Guingamp ! Il ne reste plus qu’une dizaine de secondes à jouer, Johnsson allonge le plus loin possible, le ballon parvient jusqu’à De Pauw, qui crochète Chafik à l’entrée de la surface avant de croiser parfaitement sa frappe !

Tops et flops

TOP 3 Quel régal ! Frédéric SAMMARITANO a encore régalé par sa vista et ses gestes techniques qui ont dégoûté le pauvre Ikoko. En plus, l’ailier de poche est efficace : c’est lui qui tire le corner au bout duquel Varrault déflore le score avant d’offrir une passe décisive parfaite pour Diony. Certes, sa glissade coupable a permis à Mendy de redonner espoir aux visiteurs à dix minutes de la fin. Mais avant que ses crampons ne le trahissent, Cédric VARRAULT avait tout bon. Irréprochable derrière, il a parfaitement muselé Briand et ouvert le score en capitaine exemplaire qui sent bien les coups. Et dire que si Abeid n’avait pas blessé Salibur, il ne serait peut-être pas entré. L’En Avant doit une fière chandelle à Nill DE PAUW. Plus volontaire que ses partenaires, le Belge a mis de l’agressivité dans ses duels et du rythme dans le jeu, mais également une détermination sans faille en venant égaliser alors que beaucoup n’y croyaient plus, s’amusant de Chafik avant de tromper Reynet tout en lucidité. FLOP 3 Fébrile, Karl-Johan JOHNSSON a enchaîné les bourdes, se trouant presque sur chacune de ses sorties aériennes. Tavares le remercie encore de son cadeau à la 43eme. La sortie de Jimmy BRIAND a coïncidé avec le réveil guingampais. A la pointe du 4-2-3-1 de Kombouaré, le capitaine a été transparent. On ne l’a jamais vu faire d’appels, et lorsque Kerbrat a voulu l’envoyer en profondeur, le n°23 de l’EAG n’a pas eu la force d’empêcher la sortie de but. Alors qu’il évolue à côté de centraux d’expérience, Fouad CHAFIK s’est fait avoir comme un débutant. Sur le dernier long ballon désespéré des visiteurs, il a laissé De Pauw contrôler tranquillement avant de donner le bâton pour se faire crocheter au Belge qui n’en demandait pas tant.

Monsieur l’arbitre au rapport

M.Lannoy n’a pas sorti à temps les cartons qui s’imposaient, notamment après le gros tampon d’Abeid qui a obligé Salibur à sortir. Il a ensuite mieux géré les débats en seconde période, contribuant à ce que la rencontre pleine de suspense ne soit pas polluée par de la tension.

La feuille de match

L1 (12eme journée) / DIJON – GUINGAMP : 3-3

Stade Gaston-Gérard (8 000 spectateurs) Temps frais - Pelouse de qualité Arbitre : M.Lannoy (6) Buts : Varrault (6eme), Diony (26eme), Tavares (44eme) pour Dijon, Coco (32 eme), Mendy (79eme), De Pauw (90+3) pour Guingamp Avertissements : Didot (39eme) pour Guingamp Expulsion : Aucune Dijon Reynet (4) – Chafik (3), Varrault (cap) (7), Lang (6), Bouka-Moutou (5) - Lees-Melou (5), Abeid (6), Marié (5), Sammaritano (8) - Diony (7), Tavares (7) N'ont pas participé : B.Leroy (g), Abdelhamid, Bernard, Bela Entraîneur : O.Dall’Oglio Guingamp Johnsson (2) – Ikoko (4), Kerbrat (4), Sorbon (4), Marçal (5) – Didot (3) puis Privat (63eme), Deaux (4) - Salibur puis De Pauw (23eme) (8), Blas (5), Coco (6) – Briand (cap) (2) puis Mendy (76eme) N'ont pas participé : Salin (g), Sankoh, Angoua, Giresse Entraîneur : A.Kombouaré
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant