L1 (J11) : Un nul au goût de victoire pour Montpellier

le
0
L1 (J11) : Un nul au goût de victoire pour Montpellier
L1 (J11) : Un nul au goût de victoire pour Montpellier

Rapidement mené 2-0 et malgré un groupe décimé par une gastro-entérite, Montpellier a su trouver les ressources pour revenir et obtenir le point du match nul sur la pelouse de Lorient (2-2).

 

Le debrief

Tout avait mal commencé pour Montpellier. Dans la nuit de vendredi à samedi, les Héraultais ont perdu cinq joueurs, et pas des moindres (Boudebouz, Skhiri, Mounié, Lasne, Deplagne), tous victimes d'une gastro-entérite. Résultat, c'est avec un groupe composé de quinze joueurs et des joueurs rappelés au dernier moment que Frédéric Hantz a dû composer pour ce déplacement à Lorient. Un match crucial dans la course pour le maintien entre le premier non-relégable et le dernier de L1. Une rencontre entre deux équipes en manque de confiance et qui, à l'arrivée, n'ont pas réussi à se départager (2-2). Peut-être troublés par les événements survenus dans la journée au sein du groupe, les Montpelliérains sont passés à côté de leur entame. Après moins d'une demi-heure de jeu, les voici menés 2-0 sans avoir rien montré. C'est tout d'abord Z.Touré qui a profité d'absences défensives pour ouvrir le score (1-0, 15eme) avant que S.Marvaux ne convertisse, seul face aux cages, une offrande de Fofana (2-0, 24eme). Au bord du précipice, le MHSC est revenu au moment où plus personne ne s'y attendait. Juste avant la pause, sur une action a priori anodine, Sanson a trouvé Camara au second poteau qui a relancé son équipe (2-1, 45eme+2). En confiance jusque-là, les Lorientais ont semblé rattrapés par leurs démons. Derniers de la classe et, malgré un changement d'entraîneur, ils ne sont pas parvenus à profiter de la situation complexe des Héraultais pour s'imposer et c'est finalement Sanson, essentiel au milieu, qui a remis les deux formations à égalité après un numéro de soliste magnifique (2-2, 69eme). Lorientais et Montpelliérains ont tenté de profiter des vingt dernières minutes pour faire la différence mais, malgré la grande fébrilité des deux défenses, personne n'a pu repartir avec les trois points. Un match nul qui n'arrange personne, laissant Lorient et Montpellier dans les tréfonds du classement. Mais si sur le plan comptable le résultat n'est pas favorable, le MHSC peut néanmoins se dire que, dans ces conditions, repartir avec un point n'est peut-être pas une si mauvaise opération que cela. En revanche, pour Loïc Fery et l'état-major lorientais, le temps presse. Toujours derniers et sans entraîneur, le FCL ne doit pas laisser partir le wagon du maintien.

Le film du match

15eme minute (1-0) Premier corner de la rencontre pour Lorient, frappé de la droite vers la gauche au second poteau par Marveaux. Aux six mètres, Touré place une tête piquée qui termine dans la lucarne de Pionnier 24eme minute (2-0) Très actif, Fofana fait la différence sur le côté droit avant de centrer dans le dos de la défense pour Marveaux, qui pousse le ballon au fond des filets. 32eme minute N'Diaye décale Roussillon sur le côté gauche. Le latéral centre fort aux six mètres. Lecomte et la défense ne peuvent intervenir, mais Bérigaud est trop court pour pousser le ballon au fond des filets. 45eme+2 minute (2-1) N'Diaye glisse le ballon en profondeur pour Sanson. Le milieu montpelliérain centre en retrait aux six mètres pour Bérigaud, qui manque sa talonnade. La défense est surprise, mais pas Camara qui, au second poteau, expédie le ballon sous la barre de Lecomte. 69eme minute (2-2) Une-deux au niveau de la ligne médiane entre Sanson et N'Diaye. Le milieu montpelliérain déchire la défense lorientaise avant d'effacer Lecomte d'un crochet extérieur et de marquer dans le but vide. 74eme minute Lancé en contre dans le dos de Le Goff, Camara se présente en moyenne position dans la surface lorientaise, mais tente tout de même sa chance. Sa frappe croisée est repoussée du pied droit par Lecomte. 75eme minute Waris profite de sa plus petite taille pour contourner Hilton et, excentré sur la gauche, il tente une frappe en force qui termine dans le petit-filet de Pionnier. 81eme minute Coup-franc excentré sur la droite pour les Merlus. Pionnier manque sa sortie. Le ballon revient sur Bellugou qui dévisse sa reprise de volée. Présent au second poteau, Waris smashe sa tête, mais voit Hilton sauver sur sa ligne !

Tops et flops

TOP 3 En l'absence de Boudebouz, il est la caution technique de Montpellier. D'abord passeur décisif, avec un peu de réussite, pour Camara, M.SANSON a fait parler sa classe pour égaliser en deuxième période avec un numéro au milieu de la défense lorientaise. Sans lui, ça aurait été tout Montpellier qui aurait été malade. Incisif sur son aile droite, FOFANA a fait souffrir N'Diaye et Roussillon. Très vif, il a percuté à de nombreuses reprises, créant le danger dans la surface montpelliéraine. Il offre sur un plateau le but du 2-0 à S. Marvaux après une percée de près de 30 mètres. Il a été remplacé par le revenant Aliadière en fin de match. On ne remarque que lui avec sa chevelure impressionnante à la David Luiz. Le jeune GUENDOUZI (17 ans, 3eme match en L1) apporte de l'équilibre au milieu de Lorient. S'il n'a pas pris de risque offensif (94 % de passes réussies, essentiellement derrière lui ou en direction de Mvuemba), il a apporté une dimension physique très intéressante à la récupération. FLOP 3 Ancien grand espoir du football belge, VANDEN BORRE était un pari tenté par Montpellier. Souvent critiqué pour ses largesses défensives, il compensait par une aptitude à apporter offensivement. Sauf que ce samedi, il a pris l'eau défensivement et ne doit toujours pas savoir si la pelouse était aussi verte de l'autre côté de la ligne médiane. Un jour sans. Remplaçant Jourdren dans les cages, PIONNIER a deux rencontres pour conserver sa place. Ce n'est pas sa prestation du soir qui lui aura permis de marquer des points. Peu rassurant dans les airs et dans ses prises de balle, il est aussi responsable sur l'ouverture du score lorientaise en ne s'imposant pas dans ses six mètres, permettant à Touré de placer sa tête. À l'image de son acolyte Pionnier, LECOMTE n'a pas dégagé beaucoup d'assurance. Certainement troublé par le classement de son équipe, le capitaine lorientais n'a pas mis sa défense dans les meilleures dispositions, notamment dans des sorties hésitantes. Quelques mésententes avec ses défenseurs centraux auraient pu coûter cher.

Monsieur l’arbitre au rapport

Match sans faute de Jérôme Miguelgorry. Il a sévi lorsque c'était nécessaire, sans surjouer et en ayant toujours un mot pour les joueurs. Il a beaucoup dialogué, à l'image de cette scène avec Sessègnon en toute fin de rencontre où l'arbitre de la rencontre vient glisser quelques mots au Montpelliérain pour le remettre dans son match.

La feuille de match

L1 (11eme journée) / LORIENT – MONTPELLIER : 2-2

Stade du Moustoir (9 872 spectateurs) Temps dégagé - Pelouse en bon état Arbitre : M. Miguelgorry (7) Buts : Z. Touré (15eme), S. Marvaux (24eme) pour Lorient – Camara (45eme+2), M. Sanson (69eme) pour Montpellier Avertissements : Barthelmé (67eme), Waris (90eme +1) pour Lorient – Van den Borre (36eme) pour Montpellier Expulsion : Aucune Lorient Lecomte (cap.) (3) – Moreira (4), Z. Touré (5), Ciani (4), Le Goff (4) – Fofana (5) puis Aliadière (78eme), Guendouzi (5), Mvuemba (4), Mara (3) puis Barthelmé (45eme) (3) – S. Marvaux (5) puis Bellugou (61eme), Waris (4) N'ont pas participé : Delecroix, Lautoa, Mesloub, Hamel Entraîneur : F. Haise Montpellier Pionnier (4) – Van den Borre (3), Hilton (cap) (4), Saint-Ruf (4), M. N'Diaye (4) puis Poaty (70eme) – Sessègnon (3), J. Marvaux (3), Sanson (6), Roussillon (4) – Camara (4), Bérigaud (3) N'ont pas participé : Ligali, Mongongu, Fito Entraîneur : F. Hantz
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant