L1 (J10) : Lorient continue de s'enfoncer à Dijon

le
0
L1 (J10) : Lorient continue de s'enfoncer à Dijon
L1 (J10) : Lorient continue de s'enfoncer à Dijon

Face à des Lorientais volontaires mais en manque de réalisme, Dijon a su poursuivre son excellente série à domicile en s’imposant sur le gong (1-0). Pour les hommes de Sylvain Ripoll, le calvaire continue...

Le debrief

Pour son déplacement à Dijon samedi, Lorient devait composer sans Benjamin Jeannot (toujours suspendu), Benjamin Moukandjo, Jimmy Cabot et Jérémie Aliadière, blessés. Une ligne d’attaque décimée qui n’a pas empêché ses protégés de dominer largement la première période et de tirer 15 fois au but sur l’ensemble de la partie. Mais Baptiste Reynet, capitaine intérimaire exemplaire, a écœuré Majeed Waris et Michaël Ciani. Lorient coule à la dernière place, et n’arrive toujours pas à ramener de points hors de ses bases. Les Dijonnais ont fait en revanche l’excellente opération du soir, passant du 17eme au–eme rang. Olivier Dall’Oglio était pourtant privé de ses vieux briscards Cédric Varrault et Florent Balmont, mais également d'Arnold Bouka Moutou, Vincent Rüfli et Jordan Marié. Son onze a souffert de la vivacité des visiteurs pendant les 45 premières minutes. Le coach bourguignon a donc décidé de corriger un schéma tactique trop frileux à la pause, remplaçant un Anthony Belmonte timoré par Julio Tavares, qui allait soutenir Loïs Diony et mettre la pression sur la charnière lorientaise. Le Cap-Verdien pensait avoir croqué la feuille de match en ratant une offrande de Mehdi Abeid à 4 mètres du but à la 64ème minute de jeu. Mais c’était oublier l’habituelle furia dijonnaise du money time, conclue par l’ouverture du score victorieuse d’un Jordan Lotiès monté aux avant-postes !

Le film du match

19eme minute Mvuemba s'infiltre dans la surface dijonnaise, enrhume Chafik et donne en retrait à Guendouzi, qui a tout son temps pour s'appliquer à une dizaine de mètres plein axe. L'intérieur du pied du jeune milieu s’envole pourtant au-dessus de la transversale dijonnaise. 21eme minute Sur un corner venu de la droite, Ciani s'élève plus haut que tout le monde au point de penalty et place un formidable coup de tête. Reynet réalise une solide manchette devant sa ligne et repousse le danger sur Bellugou, qui est contré par Chafik. Waris n’est pas assez réactif pour conclure. 31eme minute Fofana profite d’une glissade de Bernard pour partir dans le dos de la défense dijonnaise et centrer devant le but à ras-de-terre. Au premier poteau, Waris reprend à bout portant sur Reynet qui met son corps en opposition et sauve son camp d'extrême justesse. 33eme minute Parti comme un boulet de canon en contre, Diony évite Ciani et crochète Lecomte avant de centrer devant le but déserté. Touré dégage sous la pression de Lees-Melou. 64eme minute Lancé par une touche rapide de Diony, Tavares s'arrache pour contourner un Ciani bien sur ses appuis qui l'oblige à s'excentrer, avant de forcer son tir du droit à l'angle de la surface. La frappe puissante du Cap-Verdien lèche la lucarne de Lecomte. 66eme minute Abeid déboule le long de l'aile droite et envoie un superbe centre au cordeau pour Tavares devant le but. Le ballon passe sous la semelle du numéro 11 dijonnais, qui n'avait qu'à mettre le pied en opposition pour déflorer le score. 81eme minute Lancé dans le dos de Le Goff par un ballon astucieux de Diony, Pierre Lees-Melou tente sa chance du droit, à une dizaine de mètres, légèrement excentré... La jambe gauche de Lecomte dévie en corner et sauve Lorient. 91eme minute (1-0) Les Dijonnais font le siège du but morbihannais. Abeid gagne un corner contre Ciani et se dépêche d’aller le tirer tendu. Rivière le dévie du crâne au premier poteau. Lâché par Ciani, Lotiès est tout seul au second pour mettre une tête plongeante victorieuse.

Tops et flops

TOP 3 Petits-ponts, sombrero en aile de pigeon, délicieux contrôles en porte-manteau...SAMMARITANO a régalé Gaston Gérard. Les spectateurs, et surtout le trio Ciani - Le Goff - Touré, mis au supplice, se souviendront longtemps de la technique de l’ailier de poche du DFCO. Impeccable derrière, où il a parfaitement muselé Waris en compagnie de son collègue Lang, LOTIES a également senti le bon coup durant les dernières minutes, quand les vagues bourguignonnes s’abattaient sur le but merlu, mais que ses attaquants n’arrivaient pas à les convertir. Sa montée sur corner et sa tête plongeante ont fait gagner trois points et quatre places à son équipe. Dall’Oglio n’a pas regretté d’avoir confié le brassard à REYNET en l’absence de Varrault. Le gardiendu DFCO a maintenu à lui tout seul son équipe à flots, dégoûtant les Lorientais par des réflexes brillants et une qualité d’anticipation exceptionnelle lorsque ses petits camarades étaient en-dedans pendant le premier acte. FLOP 3 WARIS n’arrive toujours pas à faire trembler les filets cette saison. L’avant-centre ghanéen avait pourtant une nouvelle occasion à saisir en l’absence de Moukandjo et Jeannot. Il n’a pas su convertir une seule des excellentes munitions offertes par ses coéquipiers et les hésitations adverses. C’est pourtant ce que l’on demande à un attaquant, et c’est aussi ce qui a permis à Dijon d’y croire jusqu’au bout alors que les Lorientais ne méritaient pas de perdre. Victime de crampes, il se tirait les mollets quelques instants avant le but d’un Lotiès... qu’il a oublié de suivre au second poteau, laissant ainsi son alter-ego de la défense centrale crucifier Lecomte. CIANI termine sa prestation sur une erreur lourde de conséquences, après avoir beaucoup souffert devant la virtuosité de Sammaritano et la vitesse de Diony. Pour sa première titularisation dans l’élite, le jeune BELMONTE n’a pas crevé l’écran. Le milieu du DFCO n’a pas réussi à peser sur le cours des événements en première mi-temps, au point que son entraîneur a choisi de le remplacer par Tavares dès le retour des vestiaires. Les Bourguignons ont alors récupéré le contrôle du ballon pour ne plus le lâcher et se montrer enfin dangereux. CQFD.

Monsieur l’arbitre au rapport

Dans une partie assez sage, M.Desiage a bien tenu les débats, sortant les deux cartons jaunes qui s’imposaient pour calmer la fougue de Guendouzi et la dangerosité de Cafu.

La feuille de match

L1 (10eme journée) / DIJON – LORIENT : 1-0

Stade Gaston-Gérard (8 000 spectateurs) Temps clair - Pelouse en bon état Arbitre : M.Desiage (6) But : Lotiès (91eme) pour Dijon Avertissements : Guendouzi (44eme), Cafu (87eme) pour Lorient Expulsion : Aucune Dijon Reynet (cap) (8) – Chafik (5), Lotiès (7), Lang (6), Bernard (5) - Abeid (6) Gastien (5), Belmonte (3) puis Tavares (45eme) (4) – Lees-Melou (5) Sammaritano (7) puis Bela (81eme), Diony (5) puis Rivière (88eme) N'ont pas participé : B.Leroy (g), Abdelhamid, Bahamboula, Amalfitano Entraîneur : O.Dall’Oglio Lorient Lecomte (cap) (5) – Le Goff (4), Touré (5), Ciani (3), Moreira (4) – Bellugou (4) puis Cafu (77eme) - Guendouzi (4), Mvuemba (5) puis Hamel (83eme), Fofana (4) puis Philippoteaux (62eme), Mara (4) - Waris (3) N'ont pas participé : Delecroix (g), Lautoa, Mesloub, Barthelmé Entraîneur : S.Ripoll
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant