L1 (J10) : L'OM arrache le nul à Paris au terme d'un Clasico très décevant

le
0
L1 (J10) : L'OM arrache le nul à Paris au terme d'un Clasico très décevant
L1 (J10) : L'OM arrache le nul à Paris au terme d'un Clasico très décevant

Au terme d'un match très décevant, le PSG et Marseille se sont séparés sur un score nul et vierge ce dimanche soir. Les Parisiens n'ont jamais réussi à contourner une défense phocéenne bien regroupée.

Le debrief

Depuis que le PSG avait installé ses quartiers sur une autre planète, ce duel contre l’OM avait perdu un peu de son sel. Avec l’arrivée de Frank McCourt à la tête du club phocéen en début de semaine et la nomination de Rudi Garcia au poste d’entraîneur, l’intérêt de ce rendez-vous pas comme les autres avait été relancé. Hélas, le Parc des Princes s’est transformé en théâtre des espoirs déçus ce dimanche soir. Avec au bout, un triste match nul sur un score nul et vierge. D’un côté, Marseille s’est présenté dans la capitale avec un visage défensif et rigoureux, et de l’autre, le PSG n’a jamais su emballer la rencontre. La faute à une organisation millimétrée de l’arrière-garde phocéenne. Positionnés en 5-3-2, les Marseillais ont su mettre à mal les attaques du club de la Capitale avec des rôles bien définis. Les latéraux, Sakai et Bedimo, se sont occupés d’empêcher Aurier et Maxwell de monter, tandis que Doria et Fanni ont opéré un très bon pressing sur Lucas et Di Maria à chaque fois que ces derniers étaient servis. Tactique gagnante car le PSG est tombé dans le piège tendu par Rudi Garcia et s’est longtemps entêté à vouloir passer par l’axe où il y avait embouteillage. Résultat : aucun face à face, très peu d'occasions nettes et de nombreuses passes ratées. Et sur les rares occasions chaudes parisiennes, Cavani s'est montré maladroit dans la finition. Pour ceux qui ont connu Rudi Garcia à Lille ou à la Roma, voir son équipe si frileuse ce dimanche soir a de quoi surprendre. Mais c’était sans doute une posture assumée au coup d'envoi pour résister à une grosse entame des Parisiens. Sauf que les Olympiens n’ont ensuite jamais réussi à sortir, ne touchant que deux ballons dans la surface d’Areola et ne parvenant pas à tenter le moindre tir en 90 minutes. Un néant offensif dénoncé par l’entraîneur marseillais lui-même, qui s’est sans doute rendu compte des limites techniques de son équipe sur ce match. Mais dans ces conditions, l’OM a su résister défensivement avec rigueur pour ramener un point de Paris, qui lance plutôt bien la nouvelle ère du club phocéen.

Le film du match

19eme minute Première opportunité parisienne avec une frappe lointaine de Di Maria. Avec son pied gauche, l’Argentin tente de tromper Pelé, mais ce dernier ne se laisse pas surprendre par un rebond incertain avec la pluie, et capte le ballon sans difficulté. 34eme minute Sur un coup-franc venu de la droite de Di Maria, Cavani fausse compagnie à sa garde rapprochée et peut placer une tête aux six mètres. Mais l’Uruguayen prend mal le ballon et le touche de l’épaule : ça passe de peu au-dessus du but de Pelé. 39eme minute Lancé par Di Maria, Lucas s’échappe dans le dos de Doria. Pelé sort à sa rencontre mais ne se jette pas par peur de faire faute, permettant au Brésilien de l’effacer. En bout de course, Lucas centre à ras de terre et il faut un retour in extremis de Doria pour sauver l’OM ! 67eme minute Maxwell trouve Di Maria sur la gauche de la surface d’une passe aveugle. L’Argentin parvient à prendre Fanni de vitesse et arme une frappe du pied gauche qui termine sa course dans le petit filet de Pelé. 69eme minute Sur un coup-franc venu de la gauche tiré par Lucas, Cavani échappe complètement au marquage de Zambo Anguissa. Au premier poteau, l’ancien Napolitain est en position idéale mais sa tête n’attrape pas le cadre. 81eme minute Dans la surface, Cavani ne parvient pas à contrôler un centre de Jesé. La défense de l’OM peine à se dégager et le ballon revient sur Maxwell qui prend sa chance sans se poser de questions des 18 mètres : ça passe juste à côté ! 82eme minute Quelle occasion pour le PSG ! Servi par Jesé, Matuidi déborde et envoie un centre parfait pour Cavani. L’Uruguayen se jette pour pousser le ballon au fond du but vide, mais le cadre se dérobe encore…

Tops et flops

TOP 3 Avant ce dimanche soir, il n’avait disputé que sept minutes en championnat. C’est dire si le pari d’aligner ROLANDO était osé de la part de Rudi Garcia. Mais le Portugais s’est comporté en patron de la défense marseillaise. Positionné au centre de l’axe à trois, l’ancien joueur du FC Porto a multiplié les interceptions et les interventions autoritaires, tout en muselant Cavani hormis sur une action litigieuse juste avant la mi-temps. On le disait un peu en-dessous depuis son retour de blessure mais ce dimanche soir contre l’OM, THIAGO SILVA a rappelé qu’il était le patron de la défense parisienne. Jouant très haut en raison de la large possession du club de la Capitale, « O Monstro » a parfaitement lu toutes les trajectoires de passes adverses. A la 70eme, il a même réussi une intervention de grande classe dans les pieds de Thauvin, alors que ce dernier s’apprêtait à pénétrer dans la surface. Comme Rolando, Rod FANNI a pleinement réussi sa mission dans l’axe de la défense phocéenne. Comme Doria à gauche, l’ancien Rennais était chargé de fermer l’axe, tout en venant presser Di Maria assez haut à chaque fois que l’Argentin était servi. Ce que la recrue marseillaise a su faire en serrant de près tous ses adversaires directs. FLOP 3 Huit ballons touchés, 45 minutes passées sur la pelouse : on ne retiendra rien de la prestation de Clinton NJIE dans ce Clasico. Coupé du reste de son équipe avec Gomis aux avant-postes, le Camerounais n’a jamais réussi à décrocher avec intelligence pour venir chercher les ballons auprès de Thauvin ou Zambo Anguissa. Et sur les rares opportunités qu’il a eu d’accélérer dans le camp adverse, il a à chaque fois dû revenir vers l’arrière. Avec trois défenseurs centraux autour de lui, Edinson CAVANI se savait marqué de près ce dimanche soir. Une garde rapprochée qui a longtemps privé l’attaquant du PSG de ballons. Malgré tout, l’Uruguayen a eu quelques opportunités d’ouvrir le score, mais à deux reprises sur des coup-francs excentrés il a envoyé ses têtes au premier poteau au-dessus du but de Pelé. Et dans le dernier quart d’heure, l’ancien Napolitain a manqué le cadre sur une reprise à bout portant. Le mauvais visage d’El Matador… C’est sous les sifflets du Parc des Princes qu’Angel DI MARIA a quitté la pelouse ce dimanche soir, à un quart d’heure du coup de sifflet final, remplacé par Jesé. Pour cause, l’Argentin a encore été très décevant lors de ce Clasico avec un festival d’imprécisions techniques symbolisé par ses 32 ballons perdus ! Une seule de ses passes a fait mouche face à une défense adverse regroupée devant sa surface de réparation. C’est trop peu pour un joueur de son calibre.

Monsieur l’arbitre au rapport

Avant la mi-temps, un accrochage entre Rolando et Cavani dans la surface a déclenché la colère des Parisiens. Si le Marseillais touche très légèrement l’Uruguayen, ce dernier amplifie tellement sa chute que la décision prise par M.Turpin semble être la bonne. La seule situation chaude à gérer pour l'arbitre, dans une rencontre décidément bien sage...

La feuille de match

L1 (10eme journée) / PSG – MARSEILLE : 0-0

Parc des Princes (49 000 spectateurs environ) Temps pluvieux - Pelouse en bon état Arbitre : M.Turpin (7) Avertissements : Y.Pelé (70eme) et L.Diarra (88eme) pour Marseille PSG Areola (5) – Aurier (5), Marquinhos (5), Thiago Silva (cap) (7), Maxwell (6) – Thiago Motta (5) puis Ben Arfa (80eme), Verratti (4) puis Matuidi (59eme), Rabiot (6) - Lucas (6), Cavani (4), Di Maria (3) puis Jesé (74eme) N'ont pas participé : Trapp (g), Meunier, Kurzawa, Krychowiak Entraîneur : U.Emery Marseille Y.Pelé (6) – Sakai (5), Fanni (6), Rolando (7), Doria (5), Bedimo (5) puis Rekik (90eme) – L.Diarra (6), Zambo Anguissa (4), Thauvin (5) – Njie (3) puis Machach (45eme, 5), Gomis (cap) (4) N'ont pas participé : Samba (g), Hubocan, B.Sarr, Leya Iseka, M.Lopez Entraîneur : R.Garcia
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant