L1 (J10) : Entre Angers et Toulouse, l'électricité n'était que dans l'air

le
0
L1 (J10) : Entre Angers et Toulouse, l'électricité n'était que dans l'air
L1 (J10) : Entre Angers et Toulouse, l'électricité n'était que dans l'air

L’avant-match animé laissait présager d’une rencontre qui devait l’être tout autant, mais Angers et Toulouse se sont séparés sur un nul sans saveur samedi (0-0). Le TFC manque ainsi l’occasion de monter au moins provisoirement sur le podium de L1.

Le debrief

Les braises encore brûlantes du match fou de la saison passée, les déclarations de Pascal Dupraz en avant-match, les ambitions de Toulouse et l’envie d’Angers de confirmer sa bonne dynamique : tout était réuni pour assister à un match enlevé samedi à Jean-Bouin. Mais les intentions initiales n’ont pas survécu au coup d’envoi de la rencontre. C’est ainsi que les deux équipes se sont séparés sur un nul sans grande saveur, même si le SCO en a fait davantage pour forcer la décision dans la dernière demi-heure qu’un TFC qui s’est contenté de peu. Il pouvait pourtant monter provisoirement sur le podium avec une victoire, en attendant le PSG-OM de dimanche. Mais le retour des Pitchounes à Jean-Bouin, cinq mois après y avoir arraché leur maintien, ne les a pas franchement inspirés. Trop fébriles techniquement, incapables de produire un mouvement offensif digne de ce nom de toute la partie, les hommes de Dupraz ont vite compris qu’ils n’étaient pas dans un grand soir. Alors ils ont compté sur un bloc solide, dans une rencontre où les deux équipes se sont avant tout livrées une intense bataille physique, et sur un Alban Lafont précieux dans son but pour repousser les assauts angevins. Parce qu’après avoir longtemps évolué sur le faux-rythme imposé sur les visiteurs et entretenu par les coups de sifflet à répétition de Bartolomeu Varela, le SCO a accéléré le tempo au retour des vestiaires. Il a obtenu les occasions pour prendre l’avantage au score, mais manqué de réalisme dans le dernier geste. Les Angevins manquent ainsi l’occasion de bonifier leur succès à Bastia et de s’accrocher au bon wagon. Mais au moins, ils entretiennent leur bonne série, avec quatorze points pris sur les sept derniers matchs. Un rythme d’européen, comme celui de Toulouse depuis le début de la saison.

Le film du match

10eme minute Décalé sur la droite, Brithwaute centre au point de penalty. Le ballon passe devant tout le monde, I.Traoré ne pouvant que le prolonger au second poteau jusqu’à Durmaz. Le milieu suédois tente une volée du gauche, qui manque de puissance, mais oblige Michel à se coucher sur sa droite pour pousser en corner. 11eme minute A la suite du corner toulousain, Angers mène un contre-éclair. Santamaria surgit devant I.Sylla et se présente seul face à Lafont. Mais au lieu de tirer en première intention ou de servir Toko Ekambi en retrait, le milieu du SCO tergiverse et est dépossédé du ballon par le gardien toulousain. 50eme minute Trejo hérite du ballon sur la droite de la surface. Son centre est dévié par un défenseur angevin et monte dans les airs, contraignant Michel à une intervention compliquée. Son dégagement du poing revient dans les pieds de I.Sylla, qui déclenche un tir en pivot. Directement dans les gants du gardien du SCO. 53eme minute Andreu déborde sur la droite avant de repiquer sur son pied gauche pour effacer Moubandje. Son centre rentrant file jusqu’au second poteau, où le rebond surprend Diedhiou, trop court malgré son tacle pour rependre le ballon dans de bonnes conditions et trouver le cadre à bout portant. 63eme minute Diedhiou envoie un ballon piqué vers Toko Ekambi sur la gauche. Au bord de la ligne de but, l’international camerounais centre en première intention pour Diedhiou, qui reprend en demi-volée de l’intérieur du droit à l’entrée de la surface. Lafont intervient bien sur sa gauche pour repousser cette tentative. 71eme minute Longue transversale vers la gauche pour Sunu. L’ancien attaquant d’Arsenal provoque Yago et prend sa chance dans un angle très fermé. Son tir puissant oblige Lafont à une parade réflexe et le ballon, qui rebondit sur Diedhiou, file finalement en sortie de but. 76eme minute Une-deux entre Andreu et Ndoye. Le capitaine du SCO retrouve son latéral, dont le tir croisé oblige Lafont à se coucher sur sa droite. Sur le contre, Somalia s’échappe sur la droite avant de renverser le jeu sur I.Sylla. Ce dernier centre en première intention pour Braithwaite, seul au second poteau. Mais le meilleur buteur du TFC ne peut redresser la trajectoire du ballon pour trouver le cadre.

Tops et flops

TOP 3 Une sortie autoritaire en première période, deux arrêts décisifs en seconde : LAFONT a confirmé son excellent début de saison et largement contribué au point ramené par Toulouse. Bien aidé par une charnière centrale solide, il a réalisé ce qu’il avait à faire avec brio. Il ne fait décidément pas ses dix-sept ans. Dans un match où les latéraux ont bénéficié de peu d’opportunités de se mettre en évidence, ANDREU a eu le mérite d’enchaîner les courses vers l’avant. Il aurait pu être passeur décisif ou même buteur avec plus de justesse dans le dernier geste. Mais son envie et son match sérieux en défense en ont fait un joueur-clé. SANTAMARIA et BLIN se sont livrés un beau duel au milieu. Les deux sentinelles, la première à Angers et la seconde à Toulouse, ont fait preuve d’un abattage énorme devant leur défense, qu’ils ont protégé avec autorité. Ils ont aussi joué un rôle important pour lancer les offensives de leur équipe respective. Un match dans le match séduisant entre deux jeunes à suivre. FLOP 3 Les semaines se suivent et ne se ressemblent pas pour BRAITHWAITE. Une semaine après son doublé contre Monaco (3-1), l’attaquant danois a vécu une soirée bien plus difficile à Angers. Il n’a que rarement réussi à se dépêtrer du marquage de la charnière du SCO et a eu trop de déchet dans son jeu dos au but. Il a en plus manqué une énorme occasion de réussir le coup parfait en fin de match. TOIVONEN n’a pas fait mieux que son compère scandinave de l’attaque toulousaine. Aligné en soutien de son capitaine, l’ancien Rennais n’a pas réellement pesé sur les débats. Toulouse attend toujours que l’une de ses recrues phares de l’été donne la pleine mesure de son talent. Les attaquants n’étaient décidément pas à la fête dans cette soirée, où DIEDHIOU a souffert dans la foulée de son doublé à Bastia. Il a perdu un grand nombre de ballons, s’est trouvé pris au piège du marquage serré de la charnière toulousaine et n’a obtenu que peu d’opportunités de briller. Il a buté sur Lafont sur l’une des seules du match. Il est dommage de ne pas avoir capitalisé sur sa bonne dynamique.

Monsieur l’arbitre au rapport

Comme à son habitude, Bartolomeu Varela a haché le jeu par ses coups de sifflets incessants et n’a pas aidé ce match pauvre en rythme à enfin décoller. En plus de ça, il a sorti des avertissements inutiles et en a rajouté des tonnes au moment de les distribuer. A force de simplicité, il gagnerait en efficacité.

La feuille de match

L1 (10eme journée) / ANGERS – TOULOUSE : 0-0

Jean-Bouin (12 000 spectateurs) Temps frais - Pelouse excellente Arbitre : M.Varela (4) Buts : Aucun Avertissements : P.Martinez (47eme) et Mangani (66eme) pour Angers - I.Sylla (28eme), Durmaz (59eme), Blin (66eme) et Bodiger (75eme) pour Toulouse Expulsion : Aucune Angers Michel (6) – Andreu (6), I.Traoré (6), R.Thomas (6), P.Martinez (5) – Ndoye (cap) (5), Santamaria (6), Mangani (5) – Toko Ekambi (5) puis Sunu (67eme), Diedhiou (4) puis Nwakaeme (83eme), Capelle (5) puis Pépé (77eme) N'ont pas participé : Petric (g), Pavlovic, Jean-Tarhat, Doré Entraîneur : S.Moulin Toulouse Lafont (7) – Yago (5), I.Diop (6), Jullien (6), Moubandje (5) – Blin (6), Trejo (5) - I.Sylla (5), Toivonen (4) puis Bodiger (64eme), Durmaz (5) puis Somalia (68eme) - Braithwaite (4) N'ont pas participé : Goicoechea (g), Sirieix, Amian, Sangaré, Edouard Entraîneur : P.Dupraz
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant